Archives de Catégorie: Madrox

Plongez au coeur de VOTRE été

Prêts pour les Pool Parties ? Alors ce maillot de bain ? Satisfaits de votre reflet dans le miroir de la cabine d’essayage ?

De toutes façons, ce n’est pas comme si vous aviez encore vraiment le temps d’y changer quoi que ce soit.

C’est l’été, alors pendant vos vacances les autres on s’en fout, faites ce que vous voulez, c’est bon pour le moral.

Et si le moral va, tout suivra.

Ce n’est pas parce que suis déjà revenu de vacances que je ne vais pas vous en souhaiter d’excellentes.

Cet été donc, faites vous plaisir et changez vous les idées (de toutes façons, 2011 c’est l’année de la chance, du succès, de la richesse, du mariage avec Marjolaine, donc ne vous en faites pas, a la rentrée, vous aurez de quoi engager un coach 24/24, c’est le redac chef qui le dit).

Arrêtez de vous prendre la tête sur votre quotidien, les vacances ce sont des parenthèses. On laisse tout ça de côté jusqu’au retour à la maison !

Reposez vous, faites ce que vous avez envie de faire.

Relaxez vous l’esprit, sortez du stress du bureau. Inspirez, expirez, prenez le temps de vivre.

Achetez un livre qui vous plait, cuisinez, rattrapez vos séries en retard, baladez vous, finissez vos jeux vidéos, faites des siestes, sortez, rencontrez de nouvelles têtes, passez du temps avec vos amis, votre famille, etc.

Tout ce qui vous plaira. Même aborder ce joli garçon qui vous regarde au bar. Soyez audacieux :p

Mais arrêtez de ressasser les idées toxiques qui vous empoisonnent.

Il y a une queue monstre en caisse ? C’est pas grave, vous avez le temps, mettez votre mp3 sur les oreilles et souriez.

Il y a déjà foule sur la plage et vous n’arrivez pas à vous garer? Allez plus loin et profitez de la balade.

Le service est lent au restaurant ? Si vous êtes seul : sortez ce fameux livre, sinon continuez à discuter avec vos amis, rien ne presse (en plus vous atteindrez votre satiété plus tôt :p). Au pire vous pouvez toujours décider d’aller prendre un dessert ailleurs. Pourquoi pas cette glace au bord de l’eau qui vous avait titillé toute la journée?

Tenez vous le pour dit : rien n’est grave, les vacances c’est que du temps pour vous. Laissez aux autres le soin de se gâcher l’existence.

Le bonus, c’est qu’au retour, vous risqueriez de percevoir les choses différemment, avec plus de recul. Vous serez forts, vaillants, conquérants.

Alors voilà, je vous souhaite un agréable temps pour vous et surtout : je veux vous voir bronzés, souriants, détendus à la rentrée 🙂

Madrox

Publicités

Et la cerise ? C’est rien que pour toi

Si tu suis mes conseils depuis un an, il est grand temps de te féliciter.

En Juin, le soleil revient. Ce mois ci, pas de frustration, que de la récompense.

Alors cours dans ta cuisine, préchauffe ton four à 170°C et réunis les ingrédients suivants :

  • 195g de farine,
  • 200g de sucre (en poudre normal ou roux, prends ce qui te fera plaisir),
  • 30g de cacao en poudre (je préfère le Van Houten, mais ça marche aussi avec du nesquik. Dans ce cas là, 1/ce sera moins bon mais 2/penser à diminuer un peu la dose de sucre, faut pas déconner),
  • 1 cuillère à café de bicarbonate de soude (le doliprane en sachet, ça ne marche pas. On soigne ton moral, pas une gueule de bois),
  • 1 pincée de sel,
  • 240 ml d’eau,
  • 80ml d’huile (une sans gout, type maïs. Éviter l’huile d’olive ou aux truffes. Quoique, à titre expérimental ça peut le faire),
  • 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc (ou un aromatisé genre vinaigre de framboise),
  • 1 cuillère à café d’extrait de vanille.

Mélanger les poudres d’un côté et les liquides de l’autre. Une fois cela fait, creuser un puits dans les poudres et y verser les liquides. Mélanger a nouveau.

Oui l’appareil est un poil liquide, mais c’est normal. Pas d’inquiétude, tu peux enfourner dans des caissettes à muffins ou dans un moule de ton choix préalablement beurré et fariné.

Normalement, c’est prêt en une vingtaine de minutes. Forcément le temps de cuisson sera moindre sur les petits formats. Il va donc falloir un peu surveiller la première fois, faudrait pas que ça crame, héhé.

Cette recette, c’est ce que j’appelle mes « gâteaux au vinaigre », bien que cet ingrédient n’y soit que très faiblement dosé. C’est super rapide, et en général on a déjà tout chez soi. Idéal quand la belle mère arrive à l’improviste, pour un gouter/dessert express ou un jour férié quand tout est fermé.

A partir de là, ne pas hésiter à faire varier les plaisirs en ajoutant aux poudres un peu de cannelle, en incorporant en toute fin des pépites de chocolat, des éclats de noix/noisettes/amandes, ou en saupoudrant de poudre de coco juste avant d’enfourner.

Tu peux aussi décider de battre 227g de cream cheese (philadelphia, st moret) avec 67g de sucre et un œuf pour avoir un « presque appareil à cheesecake ». En mettre une cuillère à soupe dans chacune des caissettes à muffins après avoir versé la base chocolat. Délicieux !

Et si tu es patient : attends le lendemain, c’est encore meilleur.

Je réalise que je viens de te donner l’arme atomique qui défera tout ce qu’on a accompli cette année, mais bon, il faut bien que je me laisse un peu de travail pour plus tard.

Hmmm, chomp chomp !
Tu vois que je te gâte ^^

L’offre fibre la plus adaptée

Comme moi, vous avez certainement lu partout qu’il fallait manger des fibres, qu’elles avaient plein d’avantages.

Quelqu’un peut me dire si on vous a aussi expliqué pourquoi ? Non ?

Ça ne m’étonne pas. En fait, personne ne vous a vraiment expliqué pourquoi. Peut être même qu’ils l’ignorent eux même…

J’ai toujours pensé que si l’on comprenait tous ces milliards de conseils rabâchés à longueur de journée, on aurait moins de mal à les intégrer à nos réflexes. Surtout dans le cadre de l’alimentation.

En Mai, fais ce qu’il te plait : j’ai donc décidé de vous éclairer un peu.

Les fibres, c’est des substances qui viennent des végétaux. Pas du lait, pas de la viande, pas de la moquette. Donc déjà, va falloir vous (re)mettre aux fruits et légumes.

Saviez vous que ces derniers peuvent être composés de deux types de fibres ?

D’un côté les fibres solubles et de l’autre… bravo : les fibres insolubles.

Deux types de fibres, c’est surtout deux types de bénéfices. Quoi que vous fassiez, quelque soit le type de fibres ingérées,  il n’y a que des bienfaits.

Pour faire simple, les fibres solubles, une fois dans l’estomac, vont se diluer en une espèce de gel qui viendra recouvrir votre système digestif.

Ce gel va comme « ralentir » le processus de digestion et non seulement vous apporter une satiété qui durera plus longtemps mais aussi limiter l’assimilation des sucres divers et variés. En gros, vous aurez moins faim moins vite et en bonus vous allez moins absorber les sucres.

Quant aux fibres insolubles, elles vont se gorger d’eau et « gonfler ». Leur rôle sera d’accélérer votre transit. Une évacuation plus rapide des déchets organiques signifie que ce que vous aurez ingéré stagnera moins longtemps dans votre organisme. Vos cellules intestinales seront moins exposées aux éventuels produits et additifs étranges présents dans la nourriture. Il a été supposé qu’elles permettaient de prévenir des risques de cancer du colon, mais c’est un sujet controversé donc on en restera là de ce côté 🙂

En moyenne, les apports recommandés d’un adulte de 19 à 50 ans sont de 25g de fibres par jour pour une femme et 38g pour un homme. Comme je suis un type profondément sympa, vous trouverez ici un tableau récapitulatif des meilleures sources de fibres alimentaires en grammes par portion ! Tout ce qu’il faut pour gérer au mieux vos apports.

Bien entendu, vous aurez déjà compris que pour profiter pleinement des bienfaits des fibres, il faudra continuer à bien vous hydrater. Pas en mettant de la crème hein, plutôt en buvant son litre et demi d’eau par jour.

Maintenant, vous ne pourrez plus dire que vous ne savez pas pourquoi les fibres c’est vraiment trop cool !

Madrox

Bonus Track – Le top 10 des Hits à venir

En avril, ne perds pas ton fil. J’espère que vous savez ce que vous faites, vous avez toujours le choix.

Ce mois ci, j’ai décidé d’être solidaire avec Afida Turner et de n’être absolument pas utile.

Un peu comme J-Lo (from da block) et sa reprise de la Lambada. Après les Black Eyed Peas et l’intouchable Time of my Life. Après Rihanna et  l’insupportable Dragostea din tei. Après Lady Gaga et son « hommage » à Express Yourself.

Il y a une tendance au recyclage facile de tubes. Elle n’est pas vraiment bonne, mais il y a bien une tendance.

Je me suis toujours demandé ce qui nous attendait pour la suite. Pas vous ?

Voici donc mon top 10 de ce qui risque de nous arriver si l’on n’agit pas maintenant pour sauver la planète :

#10 : M Pokora (ft Magic System) enflammera la France avec Sexy pour moi (et rafflera un NRJ Music Award)

#9 : Ricky Martin reprendra Carnavalera (sans trop d’effort vu que ça ressemble déjà à un de ses vieux titres)

#8 : J-Lo réitèrera avec Pitbull et vous fera presque regretter que Bamboleo n’ait pas disparu pour toujours

#7 : Rihanna remettra  au mauvais gout du jour Asereje (The Ketchup Song)

#6 : Mohombi (ft Akon) upgradera Yaka Dansé

#5 : Katy Perry, sous l’influence de Timbaland, va dépoussiérer Coco Jambo

#4 : Kylie Minogue, par manque d’inspiration, s’infligera la Soca Dance

#3 : Shakira réinventera mille façons de se déhancher sur Yakalélo (ça vaut bien Loca Loca ou Waka Waka)

#2 : Les Black Eyed Peas vous entraineront dans leur spirale du Yeha Noha

#1 : Lady Gaga la reine du détournement rendra un nouvel hommage, aux Sister Queen cette fois, avec Let me be a Drag Queen (oui, ce n’est pas bien difficile à imaginer, je sais)

Tout ça fait peur hein ?

Alors :

Si vous voulez un avenir à écouter n’importe qui chanter n’importe quoi, avachi sur votre canapé à pleurer sur votre sort => TAPEZ 1

Si vous voulez un avenir à vous laisser entrainer par de la vraie musique et vous éclater sur un podium => TAPEZ 2

A vous de décider aujourd’hui ce que vous voulez pour demain ^^

Madrox

De l’incontestable relativité

Ce mois ci fini les gâteaux, on se remet au travail. Et je suis sûr que derrière vos écrans, même si vous ne dites rien, vous le savez : il y a du boulot.

Oui oui, on les connait ceux qui ont toujours une bonne excuse pour remettre à plus tard. Sauf que l’été, c’est quasiment demain. Alors plus d’excuse.

Pour commencer en douceur, une question piège :

D’un kilo de graisse ou d’un kilo de muscle,

qu’est ce qui pèse le plus lourd ?

Réponse : Ni l’un ni l’autre, un kilo ça reste un kilo, que ce soit de plume ou de plomb ^^

Ce qui peut varier en revanche, c’est le volume que prendra ce kilo.

Retourner aux bonnes habitudes après une période de laisser aller nécessitera toujours une période d’adaptation. Ménagez vous, allez y en douceur certes mais gardez en tête votre objectif pour revenir à votre rythme de croisière. Je sais que quand vous êtes motivés, vous pouvez soulever des montagnes.

Par contre, comme je m’en rends compte actuellement, si vous couplez votre retour à une alimentation saine d’une activité physique (cardio + renforcement musculaire), et bien, il y aura toujours un moment où vous allez prendre du poids.

Je vous vois déjà sourire, mais oui, parfois, selon où vous en êtes dans votre chantier personnel, il n’est pas impossible de prendre du poids alors que l’on est en train d’en perdre.

En fait, le muscle est plus lourd que la graisse. Donc si vous perdez de la graisse mais que vous prenez du muscle, surtout si vous prenez plus de muscle que ce que vous ne perdez de masse graisseuse, et bien votre balance vous affichera un poids peut être supérieur à celui que vous aviez quand vous avez décidé de vous remettre au travail.

Pas de panique ! Votre silhouette, elle, sera sans doute plus flatteuse.

Ne se fier qu’à sa balance est peut être bien au début, mais est assez trompeur lorsque (je vous le souhaite) vous ajoutez une activité sportive régulière au recalibrage alimentaire.

La balance ne fait pas la part des choses. Ce qui compte, ce ne sont pas les mathématiques, mais le reflet dans le miroir.

Alors, si malgré votre retour à de bonnes habitudes, vous prenez du poids, ne vous découragez pas. C’est peut être même bon signe.

Mesurez plutôt votre tour de taille, enfilez votre pantalon test et prenez vous en photo régulièrement.

Vous verrez la différence et c’est carrément bon pour le moral !

Madrox

Tu vas la souffler ta bougie? (On a faim, et c’est l’heure des cadeaux !)

Au cas où vous auriez décidé de revenir de la Lune spécialement pour me lire, je vous rappelle que ce mois ci, une fois par moi fête sa première année.

Tto nous a même lancé un défi « gâteau« .

Je ne suis pas du genre à ignorer un défi, mais c’est juste que là, ça tombe vraiment très très mal.

Voilà, j’avoue tout. Après ma sortie de télé-réalité, hum, comment dire… ça n’allait pas très fort. On a vu que le moral est super important pour tenir le cap. Sauf que là, ce n’est plus le cap que j’avais perdu… C’était carrément le bateau.

Je suis resté enfermé chez moi à regarder l’intégrale de sagas de l’été plus ou moins connues : Mystère (TF1 – 2007), Dans un grand vent de fleurs (France 2 – 1997),  Le bleu de l’océan (TF1 – 2003), puis à récupérer mon retard sur mes séries courantes (Fringe, Stargate Universe, Greek, Supernatural, Caprica, entre autres), et ensuite à me refaire l’intégrale de franchises célèbres comme James Bond (22 films quand même) ou Jurassic Park. Au milieu de tout ça, j’ai protégé mon pays d’une guerre civile (Valkyria Chronicles II), j’ai défié les dieux de l’Olympe (God of War : Chains of Olympus), j’ai repris mon trône et sauvé mon royaume (Fable III), j’ai empêché un coup d’état et retrouvé ma fille (Splinter Cell Conviction), j’ai éradiqué une menace terroriste (007 : Bloodstone) mais j’ai surtout été happé par le monde post apocalyptique de Fallout  : New Vegas. Le tout avec une présence assidue sur certains réseaux sociaux (où vous pourrez trouver des applications sympa comme Bejeweled, Zuma ou Tetris).

Je vous laisse compter sur vos doigts, ça fait un bon moment passé sur son canapé sans bouger. Je n’allais même plus au sport.

Le corps s’adapte toujours. En bougeant moins, forcément , il va éliminer petit à petit tous ces muscles qui ne sont plus sollicités. Les apports journaliers nécessaires diminuent en conséquence. Dans ce cas, les écarts ne pardonnent pas, c’est stockage direct. Même si je n’ai pas grignoté (et ça c’est une véritable victoire), j’ai fait pas mal d’écarts. Hmmm des frites par ci, hmmmm du gateau au chocolat par là, hmmmm des apéros. Oui, mais mon métabolisme tournait au ralenti…

Du coup, en ce moment, je me sens un peu comme ça…

Alors pour le gâteau, euh, comment dire… ET BIEN ON Y VA !

Après tout, maintenant que j’ai retrouvé mes bonnes habitudes, que je mange sainement, que je retourne au sport, il faut bien que je m’autorise une récompense.

Et par la même occasion, je vais en profiter pour vous récompenser aussi.

Mais d’abord, une mission. Allez faire un tour au supermarché le plus proche vous procurer les choses que vous verrez sur la photo suivante (le robot est en option lol) :

  • 200g de biscuits sablés de votre choix,
  • 80g de beurre,
  • 800g de Philadelphia,
  • 150g de sucre roux,
  • 3 cuillères à soupe de farine,
  • 3 oeufs,
  • 2 citrons vert,
  • du Rhum,
  • de l’arôme naturel de vanille,
  • un moule à charnière.

Alors, a votre avis, on va faire quoiiiii ?

Bingo, un Cheesecake. Mais pas n’importe lequel. On va faire un Ti-Puncheesecake !

  1. Avant de commencer, laissez le Philadelphia prendre la température ambiante. Il sera plus simple à travailler ensuite.
  2. Préchauffez votre four à 150°C.
  3. Recouvrez le fond de votre moule à charnière de papier sulfurisé et beurrez les bords.
  4. Réduisez vos biscuits en poudre fine (au mixer ou au pilon).
  5. Faites fondre votre beurre et versez le sur votre poudre de biscuits. Bien mélanger.
  6. Versez votre poudre à biscuit beurrée dans votre moule. Bien tasser avec le fond d’un verre. (Vous pouvez aussi faire remonter sur les bords. Dans ce cas, prévoir plus de biscuit et plus de beurre).
  7. Placez votre moule au réfrigérateur.
  8. Assouplissez votre Philadelphia (au mixer ou au fouet).
  9. Ajoutez le sucre et la farine.
  10. Incorporez les oeufs un par un.
  11. Versez une cuillère à soupe d’arôme naturel de vanille.
  12. Ajoutez le zeste et le jus d’un des citrons (pas la peine de vous préciser qu’il faudra bien le laver avant).
  13. Servez deux verres à shots de Rhum. Ajoutez le premier à la préparation, buvez l’autre.
  14. Sortez votre moule du réfrigérateur et versez-y votre préparation.
  15. Enfournez 55min.

Attention, votre Ti-Puncheesecake n’est pas un gâteau comme les autres. A la fin du temps de cuisson, il ne doit pas être cuit. Cela pourra vous sembler contradictoire, mais non. Il doit être encore un peu tremblotant. Pour lui faire sa fête, vous allez le laisser refroidir dans le four éteint, porte légèrement entrouverte. Ensuite, retour à la case réfrigérateur, pour au moins 24h. Si vous avez la patience d’attendre 48h, c’est encore mieux. Utilisez le second citron pour la déco (ou pour des cocktails ahahah). Ne démouler qu’avant de le servir.

Là vous vous dites que je triche un peu sur la photo du résultat final et vous avez entièrement raison. C’est quand même plus joli que mon résultat à moi, non ?

Pour éviter la ride disgracieuse : 1/ Ne battez pas trop votre préparation. Faire entrer trop d’air a tendance a favoriser l’apparition de fissures, 2/ Ne partez pas regarder un film pendant la cuisson, vous risqueriez dangereusement de ne pas entendre le minuteur sonner, 3/ Maquillez la avec un coulis ^^.

Mis à part ça, au niveau du goût, c’est une tuerie absolue !

Par contre, il va falloir en faire des efforts pour l’éliminer ahah.

A ce sujet, comme c’est l’anniversaire d’une fois par moi, j’ai décidé de faire un cadeau aux plus patients d’entre vous qui ont eu le courage de me lire jusqu’au bout.

Ce mois ci, j’offrirai un exemplaire du Men’s Health Coach n°2 aux trois premiers qui en feront la demande ^^

Madrox

2011, année du Fonz’

Si vous cherchiez une rime qui va avec 2011… Whoaaa*, ne cherchez plus !

Je suis assez heureux que 2010 soit terminée. Je n’aurai pas vraiment voulu que ça continue comme ça.

Vous savez, c’est pas évident évident de sortir d’une télé-réalité.

Quand ça arrive, on vous promet que ce n’est « que du bonheur« , pourtant en vrai ça craint (un peu). « Boubou va bien » ou du moins il essaie. Il s’en fout, il tape sur le jukebox, puis il se gave de hamburgers et d’apple pies au diner du coin. Faites ce qu’il dit, pas ce qu’il fait. D’ailleurs, si on ne peut plus blogger le contraire de ce que l’on fait, où va le monde.

Je suis encore un peu en phase « Kenza« , prêt à dévoiler les coulisses à qui voudra bien m’inviter sur un plateau. 2 minutes supplémentaires de gloire éphémère. Les candidats sont tous interchangeables alors la Prod n’a pas vraiment a être gentille, sauf avec les favoris. Et encore. Bref, excusez moi si j’utilise unefoisparmoi comme un substitut de confessionnal. Ici au moins, pas de coupure au milieu des phrases, pas de sorties de contexte qui changent le sens des choses, pas de votes truqués.

Grâce à vous, entre autre, je me réadapte un peu à la vraie vie et je vous le dis : ce changement d’année est carrément bénéfique.

Voilà une année sauvage qu’il nous revient de dompter. Une page blanche a remplir. Prenons les rennes du destin et pour une fois, écrivons l’histoire au lieu de la subir. Ouaiiiis, écrivons l’histoire. Ne laissons plus quiconque écrire nos rôles à notre place. Soyons cool comme le Fonz, soyons qui nous voulons être, express yourself etc. Parce que si vous abandonnez aux autres le soin de vous définir, alors qui êtes vous ? Le pantin ou le marionnettiste ? (Si vous l’avez oublié, vous n’êtes peut être pas prêt de gagner cette saison lol)

Tout ça pour dire… En 2011, vous allez continuer à vous révéler et vous n’avez pas intérêt à relâcher vos efforts que s’il le faut, je prends sur mon surplus de temps libre pour venir vous prendre en main (croyez moi, vous ne voulez pas ça).

2011, année du Fonz. Whoa*, meilleurs voeux !!!

Et comme dirait l’autre : c’est tout… pour le moment.

(* si vous êtes trop jeunes et/ou que vous ne vous rappelez pas du Fonz et de son célèbre Whoa, allez donc faire un tour sur youtube. Vous verrez, le Fonz, il est carrément génial !)

Madrox

Il fait froid (mais c’est tant mieux)

Le mois dernier, vous avez fait connaissance avec le Pr Wadrox. Ce sombre individu m’a expédié dans une dimension faite de jaune pour prendre ma place. Pensant à votre désarroi, je ne me suis pas laissé faire. Le combat de lanternes fut acharné, j’ai réussi à m’en extirper de justesse. Tout est donc bien qui finit bien.

J’espère que vous n’avez pas profité du mois de Novembre pour vous relacher et/ou que vous êtes prêts à faire ce qu’il faut pour passer le cap des fêtes de fin d’année en toute quiétude.

***

Noël approchant, j’espère que votre liste à Victoria Beckham au Père Noël est prête. La mienne l’est, disponible sur demande ^^.

Vu les températures et les 1000 statuts facebook de vos amis relatifs à la neige (qui nous ennuient profondément), il n’est plus question de le nier : l’hiver est bel et bien là.

Il fait froid, vous avez enfin rangé vos bermudas en jean (qui étaient juste affreux soit dit en passant) au profit de vos manteaux à capuche en fourrure (qui ne sont pas spécialement d’un meilleur goût). Si vous avez aussi craqué pour une chapka, c’est juste bête, maintenant vous ne pourrez plus suivre aucune conversation. Tant pis pour vous, tout le monde saura avant vous que le blondinet sur lequel vous avez craqué au lavomatic a refilé des morpions à votre meilleur ami en 2007 à Ibiza.

Bref… Saviez-vous qu’avec le froid, (re)vient aussi cet ennemi qui ne dit pas son nom: LA FAIM ?

Lorsque les températures baissent, votre organisme doit dépenser plus de calories pour maintenir la température corporelle. Votre métabolisme augmente donc, et il vous le souligne plutôt bien. Par la faim. Un signal simple pour vous rappeler que vous vous les gelez et que vous fonctionnez à plein régime. Du coup, vous ne savez plus vraiment si vous avez faim ou si vous avez envie de manger. Les barres de Twix au chocolat blanc aperçues dans les gares semblent chanter vos louanges, auréolées de lumière divine. Vous avez envie de fondue, de tartiflette, de chocolat sous toutes ses formes, de muffins de 10h et de bonbons en sortant de table.

Ne vous laissez pas faire !!! Tenez bon et entretenez un moral d’acier en vous fixant des objectifs. Récompensez-vous toujours à obtention. Pourquoi pas avec un chocolat chaud à l’orange au marché de Noël du Crillon ? (message aux non Parisiens : ça vous donnera une bonne raison de venir nous rencontrer 🙂). Le bon côté étant que celui là, quand vous l’aurez goûté, aucun autre chocolat chaud ne pourra plus jamais vous satisfaire. Jamais !

Si l’été est la période propice aux salades, l’hiver lui est la période des soupes.

Que vous les prépariez vous même ou que vous succombiez aux « briques » du commerce. Je trouve personnellement que le choix s’étoffe d’année en année pour un résultat globalement plutôt pas mauvais.  En début de repas, toujours. Ca va vous remplir l’estomac et potentiellement vous caler d’emblée. Rappelez vous de manger lentement pour une satiété plus rapide.

Alors, en respectant la règle de la pyramide inversée, une soupe le soir vous permettra de maintenir votre cap à travers les fêtes, quand vos collègues commenceront à s’empiffrer de marrons glacés. Vous resterez resplendissants quand eux s’empâteront. C’est bon pour votre profil « no pic no dial ». D’ailleurs, s’il n’y a plus que vous aujourd’hui à être torse nu sur vos photos récentes, c’est normal… Je ne vous dirai pas ce que j’en pense vraiment (car je vous aime bien), mais bon, au moins vous pourrez le faire (lol).

Pour résumer, en Décembre, faites du froid votre allié. 

Ne succombez pas à la faim de saison. Gardez le cap de ce moral que vous avez su vous forger jusque là, et profitez de ce bonus de calories dépensées pour adapter votre alimentation selon vos objectifs.

L’hiver est le meilleur moment pour stabiliser… ou maximiser !!!

En ce qui me concerne, je crois que je vais baisser un peu le chauffage, juste pour être sûr, et demander à mes amis de ramener des légumes aux soirées (ou pas ^^).

Madrox

Au top de ses formes grâce au Pr Wadrox

Comme je vous aime bien, pour les fêtes de fin d’année, je veux que vous soyez au top de la branchitude.

Attention, ce n’est pas une défaillance de votre écran, cet article est une invitation à devenir l’un de ces lanceurs de mode, de ces précurseurs que tout le monde regarde de travers mais que tout le monde  finit par envier puis copier !!!

Je vous imagine déjà trépigner :

« Hiiiii !!!  Quelle est cette nouvelle tendance ? Comment y arrive-t-on ? Est ce compliqué ? Que devons nous faire ?« 

Tenir sa ligne, être en forme tout ça, c’est dépassé !!!

Cet hiver, la tendance sera aux kilos en trop, symboles de naturel, d’abondance, d’insouciance. Ça, et rien d’autre !

Alors, dans cette optique, comment optimiser sa prise de poids? Parce que ce n’est pas tout ça, mais il ne reste plus beaucoup de temps avant le retour du barbu en rouge et ses rennes. Il ne faudrait pas qu’il vous pique la vedette sous le sapin…

Pas de panique, le Professeur Wadrox est là pour vous accompagner pas à pas vers la révélation de votre potentiel tendance.

1/ Ayez toujours quelque chose à manger à portée de la main. Dans votre sac, dans vos poches, dans un tiroir du bureau, sous l’oreiller, sur le canapé, près de votre PC. Toujours bien en vue, vous devrez être capable de manger en toutes circonstances.

2/ Si vous n’avez pas le temps de manger, sautez un repas. De toutes façons, vous aurez toutes vos réserves/cachettes pour vous remplir l’estomac. Sinon, mangez le plus vite possible. Vous n’allez pas perdre un temps précieux qui pourrait être utilisé autrement.

3/ Quand vous mangez au restaurant, évitez les légumes verts (le vert c’est le mal !) et ayez systématiquement quelque chose de frit dans votre assiette. Viande ou accompagnement, peu importe. Finissez votre assiette en laissant les légumes décoratifs. Prenez IMPÉRATIVEMENT un dessert.

4/ La satiété n’existe pas, c’est un truc inventé par les lobbies de la mode pour vendre des coupe-faims et économiser sur les coûts de production en tissu. Ne vous arrêtez de manger QUE quand vous sentez que vous devez défaire votre ceinture.

5/ Si vous prévoyez une soirée avec des amis, mangez toujours avant. On ne sait jamais si vous irez au restaurant ou pas, si votre hôte/hôtesse aura prévu assez, etc.

6/ Ne buvez JAMAIS sans manger quelque chose. Des études l’ont prouvé, avaler des liquides sans mâcher donne des aigreurs d’estomacs. Alcool + chips/pistaches/cacahuètes. Coca + m&m’s. Lait + Muffin. Trouvez la combinaison qui vous plaît. Rien de plus normal.

7/ Faites le moins d’efforts possible. Ne prenez pas les escaliers (les escalators et les ascenseurs ne sont pas faits que pour les personnes âgées). Résiliez votre abonnement en club de sport (ça vous fera plus d’argent pour acheter du pop corn et des glaces au cinéma). Sans oublier que plus vous bougez, plus vous prenez le risque de vous blesser. Et vous ne voudriez pas vous blesser. Etre tendance, c’est aussi savoir se préserver !

8/ Attendez d’avoir faim pour aller faire vos courses. Aucun article alimentaire placé dans le panier ne devra en être enlevé. Vous ne voudriez pas passer à coté d’une occasion de vous faire plaisir. Et mettez un point d’honneur à tout manger avant les dates limite de consommation. Devoir jeter tant de bonnes choses, quel gâchis !

9/ Prenez des repas au lit et rendormez vous / faites des siestes. En couple, c’est romantique (parole de Meg Ryan). Seul et bien… à quoi bon s’en lever tant que vous n’êtes pas encore devenu cette bête super hype qui rendra tout le monde jaloux ? Vous les ferez tou(te)s craquer bien assez tôt, profitez du calme avant la tempête (lorsque vous serez devenu une star, vous comprendrez). 

Maintenant que vous avez ces éléments en main, croyez-moi, il va falloir vous y mettre sérieusement car j’en ai déjà vu pas mal qui ont semble-t-il pris un peu d’avance…

***

Loin de moi l’idée de vouloir balancer, mais prenons -au hasard- Madrox.

Lui qui le mois dernier essayait de nous inciter à commencer une activité aussi dangereuse (cf numéro 7) que le sport. Lui qui pensait nous amadouer en soulignant ses propos d’images volontairement racoleuses, vous vous rappelez ? Et bien ça n’a pas loupé… il a glissé de son step et s’est trainé une cheville douloureuse pendant trois semaines. Il a porté un strap et il n’a pas vu la couleur de ces vestiaires qu’il nous vantait. 

A l’heure où je vous parle, il doit être en train de se médicamenter aux Twix, avachi dans son canapé (on me souffle dans l’oreillette qu’en fait, ça c’est plutôt Tto, mais tant pis, ce qui est dit est dit ^^). Bref ne vous laissez pas avoir. Agissez avant qu’il ne soit trop tard; je ne voudrais pas que Madrox vous induise en erreur avec ses conseils (démodés) et soit le seul à être branché cet hiver.

 MWadrox

Ah les garçons dans les vestiaires !

Dans la vie, on ne peut pas plaire à tout le monde.

Il y a ceux à qui vous ne reviendrez pas au premier contact, il y a ceux qui ne chercheront pas à vous connaitre plus et vous jugeront mal d’emblée, il y a ceux qui feront semblant de rien puis qui vous pourriront du jour au lendemain, vous insulteront dans votre dos en se croyant malins. Alors que vous n’aurez rien fait de spécial d’autre qu’être vous même. Vous ne comprendrez pas toujours pourquoi ces gens vous en veulent. Cela n’est pas foncièrement évident, on n’est pas dans leur tête.

Ouais, la vie, c’est vraiment trop dur.

Alors retenez ceci : si l’on ne peut plaire à tout le monde et forcer les gens à nous aimer, l’important est de se plaire à soi même. Qui se soucie de ceux qui ne nous aiment pas quand tant d’autres le font ? Pourquoi être touché par le manque de discernement d’autrui quand vous êtes si fabuleusement géniaux ^^

Au final, comme l’a si justement chanté Cher : « Sooner or later, we all sleep alone« . Le plus beau cadeau que vous puissiez vous faire c’est ça : aimez vous. En plus, si vous vous aimez, ça ennuiera d’autant plus ceux qui ne vous aiment pas (spécialement les plus irrationnels).

Cela peut être ça votre déclic, l’une des raisons pour lesquelles vous avez décidé de vous (re)prendre en main. Si perdre du poids vous fait vous sentir mieux par rapport à vous même, c’est tant mieux, ça vous évitera des années de thérapie et il y aura plus de place dans les agendas des spécialistes pour les autres.

Bien, maintenant que c’est dit… Il est certain que vous êtes tous rentrés de vacances, hein, vous êtes rentrés de vacances ? Parce que je me demande…

Où êtes-vous tous passés?

L’an dernier à cette époque, les clubs de sport parisiens étaient pleins à craquer et il fallait souvent se battre pour accéder aux machines. Or là, les salles sont plutôt désertes. Non pas que je n’apprécie pas avoir de l’espace pendant les cours collectifs, mais je m’inquiète pour vous qui aviez si bien commencé à perdre les masses excédentaires avant l’été. Vous qui avez sans doute fait quelques écarts pendant les vacances (les écarts c’est normal, c’est pas grave, c’est bon pour le moral, il ne faut pas se décourager, rien n’est perdu et ce qui est déjà fait n’est plus à faire).

Ce n’est pas parce que l’été est fini, qu’il recommence à faire froid et que vous ne voyez pas vos prochains congés avant plusieurs mois qu’il faut se relacher. Oh non, bien au contraire.

La perte de poids ne se contrôle pas. A moins d’avoir recours  à la chirurgie (ce qui n’est pas une solution en soi), il vous sera impossible d’isoler les zones de votre corps où vous souhaitez perdre. Cela dit, vous avez toujours un moyen intelligent de cibler ces zones pour les raffermir : en travaillant vos muscles qui vont utiliser le gras comme matière première pour se développer.

Sur 10 kg perdus simplement en modifiant sa façon de manger, environ 30% du poids perdu correspond à une perte de masse musculaire. Presque un tiers du poids perdu l’est en muscle, ce qui est absolument énorme.

Compléter un recalibrage alimentaire par de l’exercice en cardio et en renforcement musculaire est indispensable.

Cela vous permet de maintenir (et/ou développer) votre masse musculaire tout en perdant efficacement les kilos en trop. Sans compter que cela diminue aussi les risques de voir vos os s’affaiblir. Bref, en faisant du sport, vous augmentez votre dépense calorique, vous perdez plus vite, vous tonifiez vos muscles, vous gagnez des os plus robustes, et se dépenser, c’est super pour évacuer tout ce stress accumulé par une looooongue journée de travail. Sans compter qu’avec une dépense calorique plus importante et des muscles qui se développent, vous pourrez vous permettre de manger un peu plus. Ben oui, il faut bien les alimenter tous ces muscles. Comme d’habitude, gardez à l’esprit qu’il faut les alimenter avant, pas après et qu’il faut respecter votre faim.

Commencer une activité physique c’est bien, mais n’espérez pas des performances Olympiques dès le premier jour. Mettez toutes les chances de votre côté, et cela passe par une bonne préparation. Si vous pensez vous mettre au jogging, prévoyez un lecteur mp3 avec des chansons qui bougent pas mal de sorte à garder un certain rythme sur lequel vous vous calerez instinctivement. Le tout étant de réussir à se vider la tête et de ne plus penser à ce que l’on est en train de faire. Plus vous vous focaliserez sur votre souffle, sur un éventuel point de coté, sur le fait que vous avez mal aux pieds, moins vous tiendrez. Ne lésinez pas sur le matériel, choisissez des chaussures adaptées (demandez aux vendeurs des enseignes spécialisées, c’est leur métier). Ensuite et bien… Allez y progressivement, ménagez vous. J’ai commencé avec un site qui, selon les styles de musiques sélectionnés, vous générait des plages mp3 allant jusqu’à une heure prévues pour les débutants. Il y avait une alternance de phases de course avec d’autres de marche, et des encouragements. Plus le temps passe et plus l’on en vient naturellement à sauter une phase de marche, puis deux, puis trois, pour finir par tenir la distance. C’est super gratifiant, donc bon pour la motivation. Sans les encouragements prévus sur la musique, je crois que je n’y serai jamais arrivé (aujourd’hui le site est devenu payant, mais si vous voulez y faire un tour, c’est par là). Et n’oubliez pas les étirements avant et après.

J’ai lu ici et là des charlatans qui vont vous inviter à aller courir à jeun le matin pour perdre plus vite. Courir à jeun n’est pas anodin, cela peut même être dangereux si vous commencez ou reprenez une activité physique. Imaginez le stress que vous apportez à votre organisme qui va devoir aller puiser rapidement et intensivement dans vos réserves pour soutenir l’effort. Un effort auquel vous n’êtes pas nécessairement habitué, qui pourra vous causer des malaises ou blessures, sans compter les problèmes rénaux, d’hypoglicémie, etc. A la base c’est un entrainement visant à améliorer l’endurance des athlètes qui se préparent pour un marathon. Si vraiment vous tenez à aller courir à jeun, misez sur les sucres lents la veille au soir. C’est l’un des seuls cas où je vous encouragerait à le faire lol. Au moins vous aurez des réserves pour mieux tenir le choc.

Mais il n’y a pas que la course, vous pouvez aussi décider de nager, faire de l’escalade, du vélo, etc…

Pour en savoir plus sur comment organiser votre activité physique en fonction de vos objectifs, je vous invite à passer la porte de n’importe quel club de sport pour poser des questions. Accepterez vous ce pas en avant ?

Les conseillers sont là pour vous accompagner, pas pour vous juger. D’ailleurs, si vous avez peur que les membres habitués ne vous regardent de travers ou rigolent de vous dans les vestiaires, vous vous trompez. J’avais cette appréhension au début. Le mythe des vestiaires, des regards en coin de ceux qui y passent leur vie, etc. Et bien non. En fait je crois qu’il y a une espèce de respect pour ceux qui sont en surpoids mais tentent de ne plus se laisser aller. Après, croyez moi, les vestiaires sont une sacré source de motivation quand on voit le résultat chez certains ^^

Je compte sur vous pour faire en sorte qu’Octobre ne soit pas un mois pour rien quand il pourrait être si riche de nouveaux succès.

A dans un mois, nous parlerons de pourquoi l’hiver est la saison que vous allez préférer 🙂

Madrox

%d blogueurs aiment cette page :