Mal de dos … ou stretching sex?

On était seuls, les enfants étaient chez des copains, il faisait bon … on s’est regardé, et vite compris qu’on avait envie de la même chose … on s’est jeté l’un sur l’autre, se désapant assez rapidement, en tous les cas, pas avec beaucoup de sensualité … on a fermé la porte de la maison à clé –on ne sait jamais-, et puis, on est monté dans notre chambre, laissant nos vêtements éparpillés dans le salon … nos corps se sont cherchés, trouvés, dévorés, plein d’amour, de hargne, de désirs … nos bouches se sont emmêlées, assoiffées, heureuses de se retrouver … nos mains caressaient nos dos respectifs, les miennes ses seins, les siennes mon dos, mon torse et mes poils, qu’elle adorait arracher … sa bouche happa ma hampe, qui s’y trouve fort bien même trop bien … je l’arrêtais, pour l’étendre sur le lit, et commencer à explorer de ma langue son intimité, ce qu’elle adorait et l’exprimait par de petits souffles de contentement très encourageants … je me couchais sur son corps, pour m’introduire en elle, progressivement, longuement, impatient pourtant de faire durer ce moment délicieux.

Mais c’est trop bon, je ne tiens pas … je me retire, et suivant ce qui est presque devenu un rituel, je m’allongeais sur le dos, elle s’accroupit sur mon sexe, pour l’avaler du sien, me le masser, se masser le sien pour arriver à un long râle de jouissance … je continuais à caresser sa poitrine, mon sexe toujours raide en elle … elle se retira pour se mettre à quatre pattes, m’invitant à la prendre par derrière … je m’introduis doucement, et commence un va-et-vient des plus agréables, contemplant son dos, ses fesses qui m’excitent au plus haut point -c’est aussi pour ça que j’adore les mecs, leurs fesses sont différentes, mais ont aussi cet attrait hyper excitant qui me rend fou- … je suis prêt à m’effondrer dans l’extase …

… quand CRAC … mon dos fait CRAC … je l’entends, je pousse un cri de douleur, tout en m’enfonçant d’un coup et profondément dans son sexe … et tout en jouissant longuement et remplissant de ma semence son antre suintante de désir … je n’arrive même pas à ressortir … elle ne comprend pas tout de suite, se dégage et je me laisse alors tomber d’un coup sur le lit … heureusement, nos positions permettaient que je m’allonge complètement sans avoir besoin de me déplacer … je suis bloqué , complètement bloqué … elle finit par comprendre et éclate de rire … moi aussi, je souris , mais j’ai mal …

-Masse-moi, je lui demande

que je te masse quoi? me dit-elle, car en général, ce n’est pas mon dos que je lui demande de masser …

-mon dos, s’il-te-plait, j’ai mal … c’est pas drôle …

Et elle se met à me masser le dos, après m’avoir retourné sur le ventre….petit à petit, la douleur semble diminuer… l’heure a passé , les enfants vont rentrer, on est à poil , au milieu de l’après-midi, ils vont débarquer, comprenant très bien ce qu’on a fait, et ils sont très conservateurs, aujourd’hui, les jeunes générations … ils vont encore avoir honte pour nous de se faire piquer ainsi comme des amants surpris par un conjoint jaloux … alors , vite, elle va chercher nos fringues en bas, elle se rhabille, me rhabille tant bien que mal…je me lève comme un petit vieux, redescend dans le salon au moment où la porte s’ouvre … les voilà qui arrivent… 19 et 16 ans… pas si jeunes, plus tout à fait innocents … malgré tout, ils ne comprennent pas tout..je leur explique que je me suis fait un tour de rein, en voulant porter un carton lourd dans la cave … ils me croient un moment, doutant un peu quand ma fille tombe sur la culotte de sa mère qui trône au milieu du salon … et  je passe pour un  vieux père, à la santé chancelante … je suis encore dans la quarantaine fringante pourtant!!!!

En fait, je crois savoir. Ce n’est pas des cours de gym que je dois prendre , ou d’assouplissement..je vais lancer le « stretching sexe » … ou comment baiser, tout en faisant des élongations et des étirements (ca va bien ensemble , non?), pour éviter tout mal de dos ou d’autres parties du corps … en même temps, peut-être qu’en se limitant à un bon 69, on évite ce genre de problèmes…

Et vous, vous faites comment? Je suis preneur de tuyaux …

 Arthur

Publicités

8 réponses à “Mal de dos … ou stretching sex?

  1. Virginie 7 octobre 2010 à 15 h 40 min

    @ARTHUR D’abord super heureuse de te retrouver ici !
    Lorsque que j’avais vu la lise des « peut-être futurs nouveaux » je m’étais demandé, si cet Artur était toi !
    En plus tu commences sur des chapeaux de roues 🙂
    Mais je reconnais bien là ton style ! Ben dit donc, j’aurais pas osé moi écrire ça, enfin pas ici 🙂
    Chaud et drôle à la fois !!!!!!

  2. Daïdou 27 septembre 2010 à 12 h 04 min

    le tête à tête pourrait être dangereux!!!

  3. ditom 27 septembre 2010 à 10 h 03 min

    Une maman sans culotte: j’aurais plutôt pensé à la révolution qu’à du stretching.

  4. Daïdou 27 septembre 2010 à 9 h 33 min

    Je vois que tu as pris le temps de la réflexion, mais je suis super comptant de te compter parmi nous! Et j’adore ton univers! Je ne savais pas que tu étais preneur de tuyaux!!!… En ce qui me concerne: je ne suis pas souple donc le Kamasutra est très limité, mais j’ai ma botte secrète que je ne dévoile à personne!

  5. Christophe 27 septembre 2010 à 0 h 27 min

    Yes! Bienvenue et content de te savoir parmi nous toi et ta belle plume.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :