Archives Journalières: 1 février 2012

Le 1 parle du 2…

Il y a un peu plus de 2 ans mon téléphone sonne. C’est Tto. Après le Allo, A l’huile d’usage, il me dit:   » J’ai envie de faire un truc à plusieurs et j’ai pensé à toi bien sûr ».  Heureusement que je suis assis. Mais que lui arrive-t-il ? Aurait-il envie de réaliser un fantasme avec zolimari où mon corps de rêve serait de la partie ? Ah mais non dommage, ouf ! Non il me propose simplement de participer à une aventure bloguesque. Celle d’Une fois par Moi. Et voilà cela fait maintenant 2 ans, que ce blog existe. Il y a eu des hauts et des bas, des départs et des arrivées mais le bâteau continue de voguer sur la toile ( C’est beau ce que je dis dis donc). Par contre pour fêter ces 2 ans, le rédac chef nous a suggéré un fil rouge, un thème pour les articles, le 2. Mais de quoi je vais bien pouvoir parler ?  2 mais 2 quoi ? Mains , pieds, yeux, oreilles, c……. Et là mes 2 neurones se rencontrent et je trouve. Mais oui 2 c’est quoi un chiffre. Je l’ai trouvé mon sujet, la symbolique du chiffre 2. Me voilà donc à me documenter, à dévaliser les bibliothèques, à lire des nuits entières des livres sur le sujet. A prendre des notes, à noircir des pages et des pages. Et enfin réussir à vous expliquer la signification du chiffre 2 . C’est parti pour l’instant culturel.

Donc le chiffre 2 signifie dualité, opposition, ambivalences, dédoublements. C’est le blanc et le noir, le yin et le yang, l’amour ou la haine. Mais c’est aussi pour le monde celtique un certain nombre de figure mythiques qui vont par deux et qui ont des caractères opposés et complémentaires. En fait en lisant tout cela je retrouve le définition cet endroit. Ce lieu d’écriture composé de filles et de garçons d’âge, de pensée, de lieu de vie, d’éducation différents mais qui finissent par être complémentaire pour créer une mosaïque d’article (c’est beau ça aussi) qui ne se ressemblent pas. Qui peuvent amener parfois à débat, avec lesquels on peut être d’accord ou pas. Certain(e)s sont dans l’émotion d’autres plus virulents. Mais tout le monde est libre d’écrire ce qu’il veut. Sur Une fois par Moi, « J’écris ton nom liberté » (tain j’ai avalé le Larousse ce soir ). Oui le chiffre 2 représente bien cet endroit. Nous sommes tous des anges et des démons, des bloggeurs et des lecteurs. Mais surtout le chiffre 2, c’est nous et vous lecteur(s) et trices. C’est nous et toi public (Là j’en fais un peu trop peut-être). Mais je vais m’arrêter là et nous souhaitez un joyeux bloganniversaire. D’ailleurs à ce propos,  Mr le rédac chef, il est où le champagne ?

Christophe

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :