A vos marques

Comme dirait ma boulangère ou ma concierge [c’est selon mon degré de tolérance que je condescends à écouter l’une ou l’autre], on n’a jamais été aussi proche …

Bon ok … des fois, elle m’explique que le temps est plus comme avant depuis qu’ils ont marché sur la Lune, que si on était moins loin on serait plus près et surtout le fameux « vous savez hein … y a pô d’fumée sans qu’y ait du feu » … M’en parlez pas ma pauv’ dame …

N’empêche que … là, sans en avoir parlé avec l’une ou l’autre, force est de constater qu’on n’a jamais été aussi proche. Proche … voila un propos bien sibyllin au sujet duquel tu attends nécessairement, en ce 27, un éclairage.

Rassure-toi : point n’est question de présidentielle ou d’idées shopping … Non non non, mon propos du jour sera bien plus insipide que cela et presque éphéméride [c’est te dire si tu vas trouver ça passionnant … presque autant qu’une chronique de Laurent Gerra sur le chic et le bon goût]

Parce que bon dis donc … ce soir, avec un peu de chance [sauf si elle t’a devancé], tu seras en giga viaduc et ce sera même le premier d’une bonne série qu’on n’avait pas vue depuis longtemps : les ponts sont de retour !!!

Ok ok ok … Y a toujours des gros ponts sur la route [oh oui … y a même des « ponasses » qui ne savent pas conduire], mais là, il est question des jours fériés qui débarquent inopinément et te condamnent à des semaines raccourcies comme les attributs masculins d’Enrique Iglesias ou ceux de certains blogueurs dont tu comprendras que je taise le nom pour ne pas ternir un image qu’ils s’efforcent de construire avec l’énergie d’une auto-persuasion presque touchante. Je parle donc des ponts de mai qui, cette année, ont eu la bonne idée de ne pas tomber un wikende comme depuis quelques années. Wahoooo !!!!

Sauf que … quand tu fais comme mois, tu ne réalises cela que maintenant et forcément … pour s’organiser, c’est un peu tard [du 14 juillet, forcément]. Alors donc, lundi matin, je serai au travail relativement seul certes mais ça va être bon ça !!!

C’est vrai qu’on ne regarde pas assez le calendrier finalement … Regarde, je ne sais même pas quel jour tombe mon anniversaire cette année, ni comment se goupillent les autres jours fériés de l’année [et alors encore moins s’il y a des vendredis 13 … ce dont je me fous comme d ema première chemise] !
Pourtant, ce n’est pas forcément inutile … Laisse-moi te raconter ce qu’il s’est passé en 1582 … Si tu ne regardais pas bien ton calendrier cette année là, en décembre … bah tu n’étais pas arrivé et je ne te raconte pas le boxon parce qu’au passage du calendrier julien au calendrier grégorien en France, on est passé d’un coup du dimanche 9 décembre au lundi 20 décembre 1582 … Si tu imaginais avoir encore 15 jours pour faire tes cadeaux de Noël, bah pas du tout … le lendemain, tu n’en as plus que 4 !!! Bonjour l’angoisse …
Quoi qu’il en soit, bons ponts et oublie quoi que ce soit pour le premier … il fera moche. Bah oui parce qu’en plus de regarder le calendrier, il faut aussi consulter la météo … Finalement, je me demande si faire comme moi n’est pas plus reposant : au moins, on ne s’occupe de rien !

Tto

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :