Archives Mensuelles: décembre 2010

2011 moins quatre dodos

Bien remis de tes folies ?
L’année aura filé rapidement et comme je ne veux pas te pondre un billet prévisible de saisonnalité, je me suis dit qu’on allait parler d’autre chose, sur un ton un peu différent de comme d’ordinaire de l’habitude. De quoi donc ? Chuutt … regarde et lis.

Hier, chez mes parents dans la maison desquels j’étais depuis 3 jours à la faveur des fêtes de Noël, je me suis d’un seul coup retrouvé presque isolé du monde, face à un vertige saisissant …
Il faut te dire que nous n’avons fait Noël qu’hier puisque c’était le seul moment le plus proche où il était possible de réunir mon frangin et mon Zolimari en même temps, et ma Môman souhaitait les avoir tous les deux pour procéder au déluge de cadeaux.

Bah tu sais quoi ? Ca m’a épuisé mais fait bien plaisir. Je me suis senti bien … choucouté par mes parents sans qu’il y ait de reproches ou de tensions, à l’aise et tranquille comme s’il ne pouvait rien m’arriver et surtout gâté et comblé plus que de raison.
Certains diront que c’est peut-être ça le bonheur, d’être entouré de ceux que l’on aime et qui vous le rendent bien. Si ce n’est pas cela, cela y ressemble et ça me plait bien d’ailleurs.

Plus j’avance, plus je me dis que j’ai de la chance de vivre des moments pareils parce qu’ils sont finalement ce que j’ai souvent recherché : la paix. Loin de moi les soucis des uns et des autres, loin de moi les problèmes existentiels du bureau, loin de moi les contrariétés futiles mais empoisonnantes … que du sympa, que du sucré.

Ce wikende de Noël a finalement été comme ce chocolat que j’ai mangé samedi soir [oui, je sais, pas qu’un seul et c’est bien le problème en ce 27 décembre …]. Sucré, savoureux, anihilant toute anxiété, coulant dans ma bouche comme un nectar roboratif dont on ne se lasse jamais, doux et tendre avec des petits éclats de caramel qui en relèvent le goût.

Hier soir, en rentrant chez moi, je me suis assis sur mon canapé et j’ai regardé tout ce que l’on m’a offert. J’ignore si je le mérite, et ce n’est finalement pas la question. Je pense que les images que je vais garder dans la tête seront également de très jolis cadeaux, à l’image des derniers jours d’août à la campagne ou de ce voyage à Londres il y a quelques jours.
Zolimari m’a dit hier que c’était fabuleux de voir à quel point mes parents et moi étions heureux quand on était tous ensemble. Il y est pour quelque chose, mais je suis d’accord avec lui. Ca fait du bien et c’est à l’image de l’année qui s’achève.

Je te souhaite de très bonnes fêtes.

Tto

Publicités

La panne sèche

Nous sommes le 26 décembre et j’aurais pu vous parler de Noël, de ses cadeaux – enfin, s’ils arrivent à temps ce qui n’est pas certain du tout dans certaines régions -,

de ses soirées épiques ou encore de la nouvelle année qui arrive, de la tête d’Henri IV que l’on vient d’identifier formellement, faire une longue liste de vœux, vous annoncer les prévisions d’Elisabeth Tessier pour l’année prochaine, que sais-je encore ?…

Oui, mais voila,

– les fêtes épiques… oui bah, elles ont trop terni mon enfance pour en parler… les vœux…

ça ne reste jamais que des vœux et puis c’est tellement convenu comme exercice…, enfin, par avance, bonne année 2011 à tous quand même !

la tête d’Henri IV, beh euh …,comment dire ?

c’est pas Ramsès II, c’est clair ! et encore moins Lénine dans son cercueil de verre! Dire que certains ont encore de ces reliques royales chez eux s’ils ne s’en sont pas débarrassés depuis l’époque révolutionnaire ! Brrrr, ça donne froid dans le dos. Enfin, maintenant, on sait que le Vert-Galant portait, comme tous les hommes de son temps une boucle d’oreille et qu’il est bien mort dans d’atroces souffrances comme en témoigne cette mâchoire d’où un cri de douleur semble sortir,

et pour les prédictions pour l’an nouveau, Elisabeth Teissier se chargera bien de nous prédire tout ce qu’elle prévoira qu’elle avait prévu dans ses prévisions prévisibles – y compris les prévisions de ce qu’elle prévoit de ne pas avoir réussi à prévoir – pour 2011 et qui ne se réalisera pas … La preuve en image  avec ses prédictions pour 2009 …

Puis pas la peine d’avoir recours à Elisabeth Teissier pour faire de juste prédictions.

Ainsi, moi-même, grand médium devant l’Eternel, je puis vous prédire avec certitude, et en exclusivité, que l’an prochain, …

bougez pô, je sors la boule de cristal que m’a prêtée Tante Irma … je frotte, je frotte …, voila !!!! je vois ! Oui, une nouvelle bouleversifiante !!!!!

Comme cette année…

Noël tombera un … 25 décembre ! – je sais, je sais, ne me remerciez pas, c’est vraiment pour vous faire plaisir ! –

Nous décidément, c’est la panne sèche !

J’avais aussi pensé, dans un premier temps, vous faire découvrir le message de de Gaulle aux enfants de France, prononcé le 24 décembre 1941 … mais, bof, trop rébarbatif pour des fins d’années, on verra ça à un autre moment.
J’aurais pu vous dire combien je hais Sarkozy, mais ça tout le monde l’avait déjà compris… dire du bien de Lady Gaga mais j’y arrive pas… combien je suis  aussi hermétique  qu’un typerware à Mickaël Jackson, même mort, mais on ne tire pas sur les ambulances, même mortes… vous dire que je n’ai jamais rien compris aux fans hystériques de Cloclo auxquelles j’aurais bien mis une baffe – et pourtant j’aime Cloclo -, mais justement, les fans hystériques, c’est pô mon truc.

Non,franchement, j’suis dans la dèche (euh… oui, non, pas tant que ça quand même), et comme je refuse, dans certains cas, à imiter les Shadocks et donc à pomper, pomper, pomper …

c’est la panne sèche ! la muise ! la cata ! le cyclone ! l’ouragan stéphanéo-monégasque !

Alors,bé, j’vais laisser la parole à M’sieur Chevalier … parce que cet article devient aussi chiant qu’une émission de Drucker et parce que c’est p’têt pas d’saison c’qu’il chante le père Chevalier, mais c’est entraînant, et pour finir l’année sur une note gaie, c’est déjà ça ! Allez, on file tous à Ménilmontant, enfin gai à condition de ne pas regarder la réalité que montre ce extrait de documentaire de 1965 de l’INA !

Sur ce, bonne fin d’année à tous et à l’année prochaine.

 

Jerem

« Le boxer du Père Noël », en guise de conte de Noël

Puisque j’ai le privilège d’écrire le 25, et donc d’avoir le jour de Noël pour tribune (en même temps, vous n’allez pas trop me lire, tout ensuqués que vous êtes de vos réveillons et de vos cadeaux), je ne peux y échapper…ce sera un petit conte, qui plaira à certains, qui déplaira à d’autres…Je ne pourrais apparemment pas voir vos commentaires jusqu’à début janvier , m’exilant dans une campagne française où je pense Internet n’est pas encore arrivé (si si , ça existe toujours, il y a encore quelques irréductibles gaulois….). Donc , avant de vous faire ce petit cadeau de conte de Noël, Joyeuses fêtes à tous, et que 2011 soit pour vous une année merveilleuse, et pleine de bonheur, avec plein de belles initiatives, de découvertes, et un regard aussi drôle, décalé et plein de sens qu’un Banksy , par exemple...Et puis, si vous ne savez pas quoi offrir à vos proches et que vous n’avez pas un rond, offrez « Indignez-vous » de Stephane Hessel (3€)…c’est revigorant, et c’est un beau programme pour les années à venir! mais il y a du boulot….Pour l’instant, c’est la fête, et je vous laisse découvrir le « boxer du Père Noël »…..

Donc. C’était son premier Noël, au beau Benjamin. Enfin , premier Noël en tant que Père Noël. Cela avait été compliqué et long pour se faire accepter dans l’équipe des Père Noël: il faut connaitre plusieurs langues, être fiable et rapide, capable de rester 364 jours par an sur des tâches administratives, commandes aux fournisseurs, suivi de la qualité, repérer les enfants méritant des cadeaux des autres enfants (ça , il n’aimerait pas faire du tout!) et puis le jour J, être hyper efficace, rapide, ne pas oublier un cadeau à distribuer , ni un enfant à satisfaire, savoir user de ses pouvoirs magiques avec parcimonie et UNIQUEMENT dans l’intérêt du service « Noël », enfin , être quand même un mec débrouillard, résistant physiquement et émotionnellement, et capable de se restreindre quasiment toute l’année pour une nuit de plaisir intense: celui d’émerveiller le monde en offrant des cadeaux! Et c’est pour ça qu’il avait voulu faire ce métier, même si au dernier entretien, le jury avait eu du mal à comprendre comment un si bel homme voulait ainsi se cloitrer toute l’année en Laponie, avec des collègues plutôt âgés, sans femmes (la mère Noël n’existe pas, ceux qui vous disent le contraire croient vraiment au Père Noël! ) et très peu de jeunes collègues avec qui il aurait pu faire la fête. Mais sa détermination faisait tellement plaisir à voir qu’il avait été accepté.

Alors, le grand jour était arrivé. Il avait bien tout vérifié: la liste des destinataires (500 000 , on lui avait dit que c’était peu, les Pères Noël aguerris en traitaient 10 à 20 fois plus), les cadeaux (il y en avait une montagne!!), ses pouvoirs d’arrêt du temps et de transport à vitesse de la lumière, et les chiens de traineaux et leurs résistances (les rennes étaient réservés aux Pères Noël supérieurs- il y a en effet , comme dans nos grandes boites des cadres sup, cadres intermédiaires, personnel de service, etc..le même type de hiérarchie avec les Père Noël supérieurs, intermédiaires, juniors (ce qu’était Benjamin), assistés tous de manutentionnaires, secrétaires, assistant(e)s de Père Noël, etc…sans compter quelques syndicalistes et autres adeptes du développement durables, ces derniers ayant obtenus de ne plus se fournir en Chine). Tout était prêt.

Au top départ, 23H59 , ce 24 décembre 2010, Benjamin est déjà parti. Grâce à son pouvoir d’arrêt du temps, il a pu livrer à 00H les 500 000 cadeaux aux 500 000 destinataires. Les chiens de traineaux sont fatigués, mais ils ont été entrainés pour ça. Car , si le temps s’arrête, si les humains pensent avoir vécu une seconde, eux, les Père Noël, ont bien bossé l’équivalent d’une semaine, arpentant leur zone géographique dédiée à la vitesse de la lumière, apportant les cadeaux au pied des cheminées, remontant dans le traineau, avant de passer au suivant et de recommencer l’opération 500 000 fois..je vous laisse imaginer la difficulté, et le challenge!!! Benjamin est satisfait. Il estime s’en être bien tiré.

En remontant dans son traineau, il s’assoit, un peu fatigué, et consulte sa liste. Tous les noms sont barrés…mais que voit-il? une petite lumière qui clignote pour Mr et Mme Montignac. Ils n’ont pas été livrés! Mais il n’a plus de cadeau!! Ca doit être une erreur du service « préparation des cadeaux »! ou quelqu’un lui a fait un sale coup..pour le griller pour le prochain Noël…Avec son joli minois, il a dû faire des envieux!!

Comme il est honnête, et qu’il imagine la déception de ce couple , au petit matin, qui n’auront pas leur cadeau, il se dit qu’il vaut mieux aller les voir. Il s’excusera platement, leur dira qu’avec la crise, on n’a pas pu livrer tout le monde, qu’ils seront prioritaires en 2011, etc..etc..et que surtout, ce n’est pas parce que ils n’ont pas été sages qu’ils n’ont pas de cadeaux…et quelque part, recevoir le Père Noël en personne, ce n’est pas une forme de cadeau? cadeau unique même!! Seul problème: le règlement interdit tout contact avec les humains.  « Qu’à cela ne tienne, je ne peux les décevoir. Et j’expliquerais que c’est dans l’intérêt du service , et de la réputation des Pères Noël », se dit-il.

A minuit une, le voilà à la porte des Montignac. Il y a de la lumière. Il sonne. Une petite dame, plutôt jolie, vient ouvrir, en poussant un grand cri:

-« Arthuuuuuuuuuuuuuuur, viens voiiiiiiiiiir , le Pèèèèèèèèèère Noëllllllllll »…Mais , entrez donc , ne restez pas à la porte, avec toute cette neige, vous allez attraper froid!! »

Benjamin se dit qu’il avait pris la bonne option..elle avait l’air charmante, il resterait un petit moment et filerait. Le mari, Arthur donc, arriva derrière sa femme:

-« Mais , on vous offre un petit quelque chose à boire? on viens juste d’ouvrir le champagne, les enfants sont chez leurs grand-parents sur la Méditerranée, on va les rejoindre après-demain »

-« Avec grand plaisir », répond Benjamin, qui entre et s’installe. Les Montignac étaient ravis, très affairés à l’idée d’avoir été « choisis » pour recevoir le père Noël. Ils avaient une bonne quarantaine, mais étaient plutôt très biens de leur personnes, très sexy même pour un soir de Noël. Benjamin se demanda même s’ils avaient  prévu des trucs coquins,  les enfants n’étant pas là. Mais il chassa cette idée de sa tête.

Le champagne était bon, le foie gras aussi. Benjamin commençait à sentir la fatigue, et l’alcool n’aidait pas. Il faisait chaud. Il avait envie d’enlever sa tenue de Père Noël, mais c’était aussi interdit par le règlement. Et il n’avait qu’un boxer en dessous, d’une marque australienne parait-il connue de certains milieux, mais quand même…C’est finalement madame Montignac, qui, en bonne maitresse de maison et  toujours très perspicace sur l’état de ses invités, lui suggéra de se mettre à l’aise: « Je sais que vous avez encore du travail, et que vous n’allez pas rester longtemps, mais je vous suggère de vous mettre un peu à l’aise. Il fait chaud ici, et vous êtres trop couvert; Laissez moi vous dévêtir. » Et avant même qu’il ait eu le temps de réagir, Mme Montignac lui avait retiré sa combinaison de Père Noël, se retrouvant devant la cheminée, avec comme seul vêtement son boxer rouge et blanc! Boxer sur lequel était dessiné un petit Père Noël très sexy, juste sur une protubérance des plus remarquables!  Arthur ne put s’empêcher d’admirer la morphologie de Benjamin, bel homme musclé, avec juste ce qu’il fallait comme pilosité, la peau un peu mate, et de regarder avec insistance ce fameux boxer qui cachait une anatomie des plus intéressantes. Madame Montignac, qui n’avait d’yeux que pour son mari en temps habituels, semblait aussi en avoir le souffle coupé. Il y eut un silence. Un peu long. Suivi d’une gène évidente.  Benjamin les trouvait bien à son goût aussi, et ce long silence ne laissait plus de place au doute. Son incartade allait-elle l’obliger à se transformer lui-même en cadeau de Noël?

Alors, pour casser le malaise, Benjamin eut une idée. Plutôt que d’être leur cadeau, je vais leur offrir mon boxer, qui a l’air de les intéresser tant! En deux temps trois mouvements, il retira son boxer et leur offrit. Que n’avait-il pas fait là? En laissant ainsi toute son anatomie au regard des Montignac, ceux-ci perdirent la tête! (mais pas la queue, horrible jeux de mots, c’est stupide, mais ça me fait marrer).  Ils s’approchèrent de Benjamin , puis on ne sait pas comment cela se passa, qui fit le premier geste , tenta la première caresse, le premier baiser sur la peau mate de Benjamin, sur celle d’Arthur ou bien sur celle si douce de Madame Montignac. Toujours est-il que très vite les Montignac se retrouvèrent nus comme des vers avec Benjamin, tous enlacés comme des amants en furie, et tentant des choses que jamais Mr et Mme Montignac n’auraient pu imaginer de faire un jour avec un si beau Père Noël. …Et Benjamin était heureux d’expérimenter la joie et le plaisir d’être transformé en cadeau de Noël, c’était le plus beau jour de sa vie, il comprenait pourquoi il avait voulu avec tant de hargne être Père Noël, et se disait que vraiment, il avait fait le bon choix!

Soudain, il regarda par la fenêtre et distingua le jour qui se levait. Impossible, il avait arrêté le temps pourtant. Il laissa quelques secondes le couple, chercha son arréteur de temps, et se rendit compte avec horreur qu’il avait oublié de le mettre en marche. Il le fit alors immédiatement. Il expliqua très vite aux Montignac ce qui se passait, qu’il devait filer au plus vite, et qu’il risquait de perdre son boulot. Les Montignac étaient catastrophés. Ils l’aidèrent à se rhabiller, lui firent pleins de caresses supplémentaires et de bisous, trop triste de voir ainsi filer cet Apollon de Noël inattendu, qui disparut dans le jour levant, avec son chariot et ses chiens légèrement engourdis par le froid et le sommeil.

La suite fut différente pour Benjamin et pour les Montignac. Benjamin arriva en Laponie où il faisait encore nuit. Tous les autres étaient déjà là, et s’étaient en fait endormis dans le grand dortoir surchauffé de retour de mission des Père Noël, tous avec leur boxer blanc et rouge. Il fallait qu’il en trouve un autre , qu’il alla chercher dans ses affaires. Mais le blanc et rouge était unique, réservé à la nuit de Noël. Il en prit alors un bordeaux et blanc , espérant que cela ne se remarquerait pas,  et s’endormit. Il fut évidemment le dernier à se réveiller, et évidemment tous avait remarqué la couleur de son boxer. Ils étaient tous autour de lui, en train de boire leur café tranquillement et attendant le réveil. En ouvrant les yeux, d’abord, il ne comprenait pas ce qu’ils faisaient tous là. Et puis, tout lui revint, et il devint cramoisi. Tous les Pères Noël éclatèrent de rire! Il voulut balbutier quelques mots, mais un Père Noël d’une quarantaine d’année qu’il n’avait jamais remarqué prit la parole:  » alors, elle était comment? ou il? ou elles? ou eux? « ..Benjamin était abasourdi. « Tu sais, la première fois, on fait tous pareil, c’est trop tentant…et trop frustrant de louper une personne à qui on ne donne pas de cadeaux…alors, tous , on fait la même chose..et c’est à ça qu’on sait si on s’est trompé ou non sur le recrutement..Apparemment, avec toi, on en tient un bon, un vrai…par contre, l’an prochain tu auras le nombre exact de cadeaux nécessaires…et un boxer tout neuf pour remplacer celui que tu as offert…et celui-ci ne sera pas arréteur de temps quand on l’enlève… » En entendant ça, spontanément, Benjamin réplique:  » mais c’est n’importe quoi! je l’ai enlevé , et le temps a coulé quand même..! » « Parce que tu avais lancé l’autre arréteur de temps, ton professionnel, et donc en enlevant ton boxer arréteur de temps, tu as débloqué l’arréteur professionnel (vous me suivez?, c’est un peu compliqué  je sais), donc , le temps  s’est écoulé normalement. Mais on fait tous la même erreur, et il vaut mieux , parce que tu y serais encore sinon, mon grand! »….et si tu as pris goût à cette incartade, tu peux quand même la renouveler, sans costume de Père Noël bien sûr lors de tes vacances…tu peux aller retrouver celles ou ceux avec qui tu as passé cette nuit… ». Comme quoi les Père Noël sont très ouverts d’esprits (et pas que d’esprits d’ailleurs), et sont bien des êtres humains comme les autres, avec leur force…et leurs faiblesses…

Quant aux Montignac, ils passèrent leur journée de Noël au lit, entre sommeil léger et galipettes arrosées au champagne…Madame Montignac remarqua que son mari était finalement très à l’aise avec les hommes sur le plan sexuel, et trouva cela en fait  assez excitant. Elle souhaita secrètement  alors que l’an prochain, ils puissent recevoir la Mère Noël (qui elle , malheureusement n’existe pas, je l’ai déjà dit).

Ce ne fut que plusieurs jours après qu’ils découvrirent la capacité d’arrêter le temps du boxer de Benjamin. Ils en usèrent alors avec bonheur et à profusion, passant ainsi des nuits d’extase qui leur paraissaient des éternités. Et quand Benjamin venait à Pâques ou à l’Ascension, le septième ciel était de mise quasi éternellement. Jamais cadeau de Noël ne fût autant apprécié, et jamais Benjamin n’eût l’idée de le reprendre.

Joyeuses Pâques !

 

Coucou les petits loups !

 

Un peu de familiarité ne fait pas de mal, je commence à vous connaître un peu…

Tout d’abord,  si vous vous attendiez à lire et surtout voir quelques jolies petites pubs vintages, vous allez être déçu 🙂

Mais si,  je continue,  mais mon sujet ô combien important sur les joies de l’abus d’alcool, ce sera pour le 22 janvier !

*

Voilà, depuis cet été, une petite baisse de moral et une petite grosse fatigue passagère, ont eu raison de moi 😦

J’ai vécu au ralentit ces temps derniers, mais l’année prochaine,  je vais enfin reprendre ma vitesse de croisière !

Avec de bonnes résolutions, moi qui n’aime pas en prendre, telles que ne plus lire en prenant mon petit déjeuner mon Google Reader avec les billets de mes 73 blogamis !

Pas besoin d’un ami Ricoré, vous voyez,  j’ai ce qu’il me faut !

*

Et oui, si je lis et relis là-bas, et bien je ne passe plus nulle part, pour commenter par exemple !

Et puis surtout, ne plus trop me diversifier pour être au top dans seulement deux ou trois blogs 🙂

Prendre le temps d’écrire, et surtout ne plus jamais faire de billets à la dernière minute !

*

J’ai honte, car je n’ai toujours pas rendu ma copie, vous savez le questionnaire que Tto a concocté pour nous demander notre avis sur ce blog justement !

 

Moi et mes copines vous souhaitons de belles et joyeuses fêtes de Pâques en espérant que les  cloches vont bien vous gâter 🙂

 

Une petite pensée pour jf que je ne croise pas beaucoup en ce moment et que j’embrasse bien fort !


Et un petit cadeau pour Ditom…

Une petite photo de qui il sait !

Elle a de la chance de vieillir, non 🙂

Tient au fait, elle est avec qui la dame ?

 

Je vous embrasse très fort, et je vous dis à l’année prochaine si tout va bien…

 

Virginie

Puisque la saison s’y prête

En ce dernier mois de l’année (parce que vous êtes au courant tout de même?), avec son froid et ses flocons qui virevoltent (ça j’imagine que tout le monde sait…),  je vous propose de nous réchauffer un poil et sourire avec quelques reprises musicales.

Commençons par découvrir deux parodies du succès de Katy Perry « California Girls » chacun dans leur style :

California Gurls

California Dorks

Passons maintenant à deux parodie de la très controversée Lady Gaga.

D’abord, un détournement du titre  Telephone :

Et ensuite une parodie de  Alejandro par Old Lagy GaGA :

(Je t’ai entendu dire qu’elle est mieux que l’originale Ditom…)

Poursuivons par deux détournements de clip  des années 80 (Et non, on ne se refait pas!). Soyez bien attentifs aux paroles…

Take On Me: Literal Video Version

Total Eclipse of the Heart – Literal Video Version

Terminons par cette parodie du titre l’Amour XXL de Mylène Farmer par le Festival Roblès :

L’amour en 4L

Je profite de cette dernière publication de  l’année pour vous souhaiter de Joyeuses Fêtes de fin d’année.

Et à l’année prochaine! En musique!

Waquete

A l’année prochaine , à dans un mois !

Je mange mange mon dix-neuvième chocolat de l’avant et … je me rend compte que je suis en retard ! Toutes mes excuses mais la fin d’année, c’est toujours très speed et j’ai pas vue le temps passer.

A vrai dire, je suis juste content d’être enfin en vacances et j’ai l’intention de me reposer et d’hiberner jusqu’à plus envie. J’ai décidé de me refuser toute activité nécessitant un quelconque effort intellectuel pour les deux semaines à venir, je vais juste me gaver de chocolat et me laisser glisser de la cuisine à mon lit.

Du coup je vous laisse pour de joyeuses fêtes avec une musique mignonne comme tout et je vous dis à l’année prochaine pour un article plus complet, promis.

 

Bonnes Vacances et bonnes fêtes!

Bonjour tout le monde!

Je suis en vacances samedi! Je pars deux semaines en Egypte! Trop contente!! donc autant vous dire que j’ai plus passé mon temps à régler les affaires courantes au boulot et préparer mon voyage que penser à écrire mon billet mensuel…. Je suis inexcusable… Alors je vais juste vous raconter le parcours que nous envisageons de faire.

Alors nous atterrissons au Caire samedi soir, dimanche et lundi nous allons visiter Le Caire (musée, pyramides), merdi et mercredi nous irons en trek dans le désert blanc, jeudi on part à Louxor, où nous allons rester vendredi samedi et dimanche. nous visiterons la vallée de Rois et des Reines, Karnak, Thèbes, et peut être allons nous longer le Nil jusqu’à Assouan (à vois selon le temps que nous avons, la fatigue, etc.). Ensuite nous allons partir le lundi pour Hurghada pour prendre le ferry et traverser la Mer Rouge pour atteindre Sharm El Sheik le mardi matin. Mercredi on va gravir le Mont Moïse et aller au Monastère Sainte Catherine, et repos le jeudi à Sharm El Sheik. Il était prévu qu’on fasse de la plongée un des jours où nous sommes à Sharm El Sheik… mais depuis que les requins ont décidé de manger les touristes…. comment dire…. on n’est plus trop certains de la chose…. disons qu’on n’a pas envie de finir manger par un gros poisson…. ça se comprend n’est ce pas?? =)) enfin, jeudi soir on rentre au Caire et vendredi on passe la journée à Alexandrie, et le soir retour au caire pour fêter le jour de l’an. Et retour sur Paris le 1er janvier au matin!

Voilà notre itinéraire routard, je pense que nous allons vraiment beaucoup nous amuser et découvrire un pays merveilleux!… mais ça c’est si nous réussissons à nous envoler samedi…oui parce qu’on doit prendre l’avion samedi… vous voyez le problème… Météo France vient d’annoncer que la journée la plus perturbée (donc beaucoup de neige) sera samedi…. grrrr…. puis je faire un procès à Dieu????

(sans oublier que l’Egypte vient de vivre une tempête de pluis et de sable le week end dernier… quand les élements se déchaînent…)

Mais restons positif, nous allons partir en temps et en heure, n’est ce pas? OUI!

Oui nous serons en Egypte à Noël et pour le réveillon du jour de l’an! Nous voulions être à Noël au Monastère Sainte Catherine mais le monastère est fermé le vendredi, le dimanche et les jours de fêtes religieuses… donc il sera fermé tout le week end de Noël!

En tout cas, nous sommes parés et fin près à partir… et espèrons très fort…

Je vous promets de vous racontrer notre périple, j’essaierai de voir avec notre redac’chef comment je peux télécharger des photos sans que ca prenne trop de temps!!

Inch’allah!!

Bonnes fêtes de fin d’année à tous les lecteurs! A l’année prochaine! 😉

Lilli

2/6.

En ce moment, à la télé, au supermarché, en ville partout il ya des campagnes de pubs pour tenter d’amener les gens vers un état d’esprit qui est le suivant ‘moi aussi je peux l’être’  ‘moi aussi, ça peut m’attendre, moi aussi ça peut me toucher ou cela peut toucher ma mère mon père ma sœur mon frère’. Etant atteint d’un cancer qui ne cesse d’évoluer, tu ne penses pas que, faire une campagne grand publique sur le regard de cette maladie fera l’effet que tout malade attend de l’autre, pour toi ce n’est qu’un clin d’œil en une période de ‘partage’ qui est celle des fins d’années. C’est amener l’autre une seconde vers un état d’hypocrisie de tout une souffrance, une souffrance qui ne peut pas se partager, ni s’échanger ce n’est pas comme donner 5 euro à la poste, ou en donner pour les pièces jaunes. Ce n’est pas ça ce qu’il faut faire. Mais d’un côté, tu trouves cela bien qu’on en parle parce qu’on a plus tendance à se cacher, limite à avoir honte et ça c’est, dans toute maladie. Mais de l’autre, c’est un visage, une voix, est ce que les deux là sont des gens atteints ou est ce que c’est juste des comédiens ? Et qu’est ce qu’il ressort réellement ? Une prise de conscience qui dur deux secondes, parce que ce n’est pas en novembre ni en décembre ni en janvier encore moins en févier ni en mars avril, il faudrait que ce soit toute l’année et non juste en période de noël, il faudrait sensibiliser l’autre, lui montrer le vrai visage, de l’autre côté de la caméra, pas un visage ridé par les années, ni par les crèmes dont on a abusées. On pourrait montrer un enfant, branché à une machine pour respirer parce qu’il a un cancer, qu’il va mourir demain, dans 4 jours 1 semaine peut être, parce qu’il n’a pas assez vécu, parce qu’il a 4 ans, des fois moins, parce qu’il meurt dans l’ignorance de tous. Ou encore montrer cette fille qu’est en bulle, qui ne peut pas aller à l’école pendant que d’autres s’en plaignent, parce que la vie ne lui permet pas d’évoluer normalement chez elle, parce qu’elle a besoin d’oxygène h24, parce qu’elle est trop fatiguée de par les soins qui la brisent, et parce qu’elle a un joli sourire quand elle te raconte une blague. Ya des centaines de cancers, ya des centaines qui ne se soignent pas, croire que certains peuvent passer au travers, ce n’est que de la pure connerie. Mais toi, tu te tues, c’est le cas d’le dire, à expliquer mais c’est comme enseigner à un mur. Pis ton béton s’effrite, t’as plus envie. Pis en plus, tu sais pas coudre. Juste rafistoler. Mais ça ne sert plus à rien. Par contre, effectivement, dénoncer c’est important.  Dénoncer tous ces gens qui, nous pointent du doigt et qui boufferont leur dinde bien grasse et se souhaiteront la bonne année espérant ne pas être pris ni choisit bein t’sais quoi ? un jour tu le seras connard.

On ferme.

Matinee

 

Aerial

Linki’s Menstruations 2 – Za7ie

Bien le bonjour messieurs-dames !

Et voila ! Un mois ça s’écoule comme de l’eau de source ! Non pas que ma vie soit si intrépide que ça, mais bon, apparemment ça suffit pour ne pas avoir de le temps de cocher les jours sur un calendrier.

Je l’ai pré-commandé !  Il est sorti !! Je l’ai reçu !!
De quoi que j’veut donc parler ???  Du dernier album de Dame Zazie !

La reine des textes bien ficelés à mon humble avis !

Bon je ne parle pas du petit Ersatz qui es sorti au mois de septembre, mais bien du gros coffret de 49 Titres sorti en cette fin Novembre ( Le marketing est salement bien fait non?)
Bref ! 49 titres et Tous nouveaux !! C’est pas une Britney Spears, une Myléne, une Madonna ou une Lady Gaga qui ferait ça !!!

La boîte ressemble à une jolie maison composée de 7 pièces, 7 pièces qui représentent quand à eux les 7 CD de 7 titres répartis sur 7 jours de la semaine.

Lundi . Ma Quête
Mardi . En images
Mercredi . Les enfants
Jeudi . recyclage
Vendredi . Collectif
Samedi. On sort
Et Dimanche . Relaxation

-Le 1er parle d’elle, ses préoccupations, sa vie de tout les jours, de l’amour … ( du Zazie de comme d’habitude Gertrude ! )
-Le 2e est un DVD regroupant 7 Clips inédits pas forcément sortis à la TV ( et qui ne sortiront pas forcément )
-Le 3e parle de la vie vue par les enfants, textes écrits par elle même mais chantés en duo avec des enfants ou uniquement par des enfants ( le moins attirant à mon goût)
-Le 4e est un recyclage de musique de ses anciens titres avec de nouveaux textes apposés dessus ( et c’est là qu’on voit, qu’on à pas tous forcément une oreille musicale !)
-Le 5e est un pacquage de duo avec différents artistes comme Philippe Paradis (superbe voix), M, Axel Bauer ou AaRON.
-Le 6e Lui regroupe des morceaux plus electro, qui bougent qui qui font bouger les fesses !
-Le 7e quand à lui, est là pour nous ( comme son nom l’indique, j’vous l’donne en mille Emile) Relaxer ( et ça marche ! )

Bref 49 titres ! Oui messieurs Dames !


L’artiste qu’elle est ma plu depuis sont 2e Album, celui qui à fait qu’en gros on l’a tous un peu connue  » Zen soyons Zen tululululuuut ! « . Et ensuite j’ai enchainé toutes ses nouvelles
sorties,Zen, Made in live, Made in love, Zizanie, Totem, Ze live, Rodeo, Zest Of, sans oublier de trouver son tout premier album  » Je,tu,ils » dans une vieille Fnac du centre ville  Marseillais.

On la retrouve facilement chez d’autres chanteurs comme Halliday, Obispo, Willem, Bauer, ou Calogero ( Madame écrit écrit encore et toujours, la nuit comme le jour !) ou l’on reconnait sa plume
tantôt incisive, tantôt touchante, ou encore rassurante.

tout comme on se retrouve tout simplement dans ses textes, vous savez, cette impression de « Oh j’ai l’impression qu’elle parle de moi ». car on à tous plus ou moins vécu des peine de cœurs, des coups de gueule, des crises de rires, des passages de « j’m’en tape les boules sur la table »…

Bref si vous la connaissez uniquement comme la copine des enfoirés, changez de point de vue et écoutez ses titres, les yeux fermés avec les écouteurs sur les noreilles !
Sur Deezer c’est gratos !

Ce n’est pas une chanteuse à voix comme MADONNA, Celine dion ou Mariah Carey, mais une chanteuse à texte comme on en fait peu.

Bonne écoute !!

Et RDV en 2011 !!!

Linkiseb

(J’attends toujours le tuto pour pouvoir mettre ma signature ^^ )

Ça tire du dix sur Sarkozy et Britney

Dans le but de le défendre, Lionel Luca, député de la majorité, a dénoncé le déchaînement contre Nicolas Sarkozy, et déclaré: « Plus le mensonge est gros, mieux il passe ! », citation de Joseph Goebbels, chef de la propagande de Hitler : l’ambiance politique actuelle fait vraiment perdre la tête à tout le monde! Ou la culture?

Facebook a déposé le nom «Face», dont l’utilisation lui sera donc réservé : Le mot Face étant désormais interdit, Le mot Fesse pourrait être officiellement reconnu comme équivalent en français. Aux questions «es tu sur Facebook?», ou «m’acceptes tu comme ami sur Facebook?», il faudra donc désormais répondre en bon français : «occupe-toi de tes Fesses!»

Ségolène Royal, comme fin 2005, tente de prendre tout le monde de vitesse dans la course à la candidature socialiste, en multipliant les déclarations : Attention, les éléphants qui ne se souviennent pas du passé sont condamnés à le revivre.

Le site Wikileaks a encore diffusé des infos compromettantes pour les diplomates américains. Le « porte parole » du site, Julian Assange fait l’objet d’un mandat d’arrêt international pour… « viol ». Il dénonce un coup monté : Les victimes du viol ne s’appelleraient-elles pas Pentagone et Blanche Maison?

Des milliers d’automobilistes ont été bloqués jusqu’à dix heures de suite dans des embouteillages en raison d’une chute de neige prévue par météofrance. Les journalistes ont parlé de « grande pagaille », ce que le ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux a contesté : Ni pagaille ni désordre, puisqu’il n’y avait parmi les naufragés de la route aucun sans papier ni aucun rom.

Britney Spears a répondu aux journalistes qui s’inquiétaient qu’elle soit éventuellement battue par son manager et copain: yawl can kiss my lily white southern Louisiana ass! ( Embrasse mon cul de blanche) : Elle aurait peut-être dû parler de son cul bien rouge!

Dominique Strauss-kahn est le favori des sondages pré-présidentiels à gauche: Comme Jacques Delors, favori qui avait refusé de se présenter en 1995, les non-candidats font les meilleurs non-présidents.

Un dénommé Baptiste Giabiconi est devenu l’égérie d’une star de la mode. C’est lui :

On peut admirer son nouveau look ci-dessous :

Frappant, non? La star serait Karl Lagerfeld, qu’on ne serait pas autrement étonnés.

La Russie, à la réputation déclinante, et le Qatar, pays richissime mais pas très sportif, ont obtenu les prochains mondiaux de foot : Si la mafia russe affirme qu’il n’y a eu aucune corruption…

Pour compenser le fait qu’EDF doive payer l’électricité produite en photovoltaïque, le gouvernement a autorisé une hausse des tarifs de 7% en six mois. Seulement le photovoltaïque coûte à EDF 300 millions, alors que la hausse des tarifs va lui rapporter 1,3 milliard : Sur le dos de qui on s’engraisse? Mmmh? Plus sérieusement, comment vont faire les pauvres qui n’ont pas le luxe de pouvoir poser du photovoltaique?

Un bébé né en Belgique a été prénommé Lara. Ses parents n’avaient pas réalisé ce que donnait l’association de Lara et de leur nom de famille Clette. Le père de la fillette a raconté au journal « Ce n’est que lorsque mon beau-père est venu à la maternité et qu’il m’a dit:  » je croyais que tu préférais la fondue à la raclette  » que nous avons fait  » tilt  » : Nous aussi, par ce froid, on aime beaucoup sa fille.

Et pour finir, un peu de vraie poésie satire anglaise, en partie réécrite parodiée,  Nicolas m’ayant défié de placer « fingers in the nose » :

Fingers in the nose

Fingers in the nose,
exchanging some smell
Wond’ring in the nose,
If was to foretell
we’d be sharing love
Before the night was through.
Something in fingers was so inviting,
Something in fingers was so exciting,
Something in my heart,
Told me I must have you.

D’accord, pas d’accord : les commentaires sont ouverts.

Et si Clotho le veut :  Allez, au dix!

Flyde

%d blogueurs aiment cette page :