Archives de Tag: god rest ye merry gentleman

Juste tous les trois

Décembre. L’avent a commencé depuis 6 jours.

Certains sont déprimés à la vue des vitrines illuminées, des sapins enguirlandés, de leurs collègues affairés à fouiller les magasins et les sites électroniques les plus farfelus de fond en comble pour trouver LE cadeau.

D’autres sont euphoriques rien qu’à l’idée d’acheter, acheter, acheter, sans culpabilité, parce que quand même, fêter la naissance de Jésus c’est classe, et parce qu’ils retrouveront ceux qu’ils aiment, ceux qu’ils ne peuvent ou veulent voir qu’une fois par an… Mais quelle fois.

Je devrais logiquement faire partie de la seconde catégorie. Je suis fils unique et mes parents ne voient plus leurs familles respectives. Pendant longtemps, j’ai envié les grandes familles. Pendant longtemps je rêvais de grands-mères, de grands-pères, de cousins, d’oncles et tantes, d’enfants qui courant partout et hurlant à la vue du sapin décoré et des cadeaux disposés tout autour…

Je ne vivrai jamais ce réveillon de mes rêves. Le 24 décembre, nous serons « juste » tous les trois. Nous irons au théâtre, comme tous les 24 décembre. Nous reviendrons à la maison, comme tous les 24 décembre. Nous ouvrirons nos cadeaux, comme tous les 24 décembre. Nous mangerons des trucs de fête mais pas trop, comme tous les 24 décembre.

Et pourtant, je ne fais plus partie de la seconde catégorie. J’ai commencé il y a peu à goûter ce que je vis.

Je suis émerveillé par l’effervescence, la lumière, les automates dans les vitrines, le chocolat chaud qui coule à l’intérieur de la gorge, les longs moments à chercher ce qui pourra leur faire plaisir,  le fait de me dire qu’une fois encore, nous fêterons Noël tous les trois…

…Parce que je sais que ces Noëls là sont comptés. Je sais que je les regretterai dans peu de temps. Alors, avant de pleurer, de me sentir seul, de passer à une vraie vie d’adulte sans parent, je profite d’être encore un peu l’enfant de mes deux parents.

Mon souhait du mois sera donc naturellement de profiter de plein de noëls comme celui qui s’annonce.

Juste tous les trois…

 

Ditom

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :