Y a le printemps qui ne chante plus

Ca s’est passé il y a 33 ans ans désormais. C’était un 11 mars. Je n’étais pas bien haut, mais curieusement je me souviens assez bien de l’annonce, de la torpeur qui l’accompagnait.

Vous l’aurez sans doute compris, comme le 21 du mois, c’est rubrique musicale et avec un titre aussi évocateur (ah bon, il n’est pas évocateur mon titre?), nous allons survoler la carrière de Claude François.

Ne haussez pas les yeux, je ne vais pas vous refaire sa biographie, vous la trouverez sans aucun mal sur la toile.

Vous l’aurez sans doute remarqué que je tente de vous dénicher des perles improbables (euh, dites-le!); avec Cloclo, c’est assez facile, au regard du succès qu’il a encore même auprès de jeunes qui ne le connaissent que d’après les archives de l’INA et des 45 ou 33 tours de leurs parents (voire grands-parents…).

Mais là je crois que nous allons ensemble toucher aux confins du meilleur. Accrochez-vous à vos caleçons et petites culottes (ou de celui/celle que vous voulez), parce là ça va souffler comme une explosion nucléaire (un peu de mauvais goût ce jeu de mot, mais vu l’heure à laquelle j’écris ces lignes vous me pardonnerez, vous serez aimable [et son orchestre bien sûr], merci d’avance).

Kenzo Saeki & Club Je t’aime – Magnolia forever

Ca commence fort? Mais je vous avais prévenu! Allez encore un peu…

Kenzo Saeki feat Rue de La Bossa – Chanson populaire

Sans se moquer (à ça non, ce n’est pas mon genre) de cet artiste [qui a quand même piqué la coiffure de Amanda Lear, vous ne trouvez pas?], Kenzō Saeki est un artiste Japonais qui a participé, en 2008, à une compilation « Cloclo Made In Japan » en hommage à Claude François.

Après ce voyage au pays du Soleil Levant (hélas tout de même inspiré par l’actualité…), je tenais à vous faire découvrir quelques chansons de Cloclo qui ne sont pas passées à la postérité (et certaines, je dois bien avouer même si je suis assez fan, que ce n’est pas très étonnant…).

Feu de paille (1972]

Hello Happiness (1975)

Pourquoi (1977)

Claude Francois – Stop stop stop (1978)

Terminons cette évocation par une chanson de 1972 composée par Patrick Juvet qui en ce lundi 21 mars est une dédicace spéciale…

Lundi au soleil (1972)

 

Waquete

Publicités

5 réponses à “Y a le printemps qui ne chante plus

  1. Jerem 21 mars 2011 à 20 h 57 min

    @Christophe: normal, c’est la preuve que c’est efficace le Cloclo (avec Patrick Juvet); d’ailleurs, on n’a-t-on pas eu un lundi au soleil derrière les carreaux comme prévu ?^^
    @Waquete: Feu de paille est l’une de mes préférées, même si c’est une adaptation. Sortie en 33t d’abord (un très bon album du reste), elle figura en face B du 45t dont le titre phare était « Quand l’épicier ouvre sa boutique ».

  2. Christophe 21 mars 2011 à 18 h 48 min

    C’est malin j’ai eu la chanson du lundi au soleil toute la journée. LOL.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :