Epanouissement vous dîtes?

Chers Lecteurs,

Toutes mes excuses pour mon absence de ces derniers mois… mais me revoilà…

Je fête aujourd’hui mes 32 printemps, et j’avoue n’être pas spécialement enjouée par cette année de plus qui vient s’ajouter au compteur… non pas que je coure après ma jeunesse (que j’essaie d’entretenir au mieux…) mais surtout par le fait que je me rends compte que les années passent, on nous vend de l’épanouissement à gogo passé la trentaine, mais perso, je le vois pas beaucoup moi, l’épanouissement… surtout dans mon boulot…

Mais je me suis rendue compte que je ne suis malheureusement pas la seule dans ce cas… je peux compter sur les doigts d’une seule main mes amis qui sont heureux dans leur travail!! Mais pourquoi sommes nous aussi désappointés, malheureux, frustrés professionnellement? On y passe le plus clair de notre temps et pourtant, on n’arrive pas à y être épanoui…

Pour certains de mes amis, ce sont les collègues finalement qui pourrissent tout car le boulot en soi est sympa et intéressant, pour d’autres, ils n’ont tout simplement plus de boulot, et pour moi, c’est le boulot en soi que je déteste.

Pourtant, j’ai fait des études qui me plaisaient pour devenir ce que je suis maintenant, donc tout a bien commencé…. sauf qu’au final, je ne fais pas ce pour quoi j’ai été recrutée à la base… Mon cher employeur a juste décidé de me faire faire autre chose que ma spécialité… alors ca devait n’être que temporaire, à cause de la crise, qu’ils disaient… sauf que le temporaire est devenu définitif (comme toutes les taxes en France!=))))

Mais là, j’en peux plus et je veux partir…. sauf que…. eh ben voilà, dans la série crise, je veux l’épisode 2, plus riche en émotions et suspense: référendum ou pas référendum, triple A ou pas triple A, démission ou pas démission, CAC 40 en hausse ou en baisse, plans de rigueur en veux tu en voilà … bref, les cabinets ne recrutent pas et moi, je désespère de partir de la merde dans laquelle je suis, car c’est ma carrière professionnelle qui vole en éclat chaque jour un peu plus… J’aimerais mettre un bon coup de pied aux fesses de certains… Comment l’économie mondiale peut être autant à la merci de quelques marchés boursiers tous aussi instables les uns que les autres!!! Mon Dieu où vit-on?????

Alors voilà pourquoi depuis quelques mois, je ne suis plus trop dans l’humeur d’écrire… et je me rends compte que mes amis aussi sont également dans cette situation … « Les merdes, ça vole en escadrille » pour citer un ami… (il se reconnaîtra)…

Donc qu’on ne me parle pas d’épanouissement, parce que là, j’en suis loin, mais alors très loin et mes amis aussi. Pourtant on est tous dans la trentaine et on galère comme des minots… (si ce n’est plus!).

Alors, je reste positive, je me focalise sur ce qui va bien dans ma vie (hummmm….. trentenaire, célibataire, locataire…), je regarde la nouvelle émission de Frédéric Lopez (ça donne du baume au cœur…=))… Et puis parait il que le passage d’anniversaire apporte des ondes nouvelles, alors je vous dirai ça plus tard… (et ben oui, faut bien essayer de se convaincre que ça va aller… l’espoir fait vivre)

Bonne journée quand même… et vive les entretiens d’embauche… gnarf gnarf gnarf…

Lili

Publicités

6 réponses à “Epanouissement vous dîtes?

  1. jerem51 19 novembre 2011 à 21 h 08 min

    Souvent, on nous vante, à la télé, le parcours atypique de X ou Y qui a décidé de tout plaquer pour changer de métier, comme si c’était aussi facile.
    En dehors de personnes qui ont d’excellents moyens financiers pour y faire face et qui sont une infime minorité de privilégiés, il y a peu de chance d’avoir la possibilité de le faire sans piston, hélas.
    Rien n’est véritablement prévu pour faciliter ces transitions professionnelles dans notre pays, c’est dommage.

  2. Fred 17 novembre 2011 à 10 h 32 min

    Je crois qu’on en est tous un peu là en ce moment, malheureusement. Perso, je ne m’épanouis pas totalement dans ce que je fais, mais j’ai un boulot alors quand il me prends l’envie de changer, je me dis qu’il faut que je trouve un job payé presqu’à l’identique ou plus, avoir 45 jours de congés (si si, j’ai tout ça), 13ème mois, mutuelle, tickets resto, participation et intéressement et menus avantages liés à mon domaine d’activité… Je suis toujours sur ma chaise à me dire que finalement, je ne suis pas si mal ici en attendant un hypothétique changement qui tarde à venir !

  3. gahèc 17 novembre 2011 à 9 h 55 min

    ne sont-ce pas des automnes que tu fêtes ? tes trente-deux printemps révolus tu les avais déjà le 21 juin…
    bon anniversaire… quand même… gnarf gnarf gnarf…

  4. Waquete 16 novembre 2011 à 17 h 23 min

    Puisque c’est le jour : bon anniversaire Lili!!!!!
    Pour le reste, je pense pouvoir tenir le même discours… Malheureusement….

  5. Virginie 16 novembre 2011 à 14 h 03 min

    Heureux anniversaire petite Lilli de Paris, mais tu es une gamine 🙂
    Surtout, surtout garde ton bel enthousiasme, moi aussi j’en ai connu des jobs pas marrant, pas à cause du boulot, mais des imbéciles – je suis polie 🙂 – qui m’entourait !
    Pas facile de prendre son mal en patience, le hasard et ta fougue ne pourront que t’aider, allez hauts les coeurs et bonne soirée !!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :