Clins d’oeil et saison

Vous l’avez peut-être entendu : Evelyne D. ou Catherine L. ont dû l’annoncer fièrement : « C’est le printemps! (évidemment moi, je ne les écoute jamais, donc en réalité je ne sais pas ce qu’elles peuvent bien raconter…) – C’est rude de commencer comme ça n’est-ce pas ?

L’occasion de ce changement de saison, et surtout au retour (normalement) d’une météo plus clémente qui peut—être fera sortir le Loup de sa tanière, était trop belle de vous présenter quelques chansons qui célèbrent cette chanson.

Evidemment, je ne pouvais pas louper les clins d’œil cinématographique à Olivier et musical à Jerem , sans commencer par celui qui est le sujet du film éponyme : Cloclo. C’est en 1972 qu’il nous déclare  « Y a le printemps qui chante »

Je ne pouvais pas omettre de cette sélection toute personnelle, le célèbre concerto « Le printemps » de Vivaldi que vous avez sans doute trop de fois entendu dans des conditions bien peu flatteuses pour cette œuvre… Mais l’avez-vous déjà écoutée ? Je ne suis pas un mélomane comme Tambour Major, mais je vous y invite..

Pour le concours Eurovision de 1964, Hugues Aufray interprète comme représentant du Luxembourg son titre « Dès que le printemps est là »

Sans transition aucune, dans un style totalement différent, Pierre Perret nous déclame en 1981 « C’est l’ printemps »

En 1968, Ricet Barriet interprète un titre champêtre qui célèbre à sa manière l’arrivée de la nouvelle saison : « Isabelle, v’la le printemps »

Ce billet a commencé avec lui, il se terminera aussi par lui. Cloclo commençait une carrière hors des frontières du pays en interprétant des titres en Anglais. Voici la version anglais du même titre intitulée « Go where the sun is brighter » (notez tout de même que le référence au printemps à totalement disparue)

Waquete

Si vous avez écouté la chanson interprété par Ricet Barrier, il est fort probable que vous connaissiez la voix de son chanter sans en connaître le nom. Sauriez-vous me dire pourquoi ?

Publicités

5 réponses à “Clins d’oeil et saison

  1. jerem51 21 mars 2012 à 18 h 31 min

    SI j’en crois Wikipedia, c’est à cause des Barbapapas que sa voix devrait nous dire quelque chose, mais j’avoue ne pas reconnaître.

    • Waquete 21 mars 2012 à 20 h 02 min

      Comment ça « à cause des Barbapapas »? C’est grâce au Barbapapas que la voix de Ricet Barriet est connue mais cette interprétation ne lui a pas particulièrement servi pour sa notoriété…

  2. Loup 21 mars 2012 à 9 h 03 min

    Ah non ! Ce qui fait sortir le Loup de sa tanière, ce ne sont pas des speakerines qui s’agitent devant un mur vert, c’est le passage à l’heure d’été. Car oui,un Loup, ça hiberne et à période prédéfinies. Vous le ne saviez pas ?
    Côté chansons, j’a trouvé que Claude était le plus enjoué, Pierre le plus polisson (encore un qui cite le Loup !), mais j’ai pas du tout reconnu le chanter de Ricet… Par contre je sais dire pourquoi : manque de culture musicale sans doute.

    • Waquete 21 mars 2012 à 20 h 00 min

      Ah mais c’est ce que je dis Monsieur Loup : le beau temps vous fait sortir et en plus favorise votre entrainement oculaire… 😉

      Je savais que tu noterais cette dédicace subliminale de Pierre Perret!

      Mais si, il faut faire appelle à tes souvenir de jeune Loup…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :