Archives de Catégorie: Les lettres du moi(s)

Il est où le temps ?

Je ne vais pas te mentir lecteur(trice) en te disant que si je publie en retard alors que c’est mon jour, c’est parce que je cherchais l’inspiration ou que j’avais rédigé un super article et que j’ai cliqué sur  « mettre dans la corbeille » et non pas sur « publier ». Non rien de tout ça. La raison, elle est toute bête, j’ai complètement zappé qu’aujourd’hui on était déjà le 1er. Oui c’est ce matin quand j’ai vu sur mon téléphone le message qui m’indique chaque 1er du mois que je suis attendu ici que j’ai tilté que le mois de février était déjà fini. Le mois le plus court du calendrier et encore cette année il a un jour de plus. Honnêtement ces 29 jours, je ne les ai pas vu passé. Je ne sais pas pour vous, je ne sais pas si c’est l’âge mais plus ça va plus j’ai l’impression que le temps passe vite. J’ai l’impression que les journées sont de plus en plus courtes. Du coup est-ce parce que je cours après le temps que je me couche tard, que je dors de moins en moins, que je suis à la ramasse du coup le matin. Je ne sais pas.  Je cours après le temps peut-être. Je n’essaie pas d’analyser le pourquoi du comment. Une fuite en avant dirons certains. D’autres diront qu’il faut que je ralentisse, que je sois patient sinon à un moment cela sera la sortie de route ou un tout droit dans un mur. Court après moi que je t’attrape. Honnêtement c’est n’importe quoi cet article. Une suite de mots balancés comme ça à la va vite. Au moins là j’ai 30 jours devant moi pour écrire un truc qui aura du sens ou pas. Bye.

Christophe

Le 1 parle du 2…

Il y a un peu plus de 2 ans mon téléphone sonne. C’est Tto. Après le Allo, A l’huile d’usage, il me dit:   » J’ai envie de faire un truc à plusieurs et j’ai pensé à toi bien sûr ».  Heureusement que je suis assis. Mais que lui arrive-t-il ? Aurait-il envie de réaliser un fantasme avec zolimari où mon corps de rêve serait de la partie ? Ah mais non dommage, ouf ! Non il me propose simplement de participer à une aventure bloguesque. Celle d’Une fois par Moi. Et voilà cela fait maintenant 2 ans, que ce blog existe. Il y a eu des hauts et des bas, des départs et des arrivées mais le bâteau continue de voguer sur la toile ( C’est beau ce que je dis dis donc). Par contre pour fêter ces 2 ans, le rédac chef nous a suggéré un fil rouge, un thème pour les articles, le 2. Mais de quoi je vais bien pouvoir parler ?  2 mais 2 quoi ? Mains , pieds, yeux, oreilles, c……. Et là mes 2 neurones se rencontrent et je trouve. Mais oui 2 c’est quoi un chiffre. Je l’ai trouvé mon sujet, la symbolique du chiffre 2. Me voilà donc à me documenter, à dévaliser les bibliothèques, à lire des nuits entières des livres sur le sujet. A prendre des notes, à noircir des pages et des pages. Et enfin réussir à vous expliquer la signification du chiffre 2 . C’est parti pour l’instant culturel.

Donc le chiffre 2 signifie dualité, opposition, ambivalences, dédoublements. C’est le blanc et le noir, le yin et le yang, l’amour ou la haine. Mais c’est aussi pour le monde celtique un certain nombre de figure mythiques qui vont par deux et qui ont des caractères opposés et complémentaires. En fait en lisant tout cela je retrouve le définition cet endroit. Ce lieu d’écriture composé de filles et de garçons d’âge, de pensée, de lieu de vie, d’éducation différents mais qui finissent par être complémentaire pour créer une mosaïque d’article (c’est beau ça aussi) qui ne se ressemblent pas. Qui peuvent amener parfois à débat, avec lesquels on peut être d’accord ou pas. Certain(e)s sont dans l’émotion d’autres plus virulents. Mais tout le monde est libre d’écrire ce qu’il veut. Sur Une fois par Moi, « J’écris ton nom liberté » (tain j’ai avalé le Larousse ce soir ). Oui le chiffre 2 représente bien cet endroit. Nous sommes tous des anges et des démons, des bloggeurs et des lecteurs. Mais surtout le chiffre 2, c’est nous et vous lecteur(s) et trices. C’est nous et toi public (Là j’en fais un peu trop peut-être). Mais je vais m’arrêter là et nous souhaitez un joyeux bloganniversaire. D’ailleurs à ce propos,  Mr le rédac chef, il est où le champagne ?

Christophe

A vos marques pour 2012…

Après quelques semaines d’absence pour des raisons indépendantes de ma volonté comme on dit, me voilà de nouveau parmi vous. Et j’ai en plus l’honneur d’ouvrir cette nouvelle année. Je ne vous parlerai pas des bonnes résolutions à prendre car je n’en prend jamais comme ça en fin d’année je ne regrette rien. Je ne vous ferai pas un bilan de l’année écoulée. Le passé c’est le passé et l’important c’est l’avenir. Mais une grande année s’annonce, tout d’abord ici car mon petit doigt me dit qu’il va y avoir du nouveau, de l’originalité… 2012 sera aussi l’année des élections, ici dans notre beau pays, de l’autre côté de l’atlantique et à l’est au pays de la vodka. Que le meilleur gagne. Mais nous aurons je pense tout le loisir de reparler de tout ça. L’heure est encore à la fête, à la digestion et aux maux de têtes pleines de bulles.

Je vous souhaite à toutes et à tous, lecteur (trice)s, co bloggeur(se)s et bien sûr rédac chef une très bonne année 2012. Que vos rêves, vos envies, vos projets se réalisent. Que l’amour, l’amité et le bonheur soient au rendez-vous pour vous et vos proches.

Christophe

Gro lavion, ti punch epi ti bonom…

Il est bientôt venu le temps des rires et des plages sur l’ile des vacances. Dans quelques jours, je vais monter dans un gros navion et faire environ 9500km. Oui ce mois ci, j’Oublie les Chieurs et le Travail. Cela sera 10 jours Orientés Baignades Randonnées et Emerveillement. Je vais partir en automne pour arriver en été et celui là sera vraiment indien. Ma valise d’un côté et mon petit zhomme de l’autre et nous allons profiter avec 3 amis de cet endroit du bout du monde. La valise est ouverte, il ne reste plus qu’à la remplir de tee shirt, de maillots de bain, de crème solaire et de bonne humeur. On ira quand tu voudras où tu voudras… plonger dans tes yeux bleus azur et on essaiera d’éviter les requins qui sont de sortie en ce moment. Et promis, je ne chanterai pas sous les tropiques pour ne pas réveiller le volcan.  Je vous donne donc rendez-vous le 1er du mois prochain pour un reportage photos de mon séjour.

Christophe

Pas le temps…

Oui je sais déjà le mois dernier j’avais loupé l’article du mois et là c’est encore pire, il est plus de 17h et je publie seulement. Je ne vais pas vous dire que tout cela est indépendant de ma volonté parce que c’est plutôt l’inverse. Sans rentrer dans les détails, pour cela il faut aller lire mon blog  (un peu de pub au passage cela ne fait pas de mal) mais pour faire court, depuis quelques temps, j’ai décidé de tourner une page de ma vie et d’en commencer une autre. Je suis donc en plein déménagement donc en rupture d’accès à internet sauf au bureau mais bon là comme j’ai été nommé à un nouveau poste à partir d’aujourd’hui, j’ai pas mal de choses à faire et sauf chez le charmant jeune homme qui m’héberge en attendant que j’emménage dans mon nouveau chez moi mais le soir je préfère surfer sur lui plutôt que sur la toile. Donc voilà vous savez tout enfin j’espère que vous aurez tout compris parce que déjà moi je m’y perd un peu. C’est limite si je sais où j’habite en ce moment. Bon promis le mois prochain cela ira mieux car je vous parlerai de mes vacances. Oui car moi je pars en vacances le mois prochain. Vous vous êtes rentrés, c’est dommage.

Christophe

 

Tête ailleurs…

Il fallait bien que cela arrive un jour et bien c’est aujourd’hui en ce jour du 1er Août,  je suis out. Oui je l’avoue, j’ai complètement oublié de faire mon article mensuel. Et pourtant je ne suis pas entrain de me faire dorer la pilule sur une plage de rêve en bonne compagnie. Cela c’est pour dans 2 mois. J’ai juste l’esprit ailleurs en ce moment. Je vous dis au mois prochain et pour éviter d’oublier à nouveau, je vais commencer à écrire mon article de septembre dès aujourd’hui.

Christophe

 

En juin, tu fais le point…

En ce 1er jour du mois, j’avais envie de râler. C’est bon pour la santé.

Fais pas ci, fais pas ça
Mange pas ci, mange pas ça

Attention prends pas de gras
Ou sinon gare à toi
Mange des légumes, allez, et des fruits
Touche pas ça, fais du sport
Dis papa, dis maman
Fais pas ci fais pas ça
En voiture vroum vroum cadet
À cheval sur mon bidet

Des panneaux ici, plus de panneaux là

C’est comme ci et voilà
Mets pas de cigarette dans ta bouche
C’est pas bien, regarde les photos là
Qu’est-ce que t’as bu

Bois de l’eau, pas d’alcool

La fête sera plus folle
Reste dans les clous
Sinon panpan tutu
Fais pas ci fais pas ça

Essence trop chère

Pouvoir d’achat en berne

Arrête de râler

Pas d’augmentation

Vas donc travailler

Sois poli dis merci à Lagarde et cie
Fais pas ci fais pas ça
Sinon panpan tutu
Fais pas ci fais pas ça
Écoute ce qu’on te dis
Fais pas ci fais pas ça
On te le dis pour ton bien
Fais pas ci fais pas ça
Vous en faites pas les gars
Vous en faites pas les gars
Moi aussi on m’a dit d’attendre encore quelques mois

Mais d’ici là
Fais pas ci fais pas ça
Et attendons d’ici là

Et attendons d’ici là

La la la
La la la
La la la
La la la la
La la la la
La la la la

ChrisTophe

Oui Mai(s) quoi …

Pas de chance cette année, le 1er Mai tombe un dimanche. Mais comme tous les 1er du mois, je suis présent. En Avril, c’était ne te découvre pas d’un fil mais je ne me suis pas privé avec les températures que l’on a eu. Et en Mai, on a le célèbre dicton qui nous dit de faire de qu’il te plait. Et bien cela va être le cas. Je ne vous parlerai pas du mariage du siècle. Tout a été dit sur le sujet. Et puis de toute façon je préfère Harry. Lui il est encore célibataire donc la place de princesse est encore possible. Je ne vous parlerai pas non plus des quotas que veut mettre en place la FFF. Le ballon rond, je m’en fous. Mais une chose est certaine, s’il y avait à mettre un quota en place cela serait celui des cons. Et là les candidats ne manquent pas. Je ne vous parlerai pas non plus de mon dimanche au bord de la mer cela n’intéresse que moi. En fait c’est simple, je ne vous parlerai de rien car on est le 29 avril et qu’il est bientôt minuit et que je me suis rendu compte que je n’avais toujours rien écrit pour aujourd’hui. Mais je pense déjà au mois prochain et cela sera bien. Et puis en juin fait toi du bien non ? Alors pour me faire pardonner de ce non article je vous offre un petit brun de muguet.

ChrisTophe

On peut rire de tout ? Pas sûr…

C’est vendredi, jour du poisson….d’avril. Ah ah ah que je suis drôle. Mais je vais m’arrêter là pour les blagues à 2 balles. Bien sûr en cette belle journée, j’aurai pu vous faire un article en vous faisant croire que j’arrêtai de participer à l’aventure de Une fois par Moi mais j’aurai déclanché une émeute de mes fans qui m’auraient supplier de continuer (Hi hi hi, c’est dôle non ?). J’aurai pu faire aussi un article en me faisant passer pour le rédac chef et en vous annonçant la fermeture du blog mais je tiens à ma place et puis j’ai une pile de notes de frais à lui donner. J’aurai pu vous parler aussi de l’Anatomie de Vendetta ou du Retour d’Indra ou de Loana. Non j’ai décidé de faire un article culturel. Car c’est bien beau, le 1er avril, les blagues, les poissons mais pourquoi ? Hein vous savez vous ?

Alors d’après mes recherches pendant des heures à la bibliothèque de mon quartier, cette tradition est française Mesdames et Messieurs. C’est bien connu la France regorge de grands humoristes à l’instar de Zemmour et de ses vannes hilarantes ou du dernier duo comiques Dieudonné et Kadhafi sur la scène de théâtre libyen tout cela me fait hurler de rire. Mais revenons en à nos poissons. Alors il paraîtrait que jusqu’en 1564, l’année commençait le 1er avril et ce jour là on faisait la fête, on s’offrait des cadeaux. Mais le roi de l’époque Charles IX, celui de la Saint Barthélémy, décida avec son italienne de mère, Catherine de Médicis, que dorénavant l’année commencerait le 1er janvier. Remarquez nous, on a Nabo1er qui nous a sucré le lundi de Pentecôte et qui bientôt si cela continue va, avec sa Carlita, sauter sur son poney pour arrêter les arabes à Poitiers. Mais une partie du bon peuple n’était point d’accord. Oui déjà à cette époque, les français râlaient et manifestaient. Et pour montrer leur désaccord, ils décidèrent de continuer de fêter le 1er avril en s’offrant des cadeaux pour rire et en se faisant des blagues. Et la tradition perdure à l’heure actuelle, nous, on râle et on blague en votant pour la poissonière Marine. Et à ce propos, pourquoi le poisson d’avril ? Alors il existe plusieurs hypothèses. La 1ère est qu’à cette période la pêche est interdite car c’est celle de la reproduction, alors certains s’amusaient à faire des blagues aux pêcheurs en jetant des harengs dans les rivières et en criant « Poisson d’avril ! ».  Pour la 2nd, comme le 1er avril correspond à la fin du carême et que pendant cette période, on ne doit pas manger de viande et que l’on consomme alors plus de poissons, on s’offrait des faux poissons. Dans tous les cas, ce jour devient celui du jour des fous, celui des gens qui n’acceptent pas la réalité ou la voie autrement. Il faut juste espérer qu’en Avril 2012, la folie des français s’exprime de façon intelligente. Comme on dit : les blagues les plus courtes sont les meilleures.

ChrisTophe

Et ça repart…

Et c’est parti pour une nouvelle année remplie de jolis articles, de surprises et plein de lecteurs et peut-être de nouveaux participants à l’aventure de ce blog. En février, nous avons fêté avec des douceurs et des sucreries le 1er anniversaire d’Une Fois par Moi. D’ailleurs, je ne sais pas vous mais j’attend toujours le champagne du Chef. Je dis ça je ne dis rien. Place au Mois de l’Amour, de la Renaissance et du sexe Ski. Dans quelques semaines, mort à l’hiver, vive le printemps. Retour des beaux jours, de l’éveil des sens et des tenues plus ou moins légères qui mettent en valeur nos corps de rêve. La nature se réveille, le monde sort de sa torpeur même si depuis quelques semaines ce dernier s’agite pour la liberté. Certains nous annoncent la fin du monde en 2012, 2011 sera certainement la naissance d’un nouveau monde pour certains habitants de la planète. Mars, c’est aussi le mois des sports d’hiver. Et pendant que vous lisez ces quelques lignes, je serai entrain de dévaler les pistes ou de bronzer en terrasse à déguster un vin chaud ou près d’une cheminée à savourer une bonne raclette. Une petite semaine de vacances, pas loin d’une ville connue pour son apparition de la vierge que je vais aller visiter, la ville hein pas la vierge. Je vous laisse un moniteur de ski, la montagne m’appelle.

ChrisTophe

 

%d blogueurs aiment cette page :