Archives Journalières: 23 mars 2010

Fini de jouer !

Voila deux jours que les Jeux Olympiques d’Hiver se sont officiellement terminés à Vancouver. Oui, jusqu’au 21 Mars, on pouvait suivre les Jeux Paralympiques. Suivre est un bien grand mot, puisqu’il n’y eu aucune retransmission en direct, quelques minutes chaque jour pour un petit bilan sur France Télévisions et seulement un petit papillon sur le site d’un grand quotidien sportif français. On ne peut pas dire que la médiatisation ait été de mise, encore une fois.

Les Jeux de Pékin, il y a deux ans, ont été les plus médiatisés de l’histoire (5 min de résumé à 11h55 sur France 3 si ma mémoire est bonne, et un truc un peu plus fourni au milieu de la nuit. Rien en direct en tout cas). Pourtant, je peux vous dire que là bas, l’engouement était à la hauteur de l’événement. J’ai parlé ici d’une athlète que je connais et que mon père a eu la chance de suivre sur place. Et d’après lui, tous les stades étaient pleins en permanence, que ce soit le WaterCube ou le Nid. Plein, plein, archi plein… Pourquoi tant d’engouement là bas, et si peu ici?

D’où vient ce refus de notre société de médiatiser le handisport? C’est flagrant concernant les Jeux, ça l’est encore plus concernant les simples compétitions nationales. Il y a très peu de public, et le seul média présent… France 3 régional. Et encore, s’ils sont prévenus. Forcément, si ça ne démarre pas à la base, s’il n’y a pas ce petit truc pour lancer la machine, pour rendre le handisport « populaire », on en restera à ce qu’il en est aujourd’hui…

Concernant les Jeux, saviez vous que pour la première fois, aux Jeux de Pékin, les athlètes paralympiques médaillés ont reçu les mêmes primes que les athlètes valides? Il aura fallu un certain nombre d’olympiades pour en arriver à cette évidence. Pourquoi étaient-ils être moins payés? Sûrement pas par manque de mérite en tout cas! Mais bon, c’est toujours un début vers une reconnaissance.

Maintenant, pourquoi ne pas proposer les mêmes Jeux pour tout le monde? Après tout, les installations, quand elles sont construites, sont déjà accessibles. Qu’est ce qui empêche l’organisation des JO et des JP en même temps? Pourquoi les mettre à part? Problème d’infrastructures? Pas sûr… Ce qui est construit pour les Jeux est forcément adapté. Problème de planning? Je ne pense pas. Peut être plutôt un manque de volonté… comme on a pu le voir il y a deux ans, lorsqu’un athlète handicapé avait essayé de se qualifier pour les jeux olympiques… Vous vous rappelez, Oscar Pistorius, le coureur Sud-Africain, amputé des deux jambes. Ca avait été un petit peu polémique. Mais au final, il aurait pu courir avec les valides, s’il avait réussi les minimas (qu’il a manqués de 70 centièmes seulement).

Et vous, qu’en pensez-vous? Aimeriez vous que les jeux soient aux mêmes dates pour tout le monde?

Kindgay

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :