September, 11th 2001

Lorsqu’on m’a attribué la date du 11 du mois, je n’ai pas fait le rapprochement que j’avais cette date désormais ancrée dans tous les esprits et ça tombe aujourd’hui. Oui aujourd’hui, c’est le 11 septembre, 9/11 comme disent les Américains. Alors aujourd’hui, rien de bien original je vais juste vous raconter comment j’ai vécu cette journée…

Le 7 septembre dans l’après-midi, me voilà dans le train qui m’amène à l’aéroport d’Orly, je dois partir pour 3 jours pour un voyage d’étude au Maroc : Agadir, Marrakech & Ouarzazate avec entre autres les fabuleux paysages de la Kasbah d’Aït Benadou. Pendant 3 jours, j’ai peu découvrir la première fois ce merveilleux pays.

Et puis l’avion du retour nous attendant, le 11 septembre 2001, nous sommes partis avec des images plein les yeux. À peine arrivés à l’aéroport, la plupart de mes collègues avaient déjà allumés leurs portables dans l’avion, l’annonce d’un accident à New York avait déjà fait le tour de l’appareil. Et puis les minutes passant, on découvre avec horreur que finalement, ce n’est pas un accident mais un attentat. Les forces de l’ordre occupaient l’aéroport, nous avons été fouillés à la sortie et après une heure, nous avons pu apercevoir sur des écrans de télé l’impensable.

Dans le train qui me ramenait d’Orly, j’ai beaucoup pensé à ce que je venais de voir, même dans les scenarios les plus improbables, on ne voit pas ça. J’ai passé une partie de la nuit devant ma télé, voir ces tours s’effondrer l’une après l’autre, les pompiers débordés, la fumée, la poussière, les cris, les horreurs des terroristes qui avaient gagné. Un Bush complètement ignare dans une école primaire ne sachant quoi faire. Que se passe-t-il dans sa tête ? On se le demande toujours ! Dans une biographie, il a dit qu’il pensait au peuple américain. Oui évidemment…

Le lendemain matin, les poches sous les yeux d’avoir passé la nuit éveillé, ma directrice me demande de venir la voir. Il faut qu’on discute de mon avenir dans la société, ma période d’essai se terminant le 30 septembre… Le secteur du tourisme est donc en crise, les sociétés arrêtent de faire voyager leurs salariés (même en TGV…). Un comité de direction est prévu dans la journée pour décider du statut de quelques salariés et des mesures à prendre pour gérer et juguler la crise. Mon poste est clairement menacé. Et puis avec l’aide d’un collègue qui avait vu mon potentiel professionnel au-delà de toutes espérances (bon j’exagère un peu quand même !!), j’ai pu rester et ça fait maintenant 10 ans.

Lorsque je me suis rendu à New York en 2003 pour la première fois, j’ai voulu voir Ground Zero, ce site d’un silence quasi religieux avec des pancartes tout autour avec le nom des victimes. J’ai eu la chair de poule en voyant toutes les photos prises par des inconnus. L’année dernière, rien n’avait changé, les engins de chantiers sont toujours là, la reconstruction n’a pas avancé et les projets se succèdent sans jamais voir le jour.

Alors aujourd’hui 2995 personnes ne seront plus là pour vivre un 11 septembre normal sans commémoration particulière, un dimanche 11 septembre en famille peut-être, un simple dimanche comme les autres. Non ils ne sont pas là et à jamais le 11 septembre est ancrée dans nos mémoires mais n’oublions pas les autres dont on ne se rappelle même plus les dates « anniversaires ».

Un Autre Fred

Publicités

Une réponse à “September, 11th 2001

  1. krn 11 septembre 2011 à 9 h 39 min

    L’homme aime les dates et les commémorations. Il en est ainsi de tous les grands évènements, à tel point que ce que l’on retient surtout dans l’histoire, ce sont les dates. N’importe qui à qui on dit « Marignan » répond 1515. Peu importe ce que François 1er était allé y faire. Nous vivons avec le calendrier et nos rythmes sont calqués sur le sien. Nous ne savons pas trop pourquoi tel jour est férié, nous en ressentons juste les effets présents, de même pour d’autres jours, associés à des traditions. Je pense en particulier à l’Epiphanie et à la tradition de la galette.. Ainsi, le 11 septembre est il devenu une date comme 1515. Dans des siècles, les écoliers diront « 11 septembre, New York » mais que sauront-ils de plus ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :