Archives Journalières: 22 septembre 2010

Soeur sourire !


Et oui, demain est un autre jour, une autre saison !

Je ne vais pas m’effeuiller, rassurez vous 🙂

Juste une envie, celle de faire la nique aux journées qui vont raccourcir et aux courants d’air qui risque de nous rendre morose…

Écrire ici du léger, du mousseux, de l’aérien, du qui fait cinq minutes et qui n’en demande pas plus  !


Du pour les moins de trente ans, qui n’ont pas connu la télévision en noire et blanc, ni les années d’après guerre, la seconde, et qui ont des souvenirs cachés qui appartiennent à leur parent !

Et pour tous les autres, pour les faire rire, se rappeler que le ridicule ne tue pas 🙂

Vous faire sourire beaucoup, réfléchir un peu, émouvoir aussi et tout cela au travers d’un phénomène qu’il y a  bien longtemps on nommait la Réclame !


De temps en temps, je vais me transformer en modeuse et je commence aujourd’hui 🙂



Certain d’entre vous en connu les années 70, d’autres en ont rêvé…

Liberté chéri, corps qui se dénudent, amour libre, pop music, orange psychédélique, mais aussi une mode un peu tape à l’oeil !

On pratiquait déjà le cocooning, et on aimait s’habiller pour profiter de son home sweet home…

Les hommes se devaient d’être élégant au lit 🙂


Mais les femmes n’avaient rien à envier aux mâles séducteurs, elles aussi avaient leurs robes de soirées chambres qui souvent devaient bien s’assortir avec le papier peint de leur boudoirs !

Ha le matelassé douillet, ça me fait rêver 🙂


Vous noterez pour la demoiselle en vert, le petit détail d’une tropézienne dorée et la version courte de ce modèle !

*

Pour la journée, l’élégance passait chez Monsieur par la matière et le jersey pure acrylique bien moulant ne pouvait que sied parfaitement à la silhouette d’un homme moderne !


Encore un détail qui a son importance, la forme des souliers, fins et pointus, qui ressemblent étrangement à des modèles d’aujourd’hui 🙂

*

Les femmes aux foyers avaient elles aussi la touche d’élégance qui leur permettait de faire le ménage, la vaisselle, le repassage, la cuisine en toute tranquillité…

Ces modèles tout coton, confortables et saillants, allaient rendre encore plus attrayantes toutes ces activités si enrichissantes !

Pour ne pas dire blouses, on disait Robes de jardin ou d’intèrieur 🙂

Mais le soir, du moulant et du satin !

Et pour les week-ends de Monsieur, on appelait ça du sportwear, chics mais sportifs nos apollons 🙂

Quelle classe ces années 70 !

*

Petit cadeau de la maison, deux planches à imprimer et découper pour vous amuser à habiller Paul Mc Carney , G Harisson et Juliette Gréco !



Le 22 du mois d’octobre, je vous parlerai sous-vêtements avec des culottes très culottées pour les femmes et des slips des années 50 pour les hommes, slips dont la réclame promettait des centaines d’heures  d’ébullition 🙂

Je vous embrasse et à bientôt !





Publicités
%d blogueurs aiment cette page :