Archives Journalières: 22 février 2011

Rosir de plaisir…

 

La découverte d’un nouveau plaisir est toujours exaltant…

Je n’ai pas changé en ce qui concerne le plaisir de goûter au plaisir du fruit défendu, je veux parler de celui qui me fait chavirer les papilles !

Si vous saviez le plaisir qu’il y a de prendre un de ses biscuits roses, de poser sa langue sur sa croûte éphémère pour laper doucement la poudre légère et blanche…

Si vous saviez le plaisir qu’il y a de sentir ses papilles se gorger de bonheur lorsque le gâteau trempé quelques secondes dans du champagne ou du vin vient se fondre dans votre bouche…

Si vous saviez le plaisir qu’il y de fermer les yeux et de sentir cette saveur unique, ce mélange doux, dur et moelleux à la fois descendre lentement au fond de votre gorge…

Si vous saviez la jouissance ultime ressentie lorsque l’euphorie de l’alcool mêlée au sucre vous donne la soudaine envie de recommencer, de ne plus vous arrêter…

Si vous saviez le bien être qu’il y a de sentir sur ses lèvres et sa peau, une sorte de fourmillement jouissif  et…

Je crois que je m’égare et que je pense à autre chose, mais chutt…

Et que les puristes ne me jettent pas de pierres, si le liquide se trouble un peu, le gout n’en sera que meilleur…

Extrait d’un texte publié sur le Simorgh en mai 2009.

 

Parce qu’il y a des plaisirs que l’empreinte du temps ne dénature pas, bien au contraire…

Je souhaite un heureux anniversaire à Une fois par Moi avec quelques un des mes biscuits et du champagne rosé !

Virginie

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :