Archives de Catégorie: Virginie

La bonne année

Waquette devait être sous le charme de Mireille hier qu’il en a oublié une chanson culte pour un film culte 🙂

Souvenirs, souvenirs comme dirait Johnny !

Lelouch et ses complices amis, Françoise Fabian,  Lino Ventura, Charles Gérard…

Un homme et une femme avec  un chabada bada coup de foudre !

Belle et antiquaire, racée, cultivée…

Ours pas trop mal léché, truand au grand coeur, tout d’une pièce…

Une histoire d’amour et de copains, l’un ne vas pas sans l’autre chez Lelouch.

Je suis sous le charme de Lino moi aussi depuis longtemps…

André Falcon dans le rôle du bijoutier un peu naïf qui se fait avoir !

On croit à l’histoire, mais on sait déjà que Ventura ne sera pas violent, pas lui, c’est pas possible !

Ce film est celui dont Lino était le plus fier !

C’était aussi un des préférés de Stanley Kubrick qui en avait fait une copie pour le faire voir à Tom Cruse.

*

C’était en 1973, une bonne et belle année, avec une musique de Francis Laï bien sûr !

Je n’en raconte pas plus pour ceux qui ne l’ont pas encore vu…

Lelouch et tous ses amis se joignent à moi pour vous souhaiter une jolie année !

Que vos rêves soient Roi

Virginie




Conte de Noël

Il avait neigé la veille, et j’étais seule à la maison.

Peut-être la première fois et pour quelques heures seulement, et je ne risquais rien.

Sage comme image, mes livres et mes livres… Et puis la télévision avec une comédie musicale, Américaine je précise, car à cette époque à part les Opérettes un peu désuètes….. Pas grand-chose à se mettre sous la dent, sauf avec Gene Kelly, ou Judy Garland !

White Christmas, le film de Michael Curtiz avec Bing Crosby et D Kaye…

Une rediffusion mais un film de circonstance !

Je regardais et je chantais sur ma chaise et puis je ne sais pas pourquoi je me suis levée et je suis partie fouiller dans la chambre de mes parents….

Pour une fois que j’étais toute seule, alors je me souviens avoir ouvert la grande armoire et sortie une robe de maman !

Et je me suis déguisée, j’adorais ça…..

J’ai mis ses chaussures à talon, des blanches à bouts très pointus et bien trop grandes évidemment et avec une robe qui trainait par terre, j’ai fait le tour de l’appartement !

Surement qu’aujourd’hui des petites filles font la même chose en cachette…

Quand je suis retournée dans la chambre, j’ai bien tout remis à sa place et en fermant la porte de l’armoire un peu brusquement, j’ai entendu un bruit…

En levant la tête, j’ai vu un carton énorme qui avançait vers moi et j’ai juste eu le temps de me reculer, la grande boite s’est effondrée sur le sol et s’est ouverte…

C’est fou comme un souvenir si vieux reviens chaque année, à la même date et intact dans tous ses détails…

Les jambes d’une grande poupée dépassaient et j’ai vite reconnu « ma poupée » celle qui me faisait rêver dans un grand magasin parisien….

Elle ne devait pas arriver chez moi comme ça, et pas si tôt !

Le souffle coupée, je me suis assise par terre et j’ai pleuré….

Mon petit monde venait de disparaître et j’avais compris que cette année là le Père Noël ne passerait pas… Et est-ce qu’il venait vraiment les autres fois ?

Un choc et pourtant j’avais 7 ans, l’âge de raison parait-il, l’âge ou il y a bien longtemps les enfants croyaient encore en leur rêve…

Pire qu’une déception, un véritable ouragan, mes parents m’avaient menti.

Et pourquoi ?

Ils n’ont jamais su m’expliquer et c’est depuis ce moment là que les poupées m’ont bien moins intéressé…

D’ailleurs je n’ai jamais joué avec celle là !

C’est joli les histoires de Père Noël, mais ça peut fendre le cœur d’un enfant aussi…

Ma déception fut immense, mes parents vécurent mal la situation et il en aura fallu des câlins dans les bras de ma maman pour épancher mon chagrin…

J’ai compris ce jour là que les adultes pouvaient mentir mais que moi je n’y avais toujours pas droit !

Et bien moi cette année, ce n’est pas la  crise qui va me priver de l’esprit de Noël !
Le monde, je vais le mettre de côté pendant quelques jours et si ça continue, pendant plusieurs mois 🙂
Décembre nous gâte, St Nicolas, Ste Lucie, Hanukah et Noël !
Des fêtes, rien que des fêtes, des moments pour nous, pour offrir, partager…
Hier, journée la plus courte, sous la pluie où sous le soleil, le solstice vient d’accueillir l’hiver !
Je voudrais vous souhaiter de belles fêtes de fin d’année et vous  laisser méditer avec ce petit texte d’un auteur inconnu que j’aime beaucoup…

Si à l’exemple d’Hérode, nous remplissons notre vie d’objets matériels, encore et encore ; si nous nous trouvons si peu importants que nous nous sentons obligés de toujours être dans le feu de l’action, quand aurons-nous le temps d’effectuer la longue et lente traversée du désert, comme les Mages ?

Ou de nous  asseoir pour observer les étoiles, comme les bergers ?

Ou de méditer sur la venue d’un Enfant, comme Marie ?

Pour chacun d’entre nous, il y a un désert à traverser.

Une étoile à découvrir.

A l’intérieur de chacun d’entre nous, il y a un être à mettre au monde.


Je vous embrasse très fort, à bientôt !

Virgnie


Mes jeunes années 2

Ce mois ci plein feu sur un nouvel album photos de mes jeunes années.

Tous les garçons et les filles de mon âge se donnent la main deux par deux…

Vous connaissez la chanson surtout depuis hier puisque Waquette dans son dernier billet vous a fait découvrir la vidéo !

Et puisque c’est mieux à deux, et bien nous tentons l’expérience 🙂

Avec lui la musique et avec moi, les photos !

*

Et oui, après la blonde Sylvie le mois dernier, voilà une brune qui faisait battre mon coeur.

Son air sage de collégienne, sa façon de parler et de se mouvoir, je m’identifiais !

Sa timidité aussi, presque comme moi cette fille 🙂

Des débuts avec une guitare, pour se sentir moins seule !

J’avais tout un mur de ma chambre tapissé avec des photos découpées dans Salut les Copains et Mlle âge tendre.

Les fameuses photos de J M Perrier qui fut d’ailleurs son amoureux !

Dans mes revues préférées, Françoise était souvent accompagnée de sa copine Sylvie.

Avec France aussi !

Quelques petites raretés !

Non, ce n’est pas un téléphone, c’est un  » transistor » 🙂

Françoise avait et à toujours d’ailleurs une silhouette irréprochable et elle aimait devenir « mannequin  » d’un jour !

De belles rencontres professionnelles !

Avec Franckie !

Tino Rossi, mais si l’interprète du Petit papa Noël 🙂

Petits souvenirs, télévision et autre…

Et puis un jour, une rencontre…

Histoire sans parole…

Aujourd’hui elle reste encore ma préférée de ces années là, elle a gardé une certaine dose de  naïveté et de simplicité que j’aime bien !

Finalement, on n’ est pas bien loin toutes les deux 🙂

Et merci à J M Perrier qui sait si bien la photographier.

Je vous souhaite une belle journée !

Virginie

Virginie

Mes jeunes années 1

Mais non ce n’est pas moi, ce sont des souvenirs, des petits bouts de vie, de sentiments, de prétextes à oublier un peu aujourd’hui.

Lorsque autour de soi, l’air devient trop imposant, on se penche, on recule mais en faisant bien attention à ne pas tomber !

J’y pense, mais n’oublie pas…

*

Je recule sans faire de bruit, je me retourne et je surprend une petite fille, mini-jupe écossaise mais chemisier bien sage qui,  assise en tailleur sur un lit, rêve juste ce qu’il faut,  aux jolis destins des idoles des jeunes…

Plus tard, bien plus tard elle tombera amoureuse de Vincent, François, Paul et les autres…

Mais en attendant, c’est Claude, Sylvie, Françoise, Sheila mais trop Johnny  🙂

Un conte de fées par Jean-Marie Perrier et Bernard Leloup, les deux photographes éponymes de Salut les copains et Mlle âge tendre.

De vrais amoureux, comme tous les garçons et les filles de leur âge et qui se bécotent sur les bancs publics 🙂

Amour toujours où presque…

Et oui, avec une guitare c’est plus facile pour draguer les filles !

Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés…


Et puis un jour, dans un petit village de l’Oise…

Je ne me souviens pas de Léon Zitrone, c’était lui où pas ?

Bon d’accord, ce n’était pas le mariage du siècle, quoi que….


Un mois d’avril pas meurtrier, mais de vraies larmes…

La vie comme tout le monde, enfin pour le photographe 🙂

Et comme dans les vrais contes de fées, après le mariage…

Les parents s’amusent…


Et puis Madame fait de la pub 🙂

Mais voilà que l’ennuie s’installe 😦

Madame rêve de faire du cinéma…

Plusieurs vies dans une vie, et un jour une autre rencontre, encore un conte de fées pour de vraie…


Le temps court trop vite, et les histoires de petites filles se renouvellent, une image en chasse une autre…

*

Sylvie avec Catherine…

Conversations entre blondes !

Le temps qui s’effiloche encore plus vite avec les photos…

Et elle est toujours là…

La petite bulgare à fait un bien joli chemin et j’ai toujours un peu le coeur serré quand je la vois où je l’entend…

*

C’est mon autre blog, le Bal de mes actrices, qui m’a donné l’envie de ces quelques photos…

 » La nostalgie n’est plus ce qu’elle était » écrivait Madame Signoret, la mienne ne me fait pas peur, pas de regrets, mais au contraire un coeur qui bat encore plus fort !

Bon week-end à tous et surtout n’oubliez pas de rêver, les rêves malgré ce que l’on dit, font toujours avancer…

Je vous embrasse !

Virginie

Rentrée…

A chaque rentrée, à chaque mois de septembre, à chaque début d’automne, à chaque fois que mon coeur se fissure un peu, je pense…

Il arriva chez nous un dimanche de novembre 189…

Son paysage pourrait être le mien. Un peu de brouillard, juste ce qu’il faut de lumière pour s’entrapercevoir, du givre doux.

De mes doigts malhabiles, je trace un prénom, celui du Grand.

L’aurais-je attendu celui qui va transformer mon adolescence, me faire voir loin, me donner du courage.

Et quelqu’un est venu…

Faut il être deux, avoir son alter-égo pour ne pas avoir peur, être fort tout seul ne sert pas à grand chose.

Allons, en route !

Le Grand a eu de la chance, celle de pouvoir ramener à lui une meute, un groupe avide d’autres choses, de sensations peu communes.

La différence n’a pas fait peur, pas trop…

Mais l’indifférence est le pire des poisons, la plus mauvaise plaie qui ne cicatrisera pas.

Je suis malheureux moi, je suis malheureux !

Aujourd’hui encore je pense à lui, et aussi à ce jeune garçon de 14 ans qui s’est donné la mort, qui ne pourra devenir un Grand Meaulnes.

Merci à DITOM et à PASCAL R   pour leurs billets.

Jamey Rodemayer avait 14 ans et il était gay.

En marron, phrases extraites du Grand Meaulnes  d’Alain Fournier.

Virginie

Virginie





Kitsch sexy !

Je sais, je sais, je suis en retard mais j’espère que vous allez me pardonner 🙂

Un mois de juillet plein d’imprévus, une urgence ce matin et voilà qu’il y a dix minutes ma wifi qui ne fonctionnait plus 😦

*

Alors un billet un peu plus court que d’habitude avec plein de photos, mais c’est bien la suite promise du mois dernier !

*

Du léger parce que c’est l’été, qu’il fait chaud et beau, ha bon pas chez vous 🙂

Alors pour les vacances, un peu de mauvais goût ne peut pas faire de mal !

Et oui, avec un tel lustre, on ne peut que danser brillamment 🙂

Tiens, voici le vrai téléphone qui pleure, vive les années 70 🙂

Voici quelques petits accessoires indispensables !

Gazon maudit 🙂

Plaisir bio !

Bouches pour grand gabarit 🙂

Petit clin d’oeil à celui qui a dit « laisser venir à moi les petites enfants »

Véritable interrupteur électrique !

Musique !

Et pour finir, de jolies assiettes pleines de gourmandises 🙂

Assiettes à ne pas mettre entre toutes les mains !

*

J’espère vous avoir fait sourire 🙂

Je vous souhaite de belles vacances, je vous embrasse et à bientôt !

Virginie

Kitsch or not kitsch ?

Kitsch !

Voilà  un mot dont finalement on ne connait pas trop bien l’origine.

Allemand, Anglais ?

*

Qu’importe, il n’est pas tout jeune, datation possible et sans carbone 14, vers le milieu du 19e siècle.

Je vous invite pour en savoir d’avantage à la visite de ce petit lien.

*

L’image là-haut peut paraître aux yeux de certains un peu Kitsch 🙂

Mais non, elle est ancienne, vintage mais pas de mauvais goût, elle est de son époque.

Le Kitsch serait il un sous-art, une mauvaise valeur, une erreur de jugement, un manque de discernement ?

Toile cirée et Formica était ce qu’il y avait de plus moderne, de plus contemporain dans les années d’après-guerre et aujourd’hui, de plus Kitsch 🙂

La mode est ce qui se démode le plus facilement !

Commençons par les bondieuseries, ces petits souvenirs ramenés par nos grands-mères lors de leurs pérégrinations miraculeuses 🙂

Et les jolies dames en bleu, sont elles recyclables, trie sélectif ou pas 🙂

Et pas de jaloux, toutes les religions ont droit à la même contagion !

Un ami Tunisien a une petite Mecque en globe sous la neige qui se balance au rétroviseur de sa voiture 🙂

*

L’humour Kitsch se cache partout, même dans la cabane au fond du jardin !

Les autres pièces de la maison ne sont pas oubliées 🙂

Téléphone de style Louis XIV 🙂

Rien n’échappe au Kitsch, même pas la technologie !

Et au jardin, un endroit pour prendre le frais !

Et voici les vrais sabots d’Hélène !

Et pas que 🙂

Mauvais goût ou pas, peu importe !

Je me moque, mais en cherchant bien, vous avez surement un peu de Kitsch chez vous,  un petit souvenir que  vous  n’osez  pas jeter, lequel ?

*

Le 22 juillet, le Kitsch érotique, si si ça existe 🙂

En attendant, je vous souhaite un beau début d’été, je vous embrasse  !

Virginie

Pas que de l’eau !

Et oui,  les habitudes changent et les lois aussi !

Dans une autre vie, presque un autre monde, boire et conduire ne posait aucun problème, nul besoin de choisir 🙂


Une époque sans radars et sans permis à points 🙂

*

Pas encore Brigitte Bardot et les publicitaires avaient la vie belle !




Les femmes et la bière, même pas honte  !

Les brunes préfèrent les blondes 🙂

Pour faire la fête nos arrières grands-mères avaient leurs secrets, une bonne bouteille !


L’alcool et la cigarette, mais elles avaient tous les vices !

Les célébrités donnaient l’exemple 🙂

Celle ci pour attirer Gigi l’amoroso employait les grands moyens !

Le fils de son père n’a pas fait long feu dans la chanson !

Mais cette pochette de disque aujourd’hui serait surement interdite .


L’agent 007 est quand même plus classe 🙂


Et il est encore plus beau lorsque l’alcool fait son petit effet…

Les blonds, la bière ça les rends gays gais 🙂


En famille, c’est encore mieux !

Les parents trinquent, les enfants aussi 🙂

En amoureux !

Ce sont les réclames que je préfèrent 🙂

Et ils eurent beaucoup d’enfants !

Enfin un, mais qui leur ressemblait 🙂


Il y a les boissons pour les jeunes filles !

Et celle pour les vieux 🙂

Et puis il y a les caricatures 🙂

Mais pour ceux qui ne supportent pas l’alcool, j’ai trouvé un remède, une boisson préparé exprès pour vous 🙂

Et  si vraiment vous êtes allergiques à toutes types d’alcool, buvez de l’eau mais n’oubliez pas  que le développement durable peut vous aider à vous meubler à peu de frais 🙂


Ce week-end étant consacré à l’obésité, j’ai trouvé cette petite revue  de 1952 qui depuis est devenue « Santé magasine » !

La question se pose encore 🙂


Buvons seul ou avec modération, mais faisons nous plaisir !

Je vous souhaite un bon dimanche et un bon début de semaine…

Virginie

Virginie

ALERTE ENLEVEMENT

Virginie reviendra le 22 mai …

Espérer…

La vie et le monde tel que nous le connaissons sont gravement malades.

Si j’étais médecin et que l’on me demandât mon avis sur les hommes, je répondrais :   » Du silence, prescrivez leur du silence ! »

 

Soren Kierkegaard

*

Il doit bien y avoir autre chose dans la vie que de tout avoir…

 

Virginie

%d blogueurs aiment cette page :