Archives Journalières: 27 mai 2010

On me dit que …

Que ce soit digne d’intérêt ou non, important ou pas, futile ou nécessaire, dans l’oreillette ou les yeux dans les yaux yeux [pardon et merci Pascal] … je suis comme toi : on m’en dit des choses. J’en lis mais finalement, c’est aussi comme si on me le disait. Désolé mais je ferai l’analogie.

On me dit que …
– je suis en retard pour publier mon billet du jour [si peu …]
– se marier n’est pas exactement se pacser [oui et non]
– c’est dommage que les vacances se terminent parce qu’on est décidément trop bien quand on est dedans [curieux comme formule]
– je devrais rappeler et pourtant je n’en ai pas envie pour une raison simple : je suis peut-être, pour une fois, vexé
– Carlita aurait fait une overdose de Botox dont la presse britanique rigole encore en expliquant qu’elle ne peut plus fermer les yeux
– de nouveaux auteurs mériteraient de rejoindre les rangs [aucun problème]
– la retraite n’est décidément pas pour maintenant [je n’avais escompté qu’elle puisse l’être]
– je suis devenu un brin carricatural pour être allé voir Lady Gaga à Bercy [et ? C’est un crime ? Tant que cela fait parler de moi, finalement …]
– c’est secret et qu’il ne faut surtout pas le répêter parce que sinon bla bla bla, et que c’est vraiment parce que c’est moi tout ça tout ça … Quel doux plaisir que d’être muet comme une tombe …
– je devrais trouver une vraie ligne pour mes billets ici et que la récurrence d’une expression pourrait bien ne pas suffire
– la photo du mois dernier était bien audacieuse [y a bien pire et puis, cela a tellement surpris]
– malgré les efforts, je ne bouge pas [c’est ma balance qui me dit ça, et je la déteste]
– je suis bronzé [cruel avantage que de nettoyer sa voiture en plein soleil …]
merci [mais de rien, c’était un plaisir pourvu qu’il soit partagé]
– ça valse dans les couples de stars [mais ce n’est pas ici que je vais te parler des vagues à l’âme de Greystoke notamment …]
– j’ai mauvais esprit [et je le revendique … Rivers]
– c’est peut-être un peu tôt pour penser à changer quelques éléments d’UNE FOIS PAR MOI [mouais, mais c’est certain que cela va bouger en septembre …]
– c’est le bagne pour arriver à me coincer dans un agenda [je sais je sais … et je ne le fais pas vraiment exprès]
– ça fait beaucoup de tirets pour un billet de Rédac’chef [mais n’est-ce finalement pas l’avantage du rédac’chef que de faire à peu près ce qu’il veut à l’instar de ce qu’il a conseillé à ses auteurs de faire ?]
– l’époque bénite des sujets de philo du bac arrive et que je vais encore me faire un plaisir de les parcourir en me demandant ce que j’aurais pu raconter
– la fête des mères est pour dimanche et que je ferai bien me magner les fesses [en tout bien tout honneur, pour reprendre la thématique du mois dernier]
– c’était mon dernier billet avant de prendre un an de plus …

Oui, on m’en dit des choses. Tout est-il important ? Probablement … en tout cas, je fais l’effort d’accorder l’attention nécessaire à faire en sorte que cela le soit. On va me dire que ce billet est un peu mélancolique, … attention, il ne faut pas croire tout ce que l’on te dit.

 Tto 

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :