la crise est derrière nous

(c’est du moins ce que nous affirment Dominique Strauss-Kahn, Christine Lagarde, Nicolas Sarkozy… ainsi que les économistes bien en cour… et pourtant !)

elle et lui

je voulais te parler d’elle
et puis…
comme d’hab, je t’en ai fait des tonnes
et puis…

et puis, dans mon for intérieur (en mon for ? ah bon !), je me suis dit : mais à quoi bon, janjacq ? qui d’autre que toi intéresse-t-elle ? qui va lire ta plainte ? ouais, qui viendra pour essayer de te consoler ?

j’ai regardé derrière moi et vers les trois billets que j’ai déjà publiés ici
quelqu’un(e) a mis des appréciations, ☆ Beurk pour le tout premier (mochetés et cochoncetés), ☆☆ Oups pour le second (le violet de mars où je parlais déjà un peu d’elle), et plus rien pour le bouche-trou (l’affreux jojo) que j’ai aussi signé
ce que ne savent ni les lecteurs ni les coauteurs de Une fois par moi, c’est qu’en ma qualité de metteur en pages j’ai accès aux statistiques du blog et c’est bien là le drame
parce qu’à l’applaudimètre, mes trucs c’est zéro, et même zéro pointé

je crois savoir pourquoi
on m’a toujours reproché d’être un affreux bavard, déjà en classes de quatrième ou de troisième mon prof de français m’envoyait au piquet, l’ado appréciait, sous le prétexte que j’aurais eu, dès la naissance, la langue piquée par une aiguille de phonographe
et toi, les oreillettes de ton mp3 plantées de chaque côté du crâne, tu ne sais même pas ce qu’est un phono et encore moins à quoi ressemblent un diamant ou un saphir, alors tu ne m’écoutes pas
ou alors tu dis que je te saoule, et tu zappes, t’as pas que ça à branler

encore une fois, je t’en ai fait des tonnes
pour que tu en aies pour ton argent, non, sans déconner, pour qu’on passe un petit moment ensemble
je pensais que ça nous rapprocherait alors je te parlais d’elle et surtout de toutes mes emmerdes avec elle, je me lâchais…
et puis…
corbeille, tout à la corbeille
et puis…

t’as vu ce qu’il nous a fait l’autre enfoiré ? pas plus tard qu’avant-hier
et ça se dit mon copain, et ça prétend à l’envi que ça n’a rien à raconter
mon q ! (pas mon derrière, je veux juste parler du q de janjacq, hein ?)
et ça n’acceptait mon défi qu’à reculons…
… et ça vient te bouffer tout l’espace de cerveau disponible qu’il te restait, t’en as pour un mois (ou deux ?) avant d’avoir lu toutes ses conneries
alors les miennes, n’est-ce pas ? t’en as plus rien à cirer (à braire ? ah bon !)

je la remets dans mon calfouette

(l’illustration musicale, c’est ici dessous)

ma petite entreprise

écrit et composé par Alain Bashung (1994)

ma petite entreprise
connaît pas la crise
épanouie elle exhibe
des trésors satinés
dorés à souhait

j’ordonne une expertise
mais la vérité m’épuise
inlassablement se dévoile

et mes doigts de palper
palper là cet épiderme
qui fait que je me dresse
qui fait que je bosse
le lundi
le mardi
le mercredi
le jeudi
le vendredi
de l’aube à l’aube
une partie de la matinée
et les vacances
abstinence

ma petite entreprise
ma locomotive
avance au mépris des sémaphores
me tire du néant

qu’importe
l’amour importe
qu’importe
l’amour s’exporte
qu’importe
le porte à porte
en Crimée
au sud de la Birmanie
les lobbies en Lybie
au Laos
l’Asie coule à mes oreilles

ma petite entreprise
connaît pas la crise
s’expose au firmament
suggère la reprise
embauche
débauche
inlassablement se dévoile

et mes doigts de palper
palper là cet épiderme
qui fait que je souque
qui fait que je toque
à chaque palier
escalier c
bâtiment b
à l’orée de ses lèvres

qu’importe
l’amour importe
qu’importe
l’amour s’exporte
(qu’importe)
je perds le nord
au cap Horn
quand je vois se poindre
les pyramides
nez à nez
mes lubies
l’Asie coule à mes oreilles

ma petite entreprise
connaît pas la crise
épanouie elle exhibe
des trésors satinés
dorés à souhait

le lundi
le mardi
le mercredi
le jeudi
le vendredi
de l’aube à l’aube


le lundi
le mardi
le mercredi
le jeudi, le jeudi, le jeudi, le jeudi
le vendredi
de l’aube à l’aube
le samedi…
… le sarcodi

enfoiré !

janjacq

Publicités

13 réponses à “la crise est derrière nous

  1. ditom 4 avril 2010 à 12 h 50 min

    Qu’est-ce que tu es bavard!!!! Heureusement que tu es intéressant 😉

  2. janjacq 3 avril 2010 à 16 h 00 min

    euh…
    je vous aime !!! encore et encore ! 😆

  3. janjacq 3 avril 2010 à 15 h 58 min

    comme Andy Warhol
    j’aime les choses barbantes
    j’aime que les choses soient exactement pareilles encore et encore

    alors je vais rester encore un peu…
    … pour le ménage, pour la mise en page, pour te mettre de temps à autres la frimousse de JjQ
    … mais faudra pas venir me gonfler ni se plaindre que j’ai des goûts de chiottes, hein ?

    et puis, va faire taire un bavard
    un buvard, un jour, ça s’arrête d’éponger, mais un bavard, ça ne se tait jamais

  4. unefoisparmoi 3 avril 2010 à 10 h 50 min

    Attention, le rédac’ chef va parler …
    Ce n’est pas la longueur qui compte mais je sais une chose janjacq … UNE FOIS PAR MOI ne peut se passer de toi, tu y es essentiel.

    Et puis moi je dis, plus c’est long … (question d’habitude)

  5. Flavien 3 avril 2010 à 6 h 04 min

    boah, les statistiques, c’est l’opium du blogueur. En plus ya plein d’erreurs. Et elles te disent, à quel degré les lecteurs t’ont apprécié? Elles t’ont dit que le commentaire de Christophe sur ton billet m’a encore bien fait rire? On est content, quand on les a pas, les stats. En plus, ton intervention sur le billet du 31, elle nous a évité plus d’une attaque, parce que comme ça, on a pris son courage à deux mains, on était prévenus! Et voilà, encore un fan de ta petite entreprise!

  6. olivier26 2 avril 2010 à 23 h 10 min

    Pour ma part, à peine « une fois par moi » ouvert: chouette, se doit être janjacQ ce soir ! Et là je fait dérouler pour avoir au plus vite la signature de confirmation, et très vite un JanjacQ s’inscrit dans un cadre blanc; oui c’est bien lui . Et encore je fais rouler la mollette pour savoir de combien de temps de lecture va durer mon plaisir . C’est seulement a cette étape, une fois rassuré, que je peux me dire et si tu allais te faire une tartine pour que se soit parfait . Une fois tout bien en place, alors peut commencer la délicieuse lecture .
    Alors où que tu écrives, n’oublis pas de me prévenir pour mon plus grand plaisir .

  7. Maxivirus 2 avril 2010 à 15 h 42 min

    Mais tu vas arrêter oui !
    Sinon, je mets mon sweet à capuche qui t’énerve ! lol
    Histoire de te faire râler un peu plus, ben j’ai craqué et j’ai envoyé ma candidature pour rejoindre les rangs de ceux qui vont te faire de l’ombre ! na !
    Même si j’ai peu d’espoir de t’arriver à la cheville (pas celle qu’on met dans le mur pour faire tenir les vis, même si chez toi elles tiennent les vices ! mdr)
    Bisous tout plein

  8. Christophe 2 avril 2010 à 13 h 46 min

    Oh c’était hier le poisson d’avril hein. Moi j’aime bien les bavards et les personnes qui manient bien la langue. Lol. Et pour plagier Bashung, tu es résident de notre république bloguesque.

  9. Nicolas 2 avril 2010 à 12 h 58 min

    petit coup de blues? petite pointe de jalousie? Ou tout simplement envie de te faire plaindre et d’obtenir des commentaires élogieux?

    e ne te connais pas… donc pas possible de savoir!

    ceci dit… les lecteurs de blogs sont sans doute comme moi : on commente de temps en temps seulement; sans se rendre compte de l’effort fourni par l’auteur…sans penser au temps qu’il passe pour nous offrir un bon moment de lecture!

    Donc… ‘après moi, ‘après eux (sans doute aussi) tu as ta place bien sur dans ce blog dont le charme est justement de réunir des talents différents!

    Ton style, tes écrits sont donc appréciés… i faut simplement incriminer la fainéantise des lecteurs

  10. Virginie 2 avril 2010 à 11 h 54 min

    @janjacQ Tu ne vas plus faire les mises en pages du tout ???? Zut, et les photes, je vé faire comments 🙂
    j’aime bien quand c’est toi !

  11. Virginie 2 avril 2010 à 11 h 53 min

    janjacQ, je sais pourquoi t’es triste, depuis deux semaines je ne passe plus beaucoup et pas que chez toi d’ailleurs 🙂 Je plaisante !
    Je travaille moi Monsieur 🙂 et lire pas trop eu le temps, mais tout à l’heure ouf, terminé le bilan au revoir et à l’année prochaine !
    Je vais pouvoir reprendre mes petites habitudes dont tu fais parti et ce blog aussi !!!
    Avec Daïdou on va monter un fan club rien que pour toi et surtout ne te plains plus, tu me sapes le moral…
    Gros bisous à tous et un beaucoup plus gros pour toi et à ce soir !

  12. tontondavid 2 avril 2010 à 9 h 04 min

    Mal aimé, je suis le mal aimé…

    janjcQ je me fous que les autres ne te lisent pas! Moi, j’adore ta prose, tes envolés lyriques inimitables, tes histoires de Camile et Basil, ta sensibilité! Et puis sache que je lis deux ou trois fois tes articles et ça ce n’est pas comptabilisé par les statistiques!!!

    Je suis ton fan club avec Virginie et les autres!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :