Tu vas la souffler ta bougie? (On a faim, et c’est l’heure des cadeaux !)

Au cas où vous auriez décidé de revenir de la Lune spécialement pour me lire, je vous rappelle que ce mois ci, une fois par moi fête sa première année.

Tto nous a même lancé un défi « gâteau« .

Je ne suis pas du genre à ignorer un défi, mais c’est juste que là, ça tombe vraiment très très mal.

Voilà, j’avoue tout. Après ma sortie de télé-réalité, hum, comment dire… ça n’allait pas très fort. On a vu que le moral est super important pour tenir le cap. Sauf que là, ce n’est plus le cap que j’avais perdu… C’était carrément le bateau.

Je suis resté enfermé chez moi à regarder l’intégrale de sagas de l’été plus ou moins connues : Mystère (TF1 – 2007), Dans un grand vent de fleurs (France 2 – 1997),  Le bleu de l’océan (TF1 – 2003), puis à récupérer mon retard sur mes séries courantes (Fringe, Stargate Universe, Greek, Supernatural, Caprica, entre autres), et ensuite à me refaire l’intégrale de franchises célèbres comme James Bond (22 films quand même) ou Jurassic Park. Au milieu de tout ça, j’ai protégé mon pays d’une guerre civile (Valkyria Chronicles II), j’ai défié les dieux de l’Olympe (God of War : Chains of Olympus), j’ai repris mon trône et sauvé mon royaume (Fable III), j’ai empêché un coup d’état et retrouvé ma fille (Splinter Cell Conviction), j’ai éradiqué une menace terroriste (007 : Bloodstone) mais j’ai surtout été happé par le monde post apocalyptique de Fallout  : New Vegas. Le tout avec une présence assidue sur certains réseaux sociaux (où vous pourrez trouver des applications sympa comme Bejeweled, Zuma ou Tetris).

Je vous laisse compter sur vos doigts, ça fait un bon moment passé sur son canapé sans bouger. Je n’allais même plus au sport.

Le corps s’adapte toujours. En bougeant moins, forcément , il va éliminer petit à petit tous ces muscles qui ne sont plus sollicités. Les apports journaliers nécessaires diminuent en conséquence. Dans ce cas, les écarts ne pardonnent pas, c’est stockage direct. Même si je n’ai pas grignoté (et ça c’est une véritable victoire), j’ai fait pas mal d’écarts. Hmmm des frites par ci, hmmmm du gateau au chocolat par là, hmmmm des apéros. Oui, mais mon métabolisme tournait au ralenti…

Du coup, en ce moment, je me sens un peu comme ça…

Alors pour le gâteau, euh, comment dire… ET BIEN ON Y VA !

Après tout, maintenant que j’ai retrouvé mes bonnes habitudes, que je mange sainement, que je retourne au sport, il faut bien que je m’autorise une récompense.

Et par la même occasion, je vais en profiter pour vous récompenser aussi.

Mais d’abord, une mission. Allez faire un tour au supermarché le plus proche vous procurer les choses que vous verrez sur la photo suivante (le robot est en option lol) :

  • 200g de biscuits sablés de votre choix,
  • 80g de beurre,
  • 800g de Philadelphia,
  • 150g de sucre roux,
  • 3 cuillères à soupe de farine,
  • 3 oeufs,
  • 2 citrons vert,
  • du Rhum,
  • de l’arôme naturel de vanille,
  • un moule à charnière.

Alors, a votre avis, on va faire quoiiiii ?

Bingo, un Cheesecake. Mais pas n’importe lequel. On va faire un Ti-Puncheesecake !

  1. Avant de commencer, laissez le Philadelphia prendre la température ambiante. Il sera plus simple à travailler ensuite.
  2. Préchauffez votre four à 150°C.
  3. Recouvrez le fond de votre moule à charnière de papier sulfurisé et beurrez les bords.
  4. Réduisez vos biscuits en poudre fine (au mixer ou au pilon).
  5. Faites fondre votre beurre et versez le sur votre poudre de biscuits. Bien mélanger.
  6. Versez votre poudre à biscuit beurrée dans votre moule. Bien tasser avec le fond d’un verre. (Vous pouvez aussi faire remonter sur les bords. Dans ce cas, prévoir plus de biscuit et plus de beurre).
  7. Placez votre moule au réfrigérateur.
  8. Assouplissez votre Philadelphia (au mixer ou au fouet).
  9. Ajoutez le sucre et la farine.
  10. Incorporez les oeufs un par un.
  11. Versez une cuillère à soupe d’arôme naturel de vanille.
  12. Ajoutez le zeste et le jus d’un des citrons (pas la peine de vous préciser qu’il faudra bien le laver avant).
  13. Servez deux verres à shots de Rhum. Ajoutez le premier à la préparation, buvez l’autre.
  14. Sortez votre moule du réfrigérateur et versez-y votre préparation.
  15. Enfournez 55min.

Attention, votre Ti-Puncheesecake n’est pas un gâteau comme les autres. A la fin du temps de cuisson, il ne doit pas être cuit. Cela pourra vous sembler contradictoire, mais non. Il doit être encore un peu tremblotant. Pour lui faire sa fête, vous allez le laisser refroidir dans le four éteint, porte légèrement entrouverte. Ensuite, retour à la case réfrigérateur, pour au moins 24h. Si vous avez la patience d’attendre 48h, c’est encore mieux. Utilisez le second citron pour la déco (ou pour des cocktails ahahah). Ne démouler qu’avant de le servir.

Là vous vous dites que je triche un peu sur la photo du résultat final et vous avez entièrement raison. C’est quand même plus joli que mon résultat à moi, non ?

Pour éviter la ride disgracieuse : 1/ Ne battez pas trop votre préparation. Faire entrer trop d’air a tendance a favoriser l’apparition de fissures, 2/ Ne partez pas regarder un film pendant la cuisson, vous risqueriez dangereusement de ne pas entendre le minuteur sonner, 3/ Maquillez la avec un coulis ^^.

Mis à part ça, au niveau du goût, c’est une tuerie absolue !

Par contre, il va falloir en faire des efforts pour l’éliminer ahah.

A ce sujet, comme c’est l’anniversaire d’une fois par moi, j’ai décidé de faire un cadeau aux plus patients d’entre vous qui ont eu le courage de me lire jusqu’au bout.

Ce mois ci, j’offrirai un exemplaire du Men’s Health Coach n°2 aux trois premiers qui en feront la demande ^^

Madrox

Publicités

18 réponses à “Tu vas la souffler ta bougie? (On a faim, et c’est l’heure des cadeaux !)

  1. Flyde 10 février 2011 à 19 h 48 min

    Le tout avec ce genre de gâteaux, c’est de le faire comme ça, délicieux, pour satisfaire les amateurs de gâteaux. Et ensuite de n’en déguster qu’une toute petite tranche, pour satisfaire les amateurs de corps sveltes.

  2. ditom 6 février 2011 à 16 h 11 min

    Tu n’as pas le droit de nous tenter comme ça. Tu n’as pas le droiiiiiiiiiiiiiiit! Nous n’avons plus qu’à peine quatre mois pour être belles en maillot alors remets-toi vite à nous coacher. NON MAIS!

    • Madrox 8 février 2011 à 2 h 12 min

      Héhé, tenter c’est surtout vérifier votre force de caractère. Et il fallait bien vous récompenser un peu pour tous vos efforts (parce que le temps des maillots, c’est toute l’année ^^).
      Le mois prochain, on va se défaire de nos manteaux d’hiver !

  3. Un autre Fred 5 février 2011 à 16 h 04 min

    Ah cool, personne n’a encore demandé le magazine, alors moi je le fais officiellement, je veux ce magazine !! Merci Madrox

  4. Linkiseb 5 février 2011 à 0 h 19 min

    C’est pas que, mais ça donne envie … le gâteau comme le coach !

  5. Gouli 4 février 2011 à 13 h 33 min

    Et j’ai fait plein de fôtes d’ortografe.

  6. Gouli 4 février 2011 à 13 h 33 min

    Je propose que chaque contributeur à Une fois par moi fasse tous les gateaux proposés ce moi ci et en fasse une photo. Cela pourrait être rigolo. Je vais tester le tien.

  7. Christophe 4 février 2011 à 10 h 14 min

    Yes ! J’ai tout lu. J’ai le droit à quoi comme gâteau ? Livré par un coach ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :