Archives Journalières: 11 novembre 2011

Aux lecteurs assidus, un bon article n’attend pas le nombre des commentaires

Ça a chauffé un peu ces dernières semaines ici, entre le renouvellement du contrat de confiance, celles et ceux qui sont partis, d’autres qui ne viendront plus ici sous prétexte, avéré ou non, ce n’est pas à moi d’en établir le fondement, que personne ne commente ou ne reçoive de réponses à des commentaires posés ici ou là dans un article qui n’occasionne pas forcément des remarques positives ou négatives sur ce qu’a écrit l’auteur.

Pour être tout à fait franc, je me suis souvent posé la question de savoir si mes articles n’étaient pas commentés, c’est qu’ils n’intéressaient personne. Je sais, c’est stupide, mais c’est légitime quand on passe un peu de temps à réfléchir au sujet et à l’écrire. Comme l’écrivait Kek dans une de ses BD, « les commentaires, c’est la monnaie des blogs ». Certes, écrire sur la faim dans le monde ou la dernière partie de jambes en l’air à trois ne va pas occasionner le même nombre de commentaires tout simplement par ce que dans ces temps quelques peu difficiles, on a tendance à parler de choses légères, ça améliore un peu le quotidien bien noir et surtout les vrais sujets de sociétés qui dérangent nous mettent un peu face à notre propre impuissance… C’est comme ça.

Alors pour en revenir à Kek, il préconisait certains conseils pour avoir plus de commentaires…

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire et j’ai 36 ans

J’aime pas les cathos

Et vous, vous êtes pour ou contre l’homoparentalité ?

Voici donc comment on doit rédiger nos articles, on doit créer un peu de buzz sur soi, faire un peu de polémique pour s’entendre dire « oulala, c’est pas bien ce que tu dis » et demander l’avis des autres. Ben finalement, non, je ne ferai pas ça moi. J’avais un blog il y a quelques jours que j’ai souhaité fermer pour raisons personnelles, je ne vais pas en parler ici, ce n’est pas l’endroit, mais j’avais lancé un concours de lecteurs : chaque commentaire était comptabilisé et en fin de mois, un lecteur était élu et avait droit de répondre à tout plein de questions et écrire un billet. Au total j’ai eu 2122 commentaires sur 1 an de blog. Si je n’en avais pas eu autant, est-ce que mes articles auraient été moins intéressants ? Je ne pense pas, enfin, je veux y croire !

La question s’est posée également si je devais rester… A l’époque (enfin c’est pas si vieux non plus, ça date de février dernier !), Aerial m’avait poussé à écrire ici, j’avais donc avant tout un engagement moral vis-à-vis de lui. Et puis, le syndrome de l’écriture n’est pas facile à se défaire ! Alors quoi ? Ben je vais continuer dans cette équipe faite de personnes complètement différentes qui ont chacune leur propre style et leur propre identité et c’est ce qui fait la richesse d’un blog collectif, n’en déplaise aux grincheux ! Et puis si mes mots ne plaisent pas à tout le monde, ben c’est pas grave, si au moins une personne a aimé ces mots, ça fera de moi le plus heureux des post-blogueurs !

PS : merci Corneille pour l’inspiration du titre à ma sauce de cet article !

Fred

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :