Archives de Tag: retraites

Ça tire le Dix sur les RETRAITES

Je rentre de vacances : la plongée dans une France océane, ne plus entendre parler de ces métrosexués de parisiens m’a provoqué une lucidité perçante, j’ai trouvé une nouvelle théorie.  J’ai compris ce qui mine ce pays, c’est la faute à Dagobert.  Le bon roi Dagobert va  payer nos retraites, baisser nos impôts, maintenir nos départs à soixante ans, payer aussi nos excès de dépenses maladies, ce sera génial. Il va puiser dans sa caissette personnelle pour nous faire passer la crise et nous assurer une petite vie tranquille.
Le problème? Le problème c’est qu’il est mort depuis longtemps, le bon roi Dagobert. Et sa caissette, si elle existe encore, on ne sait pas où elle est. Donc tout ce qu’on veut se faire payer, maladie, retraite,on doit le financer sur nos impôts et taxes. Il y a bien un petit agité là haut, qui gère le pays avec ses copains du cac 40 (les quarante mecs les plus privilégiés du pays des privilèges). Mais sa culotte à lui ne nous intéresse pas, et on sait que sa tête est à l’envers depuis longtemps. En plus  il n’a pas les moyens de payer à tous les français plus qu’un sucre d’orge.
On nous dit, sur le flanc gauche, que la croissance va tout arranger, que les riches vont payer, que la productivité augmente, on n’est pas obligés de travailler plus longtemps.
Mais c’est quoi la productivité, le P.I.B., la croissance? Cela consiste à faire le même travail en moins de temps. Tout ce qu’on nous raconte d’autre, le progrès, la science, la concurrence, les multinationales, c’est de la foutaise pour noyer le poisson. La croissance, ça revient à accélérer. Il doit bien y avoir un maximum, sinon on risque le claquage.

Sur le flanc droit, on nous dit qu’il faut être réaliste (Dans la vie professionnelle, il faut être opérationnel instantanément, blablahblah, ne pas être jeune (oh la vilaine chose) ni vieux, ni femme, ni décalé en quoi que ce soit, ou alors un décalage invisible, mais c’est un autre débat) : On va baisser vos retraites,  augmenter vos cotisations, repousser l’âge de votre dépression chronique (mise à la retraite). Bon, d’accord, vous vivrez plus déprimés, mais vous parviendrez à tout payer, même votre e-phone chéri, vous avez toujours réussi.

Que devenons nous, français de ce début du 21ème siècle? Des salariés de France Telecom, et on sait comment ils finissent. Travaillez plus, plus longtemps, et vieillissez actifs. Vous ne voulez pas?

J’ai une première solution : concentrer le temps de travail d’une vie entière en deux années, que je situerais à trente cinq ans, âge du rendement maximum. Avant, on se forme, on sort, on fait des gosses (pour ceux qui ont le droit). Après, on fait les vieux cons, on se repose, on critique, on s’occupe à avoir peur de tout et à donner des leçons inutiles à la catégorie précédente. Pendant ces deux années là, on se donne à fond, rien d’autre n’existe que le boulot. On est dispo 24/24, notre productivité monte de 10000%. Génial, non? Ah oui, un petit détail : le taux de décès durant cette période monterait à 98%. (Epuisement, stress,etc…) Mais enfin la retraite à trente sept ans sans baisse de revenu, ça mérite un petit inconvénient, non? Les deux pour cent de survivants ont une bonne couverture maladie, une retraite à vie, le rêve.
Vous n’en voulez toujours pas?
J’ai une deuxième solution : On optimise l’existant,  on révolutionne l’usine à gaz des impôts et des prestations sociales, l’éducation, on arrête l’assistanat, on crée le soutien personnalisé, de l’enfance à la retraite. On révolutionne aussi le service public, avec suppression du statut obsolète des fonctionnaires et des régimes spéciaux, et surtout on ouvre les vannes de l’immigration. On veut des jeunes, et certains pays en ont trop. En échange du fruit de leurs entrailles on offre à ces pays une vraie politique de développement, et on accueille ces jeunes comme le messie, avec tapis rouge et intégration généreuse, parce qu’ils résolvent tous nos problèmes. On organise les plus âgés pour qu’ils les forment quelque soient leurs origines, à temps partiel, parce que renvoyer une personne âgée laver des voitures ou remplir des cabas dans les supérettes c’est immonde.  Les vieux seront moins racistes et les jeunes moins cons.

Enfin on agit au niveau international pour créer des règles, suppression des paradis fiscaux, règlementation des circuits financiers internationaux, lutte contre la corruption et la mafia, droits du travail, de l’homme.
Hein, quoi? Je dois retourner en vacances, et y rester?
M’en fous, le débat est ouvert!
Allez, au dix!

Flyde

 

 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :