Le grand ménage

Tu l’as vu? (bon soyons clair, le premier qui pense à mon séant, fait fausse route). Non? Rhoo, il faut tout te dire. Déjà nous sommes le 21 du mois. C’est (presque) une évidence car tu as attendu ce jour fébrilement pour découvrir ce que le Waquete va bien pouvoir raconter…

Cependant, ce n’est pas ça l’information importante du jour. Ce n’est pas non plus le second tour des élections régionales (d’ailleurs si tu n’as pas encore été voter, après la lecture de ce billet très intéressant, file chercher ta carte d’électeur et va glisser ton bulletin dans la fente).

Ce qui est capital aujourd’hui est là : c’est le printemps!

Bon c’est sûr qu’avec la météo du jour, tout le monde ne peut pas s’en rendre bien compte. Et pour rassurer les plus ébaubis (sans J.R.*), je ne suis pas un devin comme certains pourraient le penser…

Alors avec l’arrivée du printemps, la nature va commencer à sortir de sa torpeur hivernale. Les fleurs vont éclore, les petits oiseaux gazouiller et les tenues s’alléger.

Mais où diable veut-il en venir (te demandes-tu lecteur en plissant les yeux)?

Et qu’est-ce qui va de pair avec le début du printemps? Le nettoyage pardi! Mais ne t’inquiète pas, je ne vais pas vanter les mérites d’une nouvelle lessive qui lave encore plus blanc (surtout que pour les vêtements noirs, ça ne sert à rien) ni faire le test d’une crème raffermissante (tiens ça me rappelle que j’en connais qui devait publier un test que je n’ai pas lu, mais ça n’a rien à voir…).

Non point de récurage, il est question ici (voilà que j’écris comme Yoda maintenant, c’est n’importe quoi ce billet. J’ai besoin de vacances…).

Toute cette (loooooooongue) introduction pour évoquer le classement que je viens d’entreprendre dans ma pourrithèque. Effectivement, côté musical, je suis très éclectique. Par conséquent, l’éventail des styles que j’écoute est très étendu. Ainsi à l’occasion de cette opération que je repousse depuis des lustres, j’ai redécouvert quelques perles que je me devais de partager..

Mais ce serait trop simple de les poser là comme ça. Alors je te propose, cher lecteur, un petit jeu pour lequel il n’y a rien à gagner (ou alors il va falloir organiser une réunion avec le rédac’ Tto chef, toussa toussa…).

Prêt? C’est parti.

Première partie : les chansons suivantes sont des adaptations françaises de titres étrangers. Sauras-tu les retrouver?

Dave – Vanina

Plastic Bertrand – Ça plane pour moi

Karen Cheryl – Les nouveaux romantiques

Enrique Iglesias & Nâdiya – Laisse le destin l’emporter

Seconde partie : Corsons un peu l’affaire. Les morceaux suivant sont les titres originaux. Sauras-tu retrouver quels artistes ont eu l’audace de les adapter en français?

Buck Owens – I’ve got a tiger by the tail

Abba – Arrival

Survivor – Eye of the tiger

Laura Branigan – Self control

Et je suis sûr que tu vas me remercier de t’avoir mis en tête toutes ces mélodies qui vont t’accompagner toute la journée.

Bon dimanche, sous vos applaudissements!

Waquete

Ah j’oubliais… Je m’excuse pour ce jeu de mot lamentable*, mais je ne pouvais pas résister.


comment ça marche
en cliquant indifféremment sur le titre d’une des chansons, la connexion vers musicMe s’établit automatiquement et la lecture du morceau commence (c’est miracle !) après un léger temps d’attente
il n’y a guère que Dave et Karen Cheryl qui posent problème (qui parlait de blondes récemment ?)
en effet, Vanina et Les nouveaux romantiques sont des « truc-machin-chose » (lecture limitée à 30′) et pour écouter ces trente secondes-là tu dois le vouloir vraiment et faire action de jeu en allant sur la page de l’album, tu dois alors commander expressément que Runaway (clique, clic !) et/ou Les nouveaux… (bouh, bouh !) te soit envoyé(e) ou te soient envoyé(e)s dans les oreilles
mais est-ce bien raisonnable ?

(note de JjQ qui ne fait pas de pub pour Deezer)

Publicités

5 réponses à “Le grand ménage

  1. Pingback: Voici venu le temps « Une fois par moi

  2. ditom 22 mars 2010 à 17 h 54 min

    Bon bah je ne peux pas écouter là… Et j’avoue que tu me sèches sur place concernant ces reprises… Par contre, ce que je peux dire c’est que le 45 tours (oui, j’ai connu) des nouveaux romantiques tournait en boucle sur ma platine. Jusqu’à en excéder mes parents… Que Roméo me pardoooooooooonneu, c’est fini Vérone laisse tomber y a plus personne. Bien supérieure à Sarà perché ti amo selon moi.
    Ahhhhhhhh Isabelle Morizet!!!

    • Waquete 23 mars 2010 à 20 h 31 min

      Et bien justement cher Ditom, tu as une bonne réponse : « Les nouveaux romantiques » de Karen Chéryl est une reprise de « Sarà perché ti amo » interprété par Ricchi e Poveri.

  3. Virginie 22 mars 2010 à 6 h 17 min

    Bon j’aime bien la musique mais je suis lamentable sur ce coup là !
    Buck Owens, un truc des années 50 genre repris par claude François ????
    Abba, Mike Offfield ???
    Quant aux 2 autres, mes oreilles s’en souviennent encore mais les noms ???
    Dave, j’adore et Vanina c’était pas le même nom pour la chanson originale ??? Les 3 autres, impossible !!!
    ça à l’air facile mais ça ne l’est pas !!!
    Abba et Dave toute la journée dans la tête, pas grave c’est le printemps !
    Bisous et bonne journée à tous !!!!!

    • Waquete 23 mars 2010 à 20 h 27 min

      Lamentable? Pourquoi dis-tu ça? D’ailleurs tu as trouvé presque tout concernant Buck Owens. C’est effectivement Claude François qui a repris ce titre en français sous le titre « Je tiens un tigre par la queue ».
      Concernant Dave et sa Vanina, cette dernière est effectivement une reprise de la mélodie de la chanson Runaway.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :