Archives Journalières: 19 octobre 2011

Ce qu’il y a de bien, sans te jeter des fleurs, c’est que t’arrives à te casser tout seul. Ou alors des ronces. Le genre d’épines qui s’incruste dans tes pores jusqu’au derme et où les terminaisons en r’demanderaient presque;  encore.
Ce murmure de merde, sifflotant dans l’espace sinuant tes spasmes ouais, c’est sans doute que tu retournes sur ton corps.
Réflexe.

On ferme.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :