Archives Journalières: 8 octobre 2011

Il y a quelques semaines en Géorgie (USA), l’exécution d’un condamné à mort…

Troy Davis condamné à mort pour meurtre était exécuté le 21 septembre 2011.

Cet homme a toujours clamé sont innocence. Je suis bien incapable de juger si oui ou non il était innocent, sauf que le doute restera. Cet événement m’a touché, mis mal à l’aise et dans mon entourage, des réflexions du type « ca me fait quelque chose », un sentiment de mal être. Je ne suis pas militantiste, mais très heureux de vivre dans un pays ou nous avons aboli cette peine.

Troy Davis était-il innocent ? Le coupable idéal ? Dans tous les cas « affaire classée », il a payé.

Alors pourquoi ce fait dans cette rubrique, parrce qu’il m’a rappelé un film que j’avais tout partilculièrement apprécié « La ligne verte ».

Dans les années 30, une prison de Louisianne, le « couloir de la mort », la « ligne verte », la dernière « étape » pour les condamnés à mort.

Un homme, John, accusé de viol et de meurtre arrive dans ce batiment. Il est la bontée incarnée. Comment un homme si gentil peut être à l’origine de crimes aussi horrible. Il est doté de pouvoir surnaturels qui guérissent.

Quant aux gardiens, ils sont partagés, l’un est cynique, brutal lâche, un autre joué par Tom Hanks est humain, a des doutes sur la culpabilité de John.

Le scénario de ce film de 1999, adaptation d’un roman de Stephen King, vous emmène dans ce milieu carcéral où on ne fait que « survivre ».

Les pouvoir surnaturels de notre héros ne sont-ils pas juste l’amour. Les gardiens seront tous persuadés qu’il n’est pas coupable. Mais il sera exécuté. Il était le coupable idéal…

Bon film !

Olivier

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :