Archives Journalières: 14 novembre 2011

Un matin rien de plus normal…

Une histoire récente racontée par un proche dont je ne peux dévoiler l’identité, ce que vous comprendrez assez facilement en lisant les quelques lignes qui suivent…

Tout le monde connaît ces matins, quand  notre esprit reste dans les bras de Morphée tandis que notre corps, lui, accomplit l’ensemble des gestes habituels nous emmenant vers notre journée – c’est la seule excuse que je peux trouver pour expliquer ce qui va suivre – et bien, c’est un de ces matins là, après avoir pris son petit-dejeuner, sa douche, s’être habillée que notre héroïne part prendre son train pour travailler.

Jusque là tout semble se dérouler sans histoire, elle rencontre ses amis de trajet, s’assoit avec eux et raconte sa soirée comme d’habitude. Elle les quitte une quinzaine de minutes plus tard pour sauter dans son bus… mais c’est à ce moment là qu’une parfaite inconnue la rattrape et lui annonce de la manière la plus simple qui soit qu’elle a un cintre dans le dos !

Et bien oui, notre héroïne a enfilé son manteau et le cintre sur lequel il était suspendu sans s »en apercevoir… un cintre… dans le dos… pendant au moins une demi-heure… ? J’avoue, je reste perplexe sur le fait de ne pas sentir qu’on a un cintre dans le dos… non, elle n’avait pas bu, ni fait la fête ni vécu tout autre événement qui aurait pu expliquer cette situation. Un matin rien de plus normal.

Alors un petit conseil en cette saison automnale, sortez couverts certes, mais sans cintre !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :