Archives de Catégorie: Ça tire du dix du moi(s)

Ça tire sur les écolos

Le défi pour Flyde aujourd’hui  était de caser le « koala albinos et hermaphrodite », en rime dans le billet du dix du mois. A vous de juger si c’est réussi.
Le 10 mai, le défi de Flyde sera de faire rimer le mot fripouille. Si vous avez des idées, n’hésitez pas à lui suggérer, pour l’instant il n’en a trouvé qu’une. (Une rime, bien sûr)

Aujourd’hui dix avril, le tour des écolos:
Il y a quelques temps la moitié des français
dans beaucoup de régions les écolos lançaient.
A cette fière annonce notre doux et solo
koala albinos, ainsi qu’hermaphrodite
qui comme chacun sait sur son arbre médite,
faillit de joie soudaine retomber du perchoir
à l’idée formidable : déguster sans déchoir
les feuilles sans pesticides, mettre enfin en action
dans un air des plus purs…  l’auto-reproduction!

Ces braves écologistes, négociant leur pouvoir,
ont fixé comme urgences, il faut bien le savoir,
de supprimer les routes, et les aéroports,
nous faire marcher à pied,  car tel est notre sort,
puisque même le train, pour certains extrémistes
est encore trop moderne, pas du tout assez triste.
Plutôt que l’autoroute en voiture ils choisissent
d’imposer qu’un 4X4 dans les chemins se hisse.
Le progrès à l’envers c’est bien le moyen âge!
Savent-il qu’à l’époque on n’était pas si sage
et que l’on brûlait tant, que pour peu le désert,
aurait pu en gagnant recouvrir la campagne?

Notre cher président ayant raté la gagne
se venge mollement, enterrant le Grenelle.
Pourtant l’isolation de nos maisons est telle
qu’une urgence vraiment était de la refaire.
On n’aurait pas moins chaud, et ce serait la terre
qui nous remercierait d’être mieux en l’aidant.

Puisqu’on parle des Verts j’ai encore une dent
contre celle triomphante qui a mené les troupes.
Que faisait elle avant, de défendre sa soupe?
Sûrement à construire très vite une éolienne
dans son jardin si bio,  pour que l’énergie vienne
réduire nos dépendances aux pétro-pollueurs?
Hélas c’est aux Maldives que la Duflot en fleur
passait loin ses vacances malgré ses convictions.
Sept tonnes de pétrole ont été sa ration,
pour ses petits congés brûlées dans l’atmosphère.
Tous ces écologistes disent « il faut pas s’en faire
Suffit de compenser, on le fera après
En plantant quelques arbres ou même une forêt ».
Il faudrait pour cela y avez vous pensé
pour toute l’éternité sur leurs pieds les laisser!

Faites donc un bon geste, la vraie  écologie.
Que pas un kilowatt ne soit plus gaspillé
pour nous climatiser, et chauffer nos logis.
D’un unique emballage nos produits habillez
du carton, du papier, et toujours recyclé.
Respecter le pétrole voyez vous c’est la clé
Le plastique est précieux car c’est imperméable
réservons le pour ça nous en sommes capables.
Couvrons partout nos toits de ces panneaux solaires.
Et puisque nos avions sont durs à prendre l’air,
si l’on y met du bois ils ne veulent plus voler,
taxez les productions et prenez donc leur blé,
à tous ceux qui extraient pétrole ou bien charbon,
pour les consommations les baisser pour de bon.
Comme le lait sur le feu surveillez vos centrales
pour que le nucléaire n’enlève nos derniers râles.
Pour stocker les déchets trouvez vous un endroit
quelque part dans l’espace envoyez les tout droit,
mais vérifiez d’abord que ça va bien aller,
que les extraterrestres ne viennent pas râler!

Sinon au Sidaction dites qu’on n’aura pas
les cent millions d’euros, en montrant des gros bras
qui prennent des médocs. Allez filmer là bas
des enfants orphelins, qui nous tendent les bras,
des mères éplorées, des jolies il y en a.
Vous verrez qu’en ce monde, l’argent arrivera
inonder à la ronde et remplir votre bas.

Les soirs de grande fatigue regardez vous Dexter?
Un thriller amusant parce qu’un peu pervers.
mais c’est du comédien que je veux vous parler.
Dans son proche entourage, même ses familiers,
par ce qu’ils lui ont dit l’ont bien scandalisé :
Ils étaient soulagés qu’enfin il ait misé
sur un rôle d’assassin vicieux et psychopathe
plutôt qu’un gay gentil jouant le frère de nate
comme précédemment dans le Six pieds sous terre.
Ce bon acteur défend son personnage gay
épousant son amant, et du coup il nous met,
du baume au cœur blessé; et quelque orientation
soit la sienne à présent, je donne confirmation :
chez Flyde à tout moment il a gîte et couvert
puisque l’égalité ne souffre aucun revers.

Flyde

Publicités

Ça tire du dix du moi(s) de mars

D’abord l’annonce du mois prochain :
Le défi du mois d’avril a été fourni par TTO, qui sera seul responsable en cas de débordement. Le « koala albinos et hermaphrodite » devra donc rimer avec…
Vous le saurez le dix avril.

Pour ce premier billet, il faut bien avouer,
que l’actu me poussait sans forcer ma nature.
Il y a quelques mois nos élus dévoués,
du système financier évitaient la rupture.
Aujourd’hui ceux là qui, damnés spéculateurs,
nous ont tondu un jour, aujourd’hui recommencent!
La Grèce et quelques autres ont commis des erreurs,
comme leur emprunter, et puis leur faire confiance.
Plutôt que de sévir, que font nos dirigeants ?
Nous appauvrir encore, et bis répetita.
Marche t-on sur la tête, ou bien sont-ce les gens
spéculant sur nos sous, qui gèrent nos Etats?

Mais changeons de sujet et revenons chez nous.
La France en ce moment fait la danse des fous,
l’élection rend borné, les régionales peu sage.
L’Immigration à droite pour réduire les dégâts
fait passer ce pays de tout temps un passage,
et tout ce sang mêlé que l’histoire nous légua,
pour une forteresse, bien triste et pas si belle.
Tandis que les parents des futurs prix Nobel
font la queue jour et nuit pour mendier des papiers,
d’autres raflés au bled pour bosser sans râler
voient leurs enfants dealer, grandir et perdre pied,
se battre dans nos jungles, retourner se voiler.
On peut désespérer, car sans fraternité,
toutes ces communautés tueront la liberté.

Où que notre regard vers tous nos politiques
se tourne intéressé il n’y a que des piques
de ces petites phrases qui ne servent à rien
qu’aux médias snobinards qui nous les livrent bien.
En se tournant à gauche, des idées on espère
qu’une ou deux solutions l’opposition repère!
Arrêtons de rêver, seul leur petit nombril
occupe leurs pensées et fait battre leurs cils.
La Reine du parti, licenciant le baron,
qui de son Languedoc tient des propos incultes,
ordinaires pour lui, mais qui sont des insultes,
manœuvre dans le vide car contrée par le Lyon.
Un autre à l’étranger, là bas attend son heure
Ils se foutent de nous, de nos petits malheurs.

Le pire dans ce domaine est que si parmi eux
un compétent était, par miracle des cieux,
honnête et défendant l’intérêt général,
du désert il n’aurait qu’un silence fatal.
On ne le verrait pas, on ne l’entendrait pas
à moins que lui aussi ne s’abaisse si bas.
Mais évitez que le quatorze mars éclipse
le vingt et un avril de l’année deux mille deux,
en allant tous voter ce n’est pas une ellipse,
car d’une urne trop vide ceux qui sortent c’est eux.
Un dernier commentaire la politique appelle,
car Washington aussi aux homosexuel(le)s,
le mariage ordinaire ce mois a accordé.
Serons nous les derniers du monde civilisé
à redonner aux gay(e)s la simple égalité ?

Voilà dix jours déjà que les jeux olympiques
ont quitté Vancouver pour une anglaise chic.
La razzia des médailles : qu’en dire? c’est pitié ?
Un patineur français le poids de son égo
fermement vers la glace l’a ramené bien tôt.
A nos yeux attentifs il n’avait plus la côte,
Sa copine lui pèse, mais c’est pas une chochotte.
Une chochotte en or, s’il faut s’y référer,
à un bourrin en plomb on l’aurait préféré.

Jason Lamy Chappuis on ne l’oubliera pas,
il a conquis la gloire sans en faire tout un plat.
Les jeux paralympiques ne manquez surtout pas
du 12 au 21, après-demain c’est là.
Ces généreux athlètes qui nous montrent la voie
s’entraînent au moins autant que tous nos champions rois
Ils souffrent en silence et donnent tout au sport
pour un spectacle beau et qui nous rend plus fort.

Flyde

%d blogueurs aiment cette page :