Archives de Tag: vacances

Survivre aux vacances

Les vacances d’été arrivent, réjouissez vous ! Si vous ne partez pas l’été, vous n’êtes pas vraiment concernés… Vous aurez juste un peu moins de bouchons pour aller travailler (et encore ce n’est pas sûr), trop chaud dans le métro, mais ça ne changera pas votre quotidien !

Mais vous partez ! OUF quel bonheur ! Mer, montagne, campagne, location, camping, hôtel, peu importe, vous vous réjouissez à l’avance… et à tort !

Vous ne savez pas ce qui vous attend ! Car vous allez devoir, dans le désordre :

  • Supporter votre belle-mère (je vous avais pourtant expliqué comment la dissuader de venir en vacances avec vous)
  • ou votre mère, c’est selon (il faut arrêter de s’en prendre aux belles-mère qui sont forcément la mère que quelqu’un !)
  • Devoir occuper vos mômes 24 h sur 24 (ou presque, il leur arrive de dormir)… Tiens c’est vrai, vous n’aviez pas réalisé à quel point l’école c’est utile !
  • Échapper aux moustiques
  • Fuir le soleil entre midi et 4 h, prendre des coups de soleil ou de chaud le reste du temps
  • Avoir du sable dans les oreilles, le slip, entre les orteils… et je m’arrêterais là, vous voyez ce que je veux dire !
  • Mais ça peut être de l’herbe sèche, des cailloux si vous n’êtes pas à la plage
  • Manger des merguez brûlées ou pas cuites (les joies du barbecue)
  • Arriver jusqu’à la table sans tituber (il fait chaud et après 3 ricards en plein cagnard, pas sûr que vous ayez envie de merguez mais plutôt d’une sieste !
  • Faire la sieste sans que le hamac ne craque… ou s’endormir à l’ombre et se réveiller au soleil (il a bougé ce c..) avec un coup de soleil sur le nez !
  • Essayer de dormir quand il fait 42° et que la chambre n’est pas climatisée…
  • Essayer de dormir quand les voisins de camping font un streap poker, ou que votre fenêtre donne sur une discothèque
  • Booster votre sexualité ! (tous les mags féminins vous le disent, c’est le moment !) À vous le sable dans le slip, les marques de coquillages dans le dos, les piqûres d’aoutat sous les aisselles, les genoux râpés, les plans à 3 dans l’eau avec une méduse comme troisième…  et je vous laisse imaginer la suite !
  • Manger dans un petit café sympa une salade tomate féta à 10 €
  • Faire les courses dans un supermarché blindé aux rayons vides… plus de merguez ni de ketchup, tiens plus de charbon de bois non plus !
  • Avoir des ampoules aux pieds, parce que pieds nus dans des chaussures, ne veut pas dire pieds contents !
  • Tomber malade (oui c’est toujours en vacances, loin de votre médecin référent et vous avez oublié votre carte vitale)
  • Faire réparer la voiture (oui c’est toujours en vacances, loin de votre garagiste préféré et là vous sentez que vous allez vous faire avoir !)
  • Emmener vos mômes aux urgence (oui c’est toujours en vacances aussi qu’ils veulent essayer le parapente ou le jet-ski… mais ce sera peut-être votre conjoint !
  • Vous passer de téléphone portable (le seul réseau dispo n’est pas le vôtre), d’Internet, zut on a toujours le réflexe « pages jaunes » pour trouver le numéro du resto !
  • Envoyer des cartes postales à votre grande tante et à vos collègues… mais qu’est que je vais bien pouvoir raconter ? Ça coûte combien un timbre déjà ? Un mél ça ne conviendrait pas mieux ?  Non ? Tant pis !

Vous êtes toujours réjouis ? Vous êtes sûrs de survivre ?

Sinon il n’est pas trop tard pour annuler… et avoir moins de bouchons pour aller travailler et trop chaud dans le métro !

Louisianne

Publicités

Plongez au coeur de VOTRE été

Prêts pour les Pool Parties ? Alors ce maillot de bain ? Satisfaits de votre reflet dans le miroir de la cabine d’essayage ?

De toutes façons, ce n’est pas comme si vous aviez encore vraiment le temps d’y changer quoi que ce soit.

C’est l’été, alors pendant vos vacances les autres on s’en fout, faites ce que vous voulez, c’est bon pour le moral.

Et si le moral va, tout suivra.

Ce n’est pas parce que suis déjà revenu de vacances que je ne vais pas vous en souhaiter d’excellentes.

Cet été donc, faites vous plaisir et changez vous les idées (de toutes façons, 2011 c’est l’année de la chance, du succès, de la richesse, du mariage avec Marjolaine, donc ne vous en faites pas, a la rentrée, vous aurez de quoi engager un coach 24/24, c’est le redac chef qui le dit).

Arrêtez de vous prendre la tête sur votre quotidien, les vacances ce sont des parenthèses. On laisse tout ça de côté jusqu’au retour à la maison !

Reposez vous, faites ce que vous avez envie de faire.

Relaxez vous l’esprit, sortez du stress du bureau. Inspirez, expirez, prenez le temps de vivre.

Achetez un livre qui vous plait, cuisinez, rattrapez vos séries en retard, baladez vous, finissez vos jeux vidéos, faites des siestes, sortez, rencontrez de nouvelles têtes, passez du temps avec vos amis, votre famille, etc.

Tout ce qui vous plaira. Même aborder ce joli garçon qui vous regarde au bar. Soyez audacieux :p

Mais arrêtez de ressasser les idées toxiques qui vous empoisonnent.

Il y a une queue monstre en caisse ? C’est pas grave, vous avez le temps, mettez votre mp3 sur les oreilles et souriez.

Il y a déjà foule sur la plage et vous n’arrivez pas à vous garer? Allez plus loin et profitez de la balade.

Le service est lent au restaurant ? Si vous êtes seul : sortez ce fameux livre, sinon continuez à discuter avec vos amis, rien ne presse (en plus vous atteindrez votre satiété plus tôt :p). Au pire vous pouvez toujours décider d’aller prendre un dessert ailleurs. Pourquoi pas cette glace au bord de l’eau qui vous avait titillé toute la journée?

Tenez vous le pour dit : rien n’est grave, les vacances c’est que du temps pour vous. Laissez aux autres le soin de se gâcher l’existence.

Le bonus, c’est qu’au retour, vous risqueriez de percevoir les choses différemment, avec plus de recul. Vous serez forts, vaillants, conquérants.

Alors voilà, je vous souhaite un agréable temps pour vous et surtout : je veux vous voir bronzés, souriants, détendus à la rentrée 🙂

Madrox

Un moi et quelques plus tard…

Je pense que vous avez due remarquer mais je n’ai pas pu écrire ce mois-ci pour mon vrai jour, le 18. Et pour cause, le décès malheureux ( un décès peut-il seulement être heureux ?) de mon oncle et parrain le 11 Octobre. Il est mort seul, dans sa salle de bain, d’un espèce de crise cardiaque laissant seuls ses trois enfants et sa femme. Mais aussi ses parents, ses amis et sa famille. Quelqu’un de bien, vraiment.

Du coup ça a chamboulé toutes mes habitudes pendant un mois. J’avais prévu de faire un article complet sur son enterrement mais j’y arrive pas, tout ce que j’écris me dégoûte et il est hors de question que je publie quelque chose que je ne peux même pas relire.

Donc du coup, à défaut d’écrire, je lis. Je profite de mes vacances scolaires pour me cultiver un peu et pour me détendre. Faut dire aussi que je suis actuellement à la campagne et que à part se reposer et glander, y’a pas grand chose à faire.

Donc pour toi qui t’ennuie en ce dimanche, ou pour toi qui ne sait que faire de tes vacances voici une petite liste des choses que je te conseille de écouter/lire/voir.

Tout d’abord, je t’interdis de passer à côté du dernier album de Cocoon qui est juste sublime et qui me donnerait envie de chialer tellement ils ont une belle voix et une belle histoire à raconter les deux gus. Et puis ils sont à croquer tous les deux aussi. Non franchement faut que t’ailles voir. Même si le dernier album est moins surprenant/frais que le premier, il est beaucoup plus travaillé et plus qu’agréable à écouter.

Après, pour toi qui, comme moi, à une culture très limitée, je te conseille de lire mon livre de chevet à savoir : Apprendre à vivre de Luc Ferry. J’aime autant te dire que j’ai jamais vue de livre aussi bien fait. En quelques heures de lecture j’en ai appris et compris bien plus qu’en deux mois de cours de coloriage philosophie au lycée. Je ne comprends pas pourquoi on préfère nous faire lire des livres indigestes, comme le Gorgias de Platon, plutôt que de nous faire commencer par lire des ouvrages comme celui-ci qui permettent d’avoir une vue d’ensemble sur la philosophie. Enfin bon, les voies de l’éducation nationale sont impénétrables.

Sinon j’ai aussi commencé à lire le prix goncourt de la nouvelle à savoir : Concerto à la mémoire d’un ange de ce cher Eric Emmanuel Schmitt. Et là, j’ai quelques trucs à dire. J’ai pas encore finis le bouquin donc je pourrais pas te dire si c’est bien ou non mais au-delà de ses livres. Je le déteste déjà. A forçe d’entendre parler de lui, j’ai fait une petite recherche avec mon meilleur ami Google et je suis tombé sur son site où il y a des photos de son auguste personne sur toutes les pages. Je trouve sa vraiment présomptueux, limite mégalo. J’ai l’impression de voir le site de Marc Levy en pire alors que pourtant, c’est pas le même niveaux, normalement (même si je suis un grand fan de Marc Levy (je sais, Shame on me)). Enfin tout ça pour dire que je suis déjà déçu.

Pour finir, je vous conseille de regarder le film de Jim Carrey : Eternal Sunshine of the Spotless Mind qui est juste magnifique (conseillé par ma douce moitiée). Y’à rien à rajouter dessus, c’est juste Beau (avec un grand B).

Voilà, ce sera tout pour cette fois-ci et je vous dis à dans dix-huit jours.

Au fait, désolé de ne pas trop commenter (même pas du tout), je lis tous les articles mais ce mois-ci j’ai vraiment pas eu le temps. Juste le temps de lire le principal.

%d blogueurs aiment cette page :