Archives Journalières: 6 juillet 2010

I go round and round just like a circle…

Chaque mois je me le dis: qu’est-ce que c’est casse-gueule et inintéressant d’être obligé de formuler un souhait par mois… Rien qu’un. Mais un tout de même.

Je tourne la tête et je me rends compte que j’ai tout… Des ordinateurs, un iPhone, un mec dans mon lit, des amis que je chéris, des vacances en Italie, des parents qui m’aiment, une chemise sur-mesure à carreaux rouges, un boulot intéressant, un caramel macchiato glacé sur la table,  le plus beau chat du monde qui me fait l’honneur de m’accueillir chez lui…

Et pourtant je ressens un vide incommensurable. Parce que je ne sais pas pourquoi je suis là, ici… Ce que je suis censé faire dans le Monde. Alors je tourne et je tourne et je retourne comme si la vie était un cercle continu qui me ramenait toujours au même endroit.

J’ai déjà vécu cette journée, j’ai déjà vécu cette soirée, j’ai déjà vécu cette rencontre, j’ai déjà vécu ce week-end, j’ai déjà participé à cette conversation, j’ai déjà dit toutes ces choses, j’ai déjà lu cet article… Que n’ai-je déjà fait?

J’ai déjà vu cette Loana à gros seins et sans QI avant Dilemme.

J’ai déjà entendu les chansons de Lady G dans les années 80 interprétées dignement par Sabrina ou Samantha Fox.

J’ai déjà constaté le conformisme de la société française dont le cœur s’arrête de battre un mois tous les quatre ans pour un ballon rond.

J’ai déjà touché du doigt la misère de celui pour lequel le monde entier s’écroule lorsqu’un joueur de football donne « le mauvais exemple », comme si TITI ou Gourcuff étaient des maîtres à penser.

J’ai déjà vu les politiques jouer leur rôle de manière théâtrale, l’eau sur les joues et l’indignation sur le front.

J’ai déjà entendu parler de présidents de la république dont la cote de popularité était tellement basse que l’on pouvait se demander quel français il représentait encore.

J’ai déjà vu les journalistes s’acharner sur un ministre pour vendre du papier sous prétexte de démocratie.

J’ai déjà acheté un CD de Kylie.

Alors quoi? Qu’est-ce que je pourrais bien vouloir encore?

Juste que l’image s’éclaircisse.

Qu’au lieu de chercher je trouve.

Qu’au lieu de tourner j’avance.

Qu’au lieu de tourner j’avance main dans la main avec TOI.

I can see a clearer picture when I touch the ground I come full circle to my place and I am Home… I am Home.

Madonna - Easy Ride

Ditom

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :