Parc à touristes

Pour tout vous avouer (ou presque… j’ai encore quelques « moi » à venir ;), je suis une globe trotteuse boulimique, nourrie par le rêve ambitieux d’avoir posé un pied dans tous les pays du monde avant de devoir le quitter. Avec déjà un tour du monde à mon actif, quatre continents, j’ai – il me semble – une bonne expérience des voyages tant en organisation qu’en improvisation. Mais, il est vrai que je viens d’être confrontée à une expérience tout fait inédite : le parc à touristes…
Comment j’en suis arrivée là ?
Et bien comme quelques autres, j’avais prévu une virée de 10 jours en Islande au moment où un volcan a décidé qu’il était temps de se réveiller. Souhaitant admirer un paysage plutôt coloré que cendré, je me suis donc tournée vers les dernières minutes…
Première surprise, la dernière minute se prévoit au minimum 3 semaines à l’avance sans quoi vous vous retrouvez vite confronté aux offres sans disponibilité ou hors budget… mais n’ayant qu’un seul objectif : partir à tout prix (ce n’est qu’une expression, bien sûr), je finis par me trouver une semaine « all inclusive » à Djerba.
Merveilleux, la Tunisie, je ne connais pas.
Tout petit décalage horaire, encore trois places et prix raisonnable, hop, deux jours plus tard me voilà dans l’avion. Alors, les vacances en club déjà fait et il y a toujours possibilité de s’échapper pour partir à la rencontre du pays mais là, j’avoue que je n’avais jamais vu ça : une île faite que pour les touristes…
Gardes de sécurité à l’entrée de l’île, de chaque ville et de chaque hôtel (et il y en a un certain nombre). Chic, la plage est à moins d’un kilomètre de l’hôtel, vite, vite un peu d’authenticité… une heure de marche plus tard sur le sable, après avoir compté votre 43ème hôtel thalasso, avoir refusé quatre balades à chameau (pardon dromadaire) et trois à cheval, vous amorcez le retour.

Ben oui, ce n’est pas tout ça, mais le buffet à volonté va bientôt ouvrir ses portes et si vous voulez vous trouver une place et encore un peu de choix, il faut y aller.
Très bien, je n’ai pas dit mon dernier mot, je m’en vais voir le désert ! Ok, il faut partir en bus avec un petit groupe car pour la location de voiture et les contrôles de police hors de l’île, ça risque d’être un peu compliqué : Première fois à Djerba ? Bon prix tu auras… ou pas.
Et c’est parti, direction le Sahara… 530km, deux villes visitées en moins de 20mn et une maison troglodyte plus tard, j’abandonne toute tentative d’évasion de l’hôtel pour la journée.
Je réessaierai demain ou peut-être après-demain, après une journée piscine.
Si, si, j’ai aussi tenté l’escapade à pied, la ville la plus proche étant à 3km… mais sans trottoir et croisant des voitures ne craignant pas les radars, j’ai là aussi renoncé à mon envie d’aventure et d’intégration : je suis rentrée prendre l’apéro…
Bref, pour moi, ce sera un come-back en Tunisie mais cette fois, pas à la dernière minute 😉

Andréa

Publicités

3 réponses à “Parc à touristes

  1. Flavien 18 mai 2010 à 20 h 26 min

    Instructif… Voilà qui donne bien envie de ne pas y aller. Sauf si Ditom organise, bien sûr.

  2. Ditom 14 mai 2010 à 9 h 45 min

    Comment? Tu n’as pas dansé au son de Gilbert Montagné lors de l’animation du soir?
    J’espère au moins que tu as profité d’un massage gratuit par un éphèbe vénal.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :