La dernière avant la prochaine

Certains billets ont un relief particulier … Pas qu’on les sente si fantastiques, si génialement écrits, si exceptionnels sur le papier à raison d’une idée géniale. D’expérience, je sais bien qu’on en peut jamais prévoir l’impact de ce que l’on écrit, de ce que l’on envisage. Ce serait finalement un peu triste !

Sauf que … des fois, même sans savoir de quoi sera fait le billet, de quelle façon on excellera en racontant quelque chose, il arrive que l’on sache que le billet que l’on écrira sera important, sera particulier.

Aujourd’hui, je publie mon dernier billet en qualité de rédacteur en chef que je n’ai jamais été, cédant aux flatteries de celles et ceux qui m’ont rejoint dans cette aventure. J’ai toujours préféré expliquer que j’étais le coordinateur, l’architecte … celui qui met les choses en place et puis voila. Quel que soit le nom, j’avais cette place depuis le début de l’aventure … certains m’ont envié ce rôle, d’autres m’ont conforté dans l’idée que je le remplissais à merveille … je suis plus modeste que cela : tel n’est à l’évidence pas le cas et je n’avais pas choisi d’endosser cette fonction pour les lauriers …

N’empêche que … aujourd’hui, 25 mois après le début, j’ai décidé de passer la main, en confiance et assuré que tout ira bien et pour le mieux puisque l’aventure continue, y compris avec moi à la place n°27, comme tous les mois. Mais, je vais être en retrait, à la place de tous les autres.

Les raisons sont multiples : déjà depuis un moment je songeais à passer le flambeau. Certaines réactions épidermiques et [trop] spontanées m’ont lassé. Des candidats qui ne sont pas venus certainement à raison de ce qui leur a été dit à mon sujet … Bref, comme je l’ai écrit il y a quelques jours : je pense que j’étais devenu moins une solution et mon bébé UNE FOIS PAR MOI devait forcément grandir différemment, autrement et avec le maximum de chances. Et puis, je demeure persuadé que de la diversité naît la richesse : c’est même précisément pour cela que cet endroit a été accueillant et le sera vraisemblablement encore longtemps.

J’ai pris la précaution de m’assurer de la relève, et mon successeur a tout mon soutien, toute ma confiance, mon amitié. UNE FOIS PAR MOI évoluera ou pas, des nouveaux arriveront et de nouveaux fils rouge seront trouvés avec mon aide ou pas, à l’instar de ce que chacun des membres de cette aventure peut faire.

Alors voila, UNE FOIS PAR MOI a soufflé ses deux bougies il y a peu et change [déjà / enfin … rayer la mention inutile] de capitaine. Je reste le papa, le papa fier de son enfant, fier des abeilles qui se penchent tous les mois sur le berceau d’un enfant prometteur.
A tous les lecteurs d’UNE FOIS PAR MOI, merci de votre fidélité et de votre soutien et n’oubliez pas que les places sont faites pour être prises dans le calendrier de cette aventure. L’adresse de candidature ne change pas, finalement rien ne change.

J’ai été très heureux de conduire ce navire. Il m’en restera de superbes souvenirs …
Dès le mois prochain, le 27 sera un rendez-vous nouveau, différent … un peu comme moi au milieu d’UNE FOIS PAR MOI
And now … UNE FOIS PAR MOI must go on …

Tto

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :