Petit jeu amusant


Je ne vous ai pas dit combien les « pas dégourdis » et les « boulets » qui retardent un groupe peuvent me faire perdre toute patience et toute tolérance ! Voici une petite mise en pratique, pour vous faire jouer !

ACTE I

La scène se déroule à Paris. Vanille et Pistache sont deux amies. Vanille sort beaucoup, connait tous les endroits branchés, Pistache sort un peu moins. Vanille a très envie d’aller voir au théâtre, une pièce à succès. La troupe reste peu de temps, les places sont chères !

Vanille prévient Pistache plusieurs mois à l’avance, et lui conseille de réserver sa place en ligne, afin d’éviter une file d’attente impressionnante. Vanille envoie des méls, lui donne le « lien » pour réserver, bref lui facilité grandement la tâche.

Entre temps Vanille apprend qu’un groupe d’amis de Belgique (5 personnes) vient la voir à Paris à la même date. Toute heureuse de faire profiter ses amis de la fameuse pièce, elle leur réserve des places, et préviens Pistache qu’elle va lui présenter ses amis belges, en lui recommandant d’être à l’heure devant le théâtre.

Le jour J, Vanille arrive toute guillerette avec ses amis belges, et présente Pistache. Seulement Pistache, la g.. enfarinée avoue qu’elle n’a pas réservé sa place sur Internet. Vanille est très en colère et lui rappelle combien de méls elle lui a écrit. Pistache tente de dédramatiser : c’est rien je vais prendre ma place maintenant !

Problème : la file d’attente sans réservation : 50 personnes, la file d’attente avec pré-reservation Internet : 7 personnes. Deuxième problème, il pleut et il fait froid.

Vanille dit à Pistache : « Bon ben nous, on y va, toi fais la queue si tu veux, de toutes façons on aura pas de places côte à côte ! On se retrouve à la sortie ! »

Pistache, découragée et en colère rentre chez elle.

Le jeu :
Vous en pensez quoi :

1 – Vanille a raison, c’est nul les gens comme ça ! Pistache n’a eu que ce qu’elle mérite !

2 – Pistache exagère, elle aurait pu prendre la file d’attente et retrouver tout le monde à la sortie, après tout c’est elle la fautive !

3 – Vanille aurait pu couper la poire en deux : d’accord tu attends, et nous on t’attend, mais en lui faisant remarquer qu’elle gêne tout le monde !

4 – On s’en fout des belges ! C’est Vanille Pistache for ever, les deux amies ou bien ? C’est vrai ça, les belges c’est pas « parce ki cause » notre langue qu’ils doivent se croire tout permis ! De toutes façons, ils vont rien comprendre à la pièce ! C’est comme les suisses tiens !

ACTE II

La scène se passe n’importe où dans une grande ville. Clémentine habite dans cette grande ville, et invite sa sœur Prune pour le week-end, ainsi que l’amoureux de Prune, Régis.

Clémentine a prévu une soirée dans un pub irlandais, pour manger, boire de la bonne bière, écouter de la bonne musique, et retrouver également ses amis. Prune et Régis arrivent en voiture, ils sont accompagnés d’un ami de Régis, Tanguy. Clémentine ne comprend pas bien pourquoi sa sœur et son amoureux ont besoin d’emmener un copain, il parait que le copain a insisté, mais bon ça ne la regarde pas.

Clémentine emmène tout le monde dans son pub favori, où elle retrouve ses amis. Une table est réservée. Seulement en voyant les menus, Tanguy déclare qu’il n’aime pas les hamburgers. Clémentine et sa sœur Prune rient un peu en disant que tout le monde aime les hamburgers, et que vu la variété du menu, il trouvera bien quelque chose qui lui plait !

Rien à faire, Tanguy râle, se plaint. Finalement Clémentine, un rien furieuse qu’on lui gâche sa soirée, accepte d’aller manger dans une pizzeria (il faut faire au moins 1 kilomètre à pied) en précisant qu’ils reviendront quand même au pub finir la soirée. Prune et Régis suivent sans protester.

Une fois à la pizzeria, Tanguy expliquera pourquoi il n’aime pas les hamburgers : à cause de la salade et des tomates. Clémentine a une furieuse envie de lui balancer une pizza à la tomate dans la figure !

Le Jeu :

1 – Clémentine n’aurait pas du céder ! Si Régis a emmené un copain, qu’il assume et se débrouille avec lui ! Il les aurait rejoint plus tard !

2 – Tanguy est vraiment mal élevé ! Vu qu’il s’impose la moindre des choses, ce serait de s’adapter et de se taire !

3 – Prune exagère ! Sa sœur l’invite, prévoit sa soirée, et elle ne bronche pas ! C’était à elle de faire la leçon à Tanguy !

4 – Moi j’aime pas les hamburgers, ni les pizzas… Les pubs non plus d’ailleurs !

5 – J’aime pas les boulets !

Louisianne

Publicités

22 réponses à “Petit jeu amusant

  1. ditom 9 novembre 2010 à 20 h 16 min

    Moi je dis 3 (parce que je suis un peu Pistache parfois et que, finalement je pense que ce n’est pas si grave…) et 1 (parce qu’après tout c’est une pièce rapportée donc s’il n’est pas content, qu’il se casse 😉
    Tu nous en feras d’autres des jeux comme ça hein? J’aime bien moi;)

  2. Wadrox 9 novembre 2010 à 13 h 22 min

    Acte I : on sait si les Belges avaient amené du chocolat ?

    Acte II : Tanguy a bien raison, les légumes c’est le mal et les pizza représentent un accélérateur certain vers la branchitude hivernale 😀

  3. Madrox 9 novembre 2010 à 13 h 08 min

    Ahah, j’adore ce jeu (c’est presque un test de Rorschach :p), j’en veux encore pleiiiiiin 🙂

    Donc pour l’acte I, je pense que les deux sont fautives. D’abord Pistache pour avoir été un peu laxiste, c’est certain. Ensuite, si dès le départ il était prévu qu’elles y aillent ensemble, Vanille aurait pu réserver les places pour elles deux. En bonnes amies elles se seraient arrangé ensuite. Quant à l’attente et bien oui, je pense que Vanille aurait du attendre avec Pistache. Après la conclusion de Vanille au moment d’entrer dans le théatre, Pistache a bien fait de partir. Elle aurait pu le maquiller un peu mieux en disant que la pièce avait commencé quand elle a enfin accédé au guichet et qu’elle a préféré partir parce qu’elle n’aime pas manquer le début.
    Et puis ce que Vanille lui a dit était assez clair, qu’elle puisse entrer ou non, elle s’en foutait. Rester était dès lors absolument inenvisageable.

    Pour l’acte II, je suis formel, Tanguy est un relou de première, certes. Seulement, si Clémentine a organisé, elle aurait du demander à Prune son avis avant de changer d’endroit (une fois installés ailleurs, faut le faire lol) car c’était SA soirée et lui une simple pièce rapportée qui n’a pas son mot à dire. Au final l’essentiel reste que les sœurs aient passé un bon moment ensemble (pub, pizzeria, là n’est pas le plus important).
    Tout le monde a quand même pêché par excès de fausse courtoisie. Il ne faut pas hésiter à dire ce que l’on pense quand les gens vont trop loin. Alors vive Tanguy qui a compris qu’on peut se montrer culotté à l’extrême avec des gens qui n’osent pas dire non et qui ont pris le plis de se laisser faire :p

    • Louisianne 9 novembre 2010 à 14 h 00 min

      ACTE I : Réserver les places pour l’amie, tout le monde sait ce que sait : ou on ne te rembourse pas, ou on se désiste au dernier moment ! Et que Vanille ait un mouvement de colère « que tu rentres ou pas, je m’en fiche » si elle l’a prévenue cent fois, ça peut se comprendre !

      ACTE II : Je ne comprends pas ta phrase : Clémentine aurait pu demander l’avis de Prune avant de changer d’endroit, une fois installés ailleurs il faut le faire ???
      Prune n’a rien dit, rien fait, juste suivi le mouvement. Et Clémentine n’a pas demandé d’avis une fois installé ailleurs, c’est Tanguy qui a expliqué pourquoi il n’aimait pas les hamburgers !

      • Madrox 9 novembre 2010 à 18 h 54 min

        Pardon, je ne sais plus écrire :p

        Acte I : En tous cas mes amis et moi, on n’a jamais ce problème. On s’appelle avant pr savoir qui va ou, on commande groupés et on se rembourse asap.
        S’il y a des réserves à ce niveau, je me demande si Vanille et Pistache sont vraiment vraiment de bonnes amies et pas juste de bonnes copines à qui il manque un stade d’évolution (comme pour les Pokemon). A ce train là, je crois qu’elles ne vont plus l’être longtemps 😀

        Acte II : Je voulais dire que je trouve fort d’arriver à faire changer l’endroit où l’on va manger alors que l’on est déjà installé ailleurs (donc partir sans avoir consommé d’un endroit pour un autre établissement). La plupart du temps, même les « suiveurs » ne le font pas. Ce Tanguy a une force de persuasion incroyable.
        Et même si c’est agaçant, Clémentine ne devrait pas être énervée. C’est une soirée pour sa soeur, à sa soeur de décider. Si elle valide d’aller ailleurs et bien soit, car l’essentiel est de passer du temps ensemble. Si Prune aurait préféré rester, elles pouvaient « libérer » les garçons pour un peu de temps entre filles. Tout le monde aurait été content 🙂

  4. unefoisparmoi 8 novembre 2010 à 11 h 23 min

    Alors … je vais répondre parce qu’il faut répondre.

    Sur l’acte I : Vanille a relancé Pistache au point qu’elle a finalement anticipé le fait que ladite Pistache allait se vautrer (comme d’habitude). Il y a donc un aléa en la matière assez faible, de sorte que le comportement de Pistache est encore moins excusable. C’est la raison pour laquelle moi, je dis n°2.

    Sur l’acte II : Tanguy est un boulet de chez boulet, modèle boulet de prison. Et ne me dis pas qu’il a pris une pizza à la roquette !!! 🙂

    J’adore ce jeu !

  5. Nicolas 7 novembre 2010 à 23 h 24 min

    Bon… j’ai une question pour l’acte I :
    Connaissant Pistache (puisqu’elle lui a envoyé plein de mails de rappel, elle savait la Vanille que la Pistache elle est totalement à l’ouest!!!… Bref, pourquoi la Vanille n’a pas réservé également la place de Pistache en même temps que la sienne?

    Surtout que la Vanille elle fait bien l’effort de le faire ultérieurement pour ses belges (y’a internet en Belgique, ils pouvaient aussi bien se démmerder tout seuls!!!)
    Bref Vanille c’est 2 poids, 2 mesures!
    A défaut la 3…

    Pour l’acte II :
    multiples réponses : 1,2,3 et 5!!!

    • Louisianne 8 novembre 2010 à 7 h 41 min

      Peut être que l’histoire ne dit pas que Pistache met trop longtemps à rembourser, et Vanille n’a pas envie d’avancer l’argent ! Quand aux belges, ça se comprend, ils sont invités, Vanille veut leur faire plaisir, ils viennent de loin, c’est ce que je ferais aussi !
      Pour l’acte II, j’en conclus que tu n’est pas difficile pour manger !

      • Nicolas 8 novembre 2010 à 20 h 03 min

        Je ne suis pas compliqué… mais il y a des choses que je n’aime pas (type mc do, quick and co par exemple). Ceci dit… si je me greffe au dernier moment à un groupe… que ce groupe a décidé d’y aller manger… alors je ferme ma gueule et je mange!!

        Mais il est vrai que je mange de tout… j’attends ton invitation d’ailleurs pour que tu puisses vérifier par toi-même!

  6. Flyde 7 novembre 2010 à 18 h 16 min

    Franchement, mon avis, c’est que je préfère soit chocolat-pistache, soit vanille-fraise. Parce que Prune-clémentine, là c’est pas terrible comme parfums, tu devrais essayer cerise-chocolat à la place. Les pizzas c’est vraiment mieux à la tomate, ou alors avec du fromage, non?
    Et à part ca, Tanguy, toujours chez ses parents? Je comprends mieux maintenant.

  7. aerial 7 novembre 2010 à 13 h 44 min

    alors… 3 et 5 dans l’ordre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :