Survivre aux vacances

Les vacances d’été arrivent, réjouissez vous ! Si vous ne partez pas l’été, vous n’êtes pas vraiment concernés… Vous aurez juste un peu moins de bouchons pour aller travailler (et encore ce n’est pas sûr), trop chaud dans le métro, mais ça ne changera pas votre quotidien !

Mais vous partez ! OUF quel bonheur ! Mer, montagne, campagne, location, camping, hôtel, peu importe, vous vous réjouissez à l’avance… et à tort !

Vous ne savez pas ce qui vous attend ! Car vous allez devoir, dans le désordre :

  • Supporter votre belle-mère (je vous avais pourtant expliqué comment la dissuader de venir en vacances avec vous)
  • ou votre mère, c’est selon (il faut arrêter de s’en prendre aux belles-mère qui sont forcément la mère que quelqu’un !)
  • Devoir occuper vos mômes 24 h sur 24 (ou presque, il leur arrive de dormir)… Tiens c’est vrai, vous n’aviez pas réalisé à quel point l’école c’est utile !
  • Échapper aux moustiques
  • Fuir le soleil entre midi et 4 h, prendre des coups de soleil ou de chaud le reste du temps
  • Avoir du sable dans les oreilles, le slip, entre les orteils… et je m’arrêterais là, vous voyez ce que je veux dire !
  • Mais ça peut être de l’herbe sèche, des cailloux si vous n’êtes pas à la plage
  • Manger des merguez brûlées ou pas cuites (les joies du barbecue)
  • Arriver jusqu’à la table sans tituber (il fait chaud et après 3 ricards en plein cagnard, pas sûr que vous ayez envie de merguez mais plutôt d’une sieste !
  • Faire la sieste sans que le hamac ne craque… ou s’endormir à l’ombre et se réveiller au soleil (il a bougé ce c..) avec un coup de soleil sur le nez !
  • Essayer de dormir quand il fait 42° et que la chambre n’est pas climatisée…
  • Essayer de dormir quand les voisins de camping font un streap poker, ou que votre fenêtre donne sur une discothèque
  • Booster votre sexualité ! (tous les mags féminins vous le disent, c’est le moment !) À vous le sable dans le slip, les marques de coquillages dans le dos, les piqûres d’aoutat sous les aisselles, les genoux râpés, les plans à 3 dans l’eau avec une méduse comme troisième…  et je vous laisse imaginer la suite !
  • Manger dans un petit café sympa une salade tomate féta à 10 €
  • Faire les courses dans un supermarché blindé aux rayons vides… plus de merguez ni de ketchup, tiens plus de charbon de bois non plus !
  • Avoir des ampoules aux pieds, parce que pieds nus dans des chaussures, ne veut pas dire pieds contents !
  • Tomber malade (oui c’est toujours en vacances, loin de votre médecin référent et vous avez oublié votre carte vitale)
  • Faire réparer la voiture (oui c’est toujours en vacances, loin de votre garagiste préféré et là vous sentez que vous allez vous faire avoir !)
  • Emmener vos mômes aux urgence (oui c’est toujours en vacances aussi qu’ils veulent essayer le parapente ou le jet-ski… mais ce sera peut-être votre conjoint !
  • Vous passer de téléphone portable (le seul réseau dispo n’est pas le vôtre), d’Internet, zut on a toujours le réflexe « pages jaunes » pour trouver le numéro du resto !
  • Envoyer des cartes postales à votre grande tante et à vos collègues… mais qu’est que je vais bien pouvoir raconter ? Ça coûte combien un timbre déjà ? Un mél ça ne conviendrait pas mieux ?  Non ? Tant pis !

Vous êtes toujours réjouis ? Vous êtes sûrs de survivre ?

Sinon il n’est pas trop tard pour annuler… et avoir moins de bouchons pour aller travailler et trop chaud dans le métro !

Louisianne

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :