Aux lecteurs assidus, un bon article n’attend pas le nombre des commentaires

Ça a chauffé un peu ces dernières semaines ici, entre le renouvellement du contrat de confiance, celles et ceux qui sont partis, d’autres qui ne viendront plus ici sous prétexte, avéré ou non, ce n’est pas à moi d’en établir le fondement, que personne ne commente ou ne reçoive de réponses à des commentaires posés ici ou là dans un article qui n’occasionne pas forcément des remarques positives ou négatives sur ce qu’a écrit l’auteur.

Pour être tout à fait franc, je me suis souvent posé la question de savoir si mes articles n’étaient pas commentés, c’est qu’ils n’intéressaient personne. Je sais, c’est stupide, mais c’est légitime quand on passe un peu de temps à réfléchir au sujet et à l’écrire. Comme l’écrivait Kek dans une de ses BD, « les commentaires, c’est la monnaie des blogs ». Certes, écrire sur la faim dans le monde ou la dernière partie de jambes en l’air à trois ne va pas occasionner le même nombre de commentaires tout simplement par ce que dans ces temps quelques peu difficiles, on a tendance à parler de choses légères, ça améliore un peu le quotidien bien noir et surtout les vrais sujets de sociétés qui dérangent nous mettent un peu face à notre propre impuissance… C’est comme ça.

Alors pour en revenir à Kek, il préconisait certains conseils pour avoir plus de commentaires…

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire et j’ai 36 ans

J’aime pas les cathos

Et vous, vous êtes pour ou contre l’homoparentalité ?

Voici donc comment on doit rédiger nos articles, on doit créer un peu de buzz sur soi, faire un peu de polémique pour s’entendre dire « oulala, c’est pas bien ce que tu dis » et demander l’avis des autres. Ben finalement, non, je ne ferai pas ça moi. J’avais un blog il y a quelques jours que j’ai souhaité fermer pour raisons personnelles, je ne vais pas en parler ici, ce n’est pas l’endroit, mais j’avais lancé un concours de lecteurs : chaque commentaire était comptabilisé et en fin de mois, un lecteur était élu et avait droit de répondre à tout plein de questions et écrire un billet. Au total j’ai eu 2122 commentaires sur 1 an de blog. Si je n’en avais pas eu autant, est-ce que mes articles auraient été moins intéressants ? Je ne pense pas, enfin, je veux y croire !

La question s’est posée également si je devais rester… A l’époque (enfin c’est pas si vieux non plus, ça date de février dernier !), Aerial m’avait poussé à écrire ici, j’avais donc avant tout un engagement moral vis-à-vis de lui. Et puis, le syndrome de l’écriture n’est pas facile à se défaire ! Alors quoi ? Ben je vais continuer dans cette équipe faite de personnes complètement différentes qui ont chacune leur propre style et leur propre identité et c’est ce qui fait la richesse d’un blog collectif, n’en déplaise aux grincheux ! Et puis si mes mots ne plaisent pas à tout le monde, ben c’est pas grave, si au moins une personne a aimé ces mots, ça fera de moi le plus heureux des post-blogueurs !

PS : merci Corneille pour l’inspiration du titre à ma sauce de cet article !

Fred

Publicités

14 réponses à “Aux lecteurs assidus, un bon article n’attend pas le nombre des commentaires

  1. gahèc 19 novembre 2011 à 10 h 36 min

    Barnaby et Virginie ont enquêté
    conclusion : paraît qu’un commentaire où figure un lien ne peut pas être validé ! et qu’il reste sempiternellement en attente de modération !
    (et je ne peux pas linker vers Virginie, sinon peut-être comme ça :
    http://www.lesrevesdusimorgh.net/
    ce qui n’est vraiment pratique pour personne)
    dis Tto, tu pourrais pas voir s’il n’y a pas une coche à mettre, ou à enlever, dans les paramètres de discussion de 1 fois par MOI ?

    • gahèc 19 novembre 2011 à 10 h 45 min

      j’ai pas maitrisé mes italiques !
      ‘tain, le lien, comme ça ça marche !
      c’est quand tu veux le faire sur le mot Virginie que ça foire, j’essaye pas

      • Virginie 19 novembre 2011 à 16 h 53 min

        @gahèc Ben dit donc, je suis maudite moi 😦
        Qu’est ce qu’il à mon nom, mais qu’est ce qu’il à 🙂
        Tu vois c’était pas grand chose, une histoire de lien, juste une histoire de lien !
        Sinon, si Tto passe ici, ne pourrait-il pas changer l’ordre des coms aussi 🙂
        Du plus jeune au plus vieux, ce serait bien !
        Bisous et bonne journée à tous !

  2. Virginie 16 novembre 2011 à 13 h 53 min

    Ha les fameux commentaires !
    Je n’ose donner les chiffres de mon blog, je ne voudrais pas faire jaser, mais non, je plaisante 🙂 🙂
    Au tout début, il y a bientôt presque 3 ans, je n’avais que quelques copinautes, une dizaine, et chemin faisant, je lis plus d’une centaine de blogs, je me suis laissée un peu dépassé, et maintenant je rame, je rame et j’ai pris du retard 🙂 Je lis, beaucoup, mais alors beaucoup, et je ne commente pas toujours mais j’ai repris le chemin des écoliers !
    Certains se sentent frustrés si je passe sans commenter et je reçois même des mails !
    On peut être déçu parfois si on a pris du temps pour faire un billet, et puis la mayonnaise ne prends et d’autres fois, juste une photo – j’ai vu ça sur des blogs- des dizaines de commentaires !
    Le principal, enfin pour moi, c’est le côté ludique du blog, les rencontres, et même les vraies amitiés que j’ai pu rencontrer !
    Il ne faut pas trop se prendre au sérieux, jouer le jeu, se dire que tout cela ne laissera pas grandes traces dans l’humanité et que ce n’est pas grave ! Se faire plaisir, en essayant quelques fois de faire découvrir, de partager, c’est déjà pas si mal, restons léger !
    Bravo, tu restes !!!!!

  3. Sam 12 novembre 2011 à 22 h 35 min

    2122 commentaires en 1 an d’existence… tu as bien de la chance: le mien date de janvier 2007 et je viens de passer les 113 commentaires avec un « blog rank » à 3… youhou! ;o)
    Je résiste quand même et ne perds pas espoir (même si…) en me disant que, peut être, certains articles passionneront quelqu’un, un jour, au détour d’une recherche Google hasardeuse.

  4. Waquete 11 novembre 2011 à 11 h 43 min

    Bien évidemment que le nombre de commentaires n’atteste pas de l’intérêt d’un billet!
    Et c’est d’autant plus vrai que beaucoup de lecteurs passent sans pour autant commenter : je m’inclus dans ce club, même si je laisse une trace (propre évidemment 😉 ) de mon passage de temps en temps pour saluer l’auteur.

  5. Nicolas (le lecteur un peu bourrin qui n'a rien compris a ce qu'il a lu!) 11 novembre 2011 à 11 h 07 min

    P.S aux 3 commentaires…

    Tu peux me dire merci! J’ai tenté d’illustrer ton post!

    • Fred 16 novembre 2011 à 11 h 10 min

      C’était pas mon anniversaire, c’est le 5 juillet et si l’envie te prends, je peux te donner mon adresse pour me faire parvenir un très joli cadeau ! Non c’était juste pour dire que les articles en général ne sont pas toujours écrits pour avoir des dizaines de commentaires sauf si on y mets un peu de piquant !

  6. Nicolas (le lecteur un peu bourrin qui n'a rien compris a ce qu'il a lu!) 11 novembre 2011 à 11 h 05 min

    Compte tenu de la sexualité majoritairement gay de ton lectorat le débat que tu tentes de lancer sur l’homoparentalité est d’avance faussé!
    Il n’y a donc rien de démocratique dans ta démarche!

  7. Nicolas (le lecteur un peu bourrin qui n'a rien compris a ce qu'il a lu!) 11 novembre 2011 à 11 h 03 min

    Il est scandaleux de lancer aussi brutalement une polémique concernant les cathos!
    Blindez les vitrages de la rédaction… les cocktails molotov vont pleuvoir

  8. Nicolas (le lecteur un peu bourrin qui n'a rien compris a ce qu'il a lu!) 11 novembre 2011 à 11 h 01 min

    Alors… joyeux anniversaire !?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :