Le rêve américain de « Nafi »

Quelques maisons et des cases dans un village perdu sans eau, sans électricité, ni téléphone. Ce qui ressemble le plus couramment à un village africain où Nafissatou Diallo a vu le jour il y a 31 ans. Qu’est ce qu’on sait d’elle finalement ? Cette jeune et belle femme (il paraît que l’ethnie peule est une des plus belles) maman d’une petite fille et veuve à une vingtaine d’années. Elle décide de partir avec sa fille aux États-Unis grâce à l’aide financière d’une de ses sœurs. Peu éduquée, elle aurait beaucoup travaillé afin de décrocher son emploi. C’est un peu son rêve américain qui se dessine…

Un quartier chic, une carrière politique contrariée par quelques affaires, des millions à foison, une femme trompée mais fidèle et la tête haute, une réputation de séducteur, un sourire carnassier et une envergure internationale. Dominique Strauss-Kahn devient le grand argentier de la planète poussé par un Nicolas Sarkozy qui souhaite s’en débarrasser afin d’avoir le champ libre pour 2012. Il s’installe à Washington grâce aux millions d’Anne Sinclair. C’est un peu un rêve américain pour lui aussi.

Deux personnalités, deux destins qui se sont malheureusement téléscopés. Nafissatou n’aurait jamais du le croiser à poil dans sa chambre puisqu’elle ne devait pas travailler à cet étage. Depuis le déclenchement du scandale auquel il doit faire face, DSK n’a pas vacillé d’un iota en déclarant haut et fort qu’elle était consentante !! Comment peut-on envisager une seule seconde qu’une femme de chambre puisse avoir envie de baiser avec un client ? De part son obédience religieuse, les relations sexuelles sont tout de même assez cadrées pour ne pas dire interdites avant le mariage, même si elle a déjà été mariée. Depuis le 6 juin, personne ne s’est soucié de la pauvre Nafissatou, les avocats de DSK ont mis tout en œuvre pour la décrédibiliser, trouver des failles grosses comme celle de San Andreas… Le pauvre DSK se retrouve devant des millions de téléspectateurs dans un tribunal où la plupart des personnes présentes sont de minables petits dealers.

Et c’est lui qu’on va plaindre ??? Non mais où va le monde ? Quand on a une position comme la vôtre Monsieur Strauss-Kahn, on essaye un tant soit peu d’avoir un peu de respect envers les autres et surtout on essaye de ne pas se laisser aller à de tels débordements qui, dans une Amérique puritaine, sont sévèrement punis. Jusqu’à preuve du contraire, la victime dans cette histoire, ce n’est pas DSK qui, finalement a bien fait de faire ces conneries maintenant, même s’il semble que le nain avait déjà concocté un juteux dossier de mœurs, c’est cette femme qui est à jamais souillé du sperme (encore à définir) de cet homme Blanc. J’aimerais assez (encore que mon influence soit quelque peu fantasque) que les médias se préoccupe un peu plus des victimes que de supposées personnalités qui prétendaient (oui cher DSK, c’est en bien fini de votre carrière) se présenter à la plus haute fonction. C’est navrant. Dans son village, les habitants ont entendu sur une radio locale qu’un Blanc avait abusé d’une fille aux États-Unis, personne ne pouvais imaginer que c’était elle. C’était le rêve américain de Nafissatou Diallo…

Un Autre Fred

 

 

Publicités

Une réponse à “Le rêve américain de « Nafi »

  1. MSH 11 juin 2011 à 11 h 08 min

    Je suis tout à fait sur la même longueur d’onde, et puis aussi si les journalistes pouvaient arrêter de nous casser les c…. Avec cette affaire à deux balles! Ras le bol d’entendre tout les jours ces non information quant au non déroulement de l’affaire sur le non-coupable et la non-victime ( vision journalistique française je précise) une seul solution…. Éteindre la télé!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :