Archives Journalières: 21 février 2011

C’est du gâteau

C’est bien un défi que le Rédac’Tto Chef a lancé à toute l’équipe de rédaction : célébrer la première bougie de 1 fois par Moi avec des gâteaux!

Puisque c’est la volonté du Chef, je m’y soumets bien volontiers (et c’est toujours bien de faire plaisir au Chef…).

Depuis que je sévis une fois par mois ici, vous avez sans doute remarqué que j’aime la musique (et pas uniquement celle dont je vous inflige l’écoute, je tiens à vous rassurer sur ma santé mentale…).

J’ai, cependant, une autre passion qui peut se marier avec bonheur : la cuisine. En effet, j’aime passer du temps à mitonner des plats pour mes convives.

Et comme le thème imposé suggère la pâtisserie, nous allons nous y plonger avec délice. Bien que cette discipline  laisse finalement assez peu de place à l’improvisation, une fois que l’on maîtrise quelques techniques de base, régaler ses invités est un bonheur.

Pour illustrer le propos du mois, je vais vous livrer une de mes recettes favorites : la charlotte aux deux chocolats.

Préparation : 40 min

Cuisson : 15 min

Ingrédients (pour 8 personnes) :

– 200 g de chocolat noir

– 200 g de chocolat blanc

– 50 g de sucre

– 40 g de beurre

– 3 feuilles de gélatine

– un peu d’eau sucrée pour le trempage des biscuits (et un alcool comme du rhum ambré par exemple

– 36 voire 42 biscuits à la cuillère (selon le moule que vous utilisez)

– 8 œufs

– un moule à charlotte (ou une casserole fera très bien l’affaire)

Mettez les feuilles de gélatine à ramollir dans un bol d’eau froide.

Préparez le sirop pour le trempage des biscuits.

Déposez les biscuits dans un plat afin qu’ils soient prêts à être utiliser.

Trempez les biscuits un à un (juste un tour) dans le sirop et commencer à chemiser le tour de votre moule puis le fond.

Préparer la mousse au chocolat noir :

Cassez le chocolat noir en morceaux et faites-le fondre au bain-marie (il est possible de le faire fondre au four à micro onde, mais le temps nécessaire dépend de la puissance de votre engin…).

Pendant que le chocolat fond, ajoutez 30 g de sucre et 20 g de beurre.

Une fois que l’appareil est homogène, sortez-le du bain-marie. Fouettez-le durant une minute avant d’y ajouter 4 jaunes d’œufs un à un (afin d’éviter que les jaunes ne cuisent).

Fouettez alors les 4 blancs d’œuf en neige ferme. Incorporez une petite quantité de blanc en neige avec l’appareil au chocolat dans un premier temps. Puis incorporez le reste en prenant garde de ne pas casser le blanc en neige.

Versez alors délicatement une quantité suffisante de mousse au chocolat noir dans votre moule jusqu’à la moitié (s’il en reste, servez-là en plus, il y a toujours des amateurs…).

Trempez quelques biscuits à la cuillères dans le sirop et confectionnez une séparation qui accueillera la mousse au chocolat blanc.

Préparer la mousse au chocolat blanc :

Cassez le chocolat blanc en morceaux et faites-le fondre au bain-marie (faites attention le chocolat blanc est très sensible à la chaleur). Ajoutez 20 g de beurre.

Une fois que l’appareil est homogène, sortez-le du bain-marie. Ajoutez les feuilles de gélatine égouttées mélangez bien. Ajoutez 4 jaunes d’œufs un à un : vous devez obtenir un appareil ayant la consistance d’une mayonnaise.

Fouettez alors les 4 blancs d’œuf en neige ferme. Incorporez une petite quantité de blanc en neige avec l’appareil au chocolat dans un premier temps. Puis incorporez le reste en prenant garde de ne pas casser le blanc en neige.

Versez alors délicatement une quantité suffisante de mousse au chocolat blanc dans votre moule jusqu’au bord (s’il en reste, servez-là en plus, il y a toujours des amateurs…).  [Tiens, je ne l’ai pas déjà écrit ça?]

Terminez par une couche de biscuits préalablement trempés dans le sirop.

Couvrez avec un couvercle (ou avec une assiette) pour tasser et réservez au moins 3 heures au réfrigérateur (une nuit est tout de même préférable).

Démoulez au moment de servir.

Lors de votre entrée, devant les yeux ébahis de vos invités, vous pourrez  déclamer : « C’est moi qui l’ait fait!!! »

Pour terminer, je ne peux évidemment pas passer à côté d’une recette qui a fait le tour du monde… Les ingrédients ne sont pas toujours facile à trouver mais avec un peu d’astuce et d’espièglerie…

 

Waquete

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :